Soutien :

Présidentielle : Le parti radical de gauche se met "en retrait" de la campagne de Christiane Taubira


Publié / Actualisé
Guillaume Lacroix chef de file du Parti radical de la gauche a annoncé ce lundi que son parti se mettait "en retrait" de Christiane Taubira candidate à l'élection présidentielle 2022. C'est un coup dur pour la candidate de gauche qui stagne autour de 3% dans les sondages et qui pourtant avait remporté la primaire populaire. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Guillaume Lacroix chef de file du Parti radical de la gauche a annoncé ce lundi que son parti se mettait "en retrait" de Christiane Taubira candidate à l'élection présidentielle 2022. C'est un coup dur pour la candidate de gauche qui stagne autour de 3% dans les sondages et qui pourtant avait remporté la primaire populaire. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Ce lundi 14 février, le parti radical de gauche a annoncé son retrait de la campagne présidentielle de Christiane Taubira en vue de "l'impossibilité de l"union de la gauche". C'es ce qu'a déclaré  Guillaume Lacroix, président du PRG (Parti radical de gauche) lors de sa conférence de presse. "Christiane Taubira a décidé de poursuivre sa démarche dans le cadre d'une campagne citoyenne qui ne peut être le reflet du seul PRG. En retour, notre parti ne peut être le seul responsable ou comptable de la poursuite de cette campagne" a indiqué Guillaume Lacroix dans un communiqué.

Les élu.e.s du PRG sont désormais libres de parrainer le.la candidat.e de leur choix, a-t-il spécifié. Ce retrait vient fragiliser la campagne de Chrsitiane Taubira, déjà fébrile qui n'obtient que 3% dans les sondages. Pour Guillaume Lacroix "il n'y a pas de cassure, pas de rupture" avec la candidature de Christiane Taubira, rapporte Libération.

Le président du PRG a d'ailleurs indiqué qu'il apportera son parrainage à l'ancienne Garde des Sceaux, qui avait remporté la Primaire populaire. Mais malgré cette victoire, la candidate peine à rallier les forces de la gauche.

A ving jours de la date limite des dépôts de parrainages, Christiane Taubira n'en a obtenu que 47 sur les 500 nécessaires, indique le Parisien.

   

1 Commentaire(s)

Mehmet , Posté
Ils ont mis du temps à piger qu'elle n'est pas une radicale et surtout pas de gauche, mais une opportuniste.