Au cours des 15 derniers jours :

Dengue : 81 cas de dengue répartis dans 15 communes


Publié / Actualisé
Du 24 janvier au 6 février 2022, 81 cas de dengue ont été confirmés. Les cas sont répartis dans 15 communes. Sur ces deux semaines, 3 passages aux urgences et une hospitalisation pour dengue ont été enregistrés. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse de la préfecture. ( Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Du 24 janvier au 6 février 2022, 81 cas de dengue ont été confirmés. Les cas sont répartis dans 15 communes. Sur ces deux semaines, 3 passages aux urgences et une hospitalisation pour dengue ont été enregistrés. Nous publions ci-dessous le communiqué de presse de la préfecture. ( Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Du 24 janvier au 6 février 2022, 81 cas de dengue ont été confirmés. Les cas sont répartis dans 15 communes. Sur ces deux semaines, 3 passages aux urgences et 1 hospitalisation pour dengue ont été enregistrés. À ce stade, les chiffres restent toutefois inférieurs à ceux des années précédentes pour la même période.

Les conditions météorologiques actuelles, l’augmentation du nombre de nouveaux cas et l’identification des premiers regroupements de cas dans le Sud et l’Ouest laissent toutefois présager une nouvelle reprise épidémique.

Dès l’identification d’un regroupement de cas, une surveillance et des actions renforcées sont mises en place par l’ARS, Santé Publique France et les collectivités.

Les actions sont les suivantes :
- opérations de lutte anti-vectorielle autour des cas,
- information et sensibilisation auprès de la population et des professionnels de santé,
- organisation d’actions de salubrité.

Les autorités rappellent les mesures essentielles de prévention afin d’éviter de contracter la maladie et ainsi limiter sa propagation :

- supprimer tout ce qui peut contenir de l’eau chez soi pour empêcher les moustiques de se développer,
- se protéger avec du répulsif et mettre en place des moustiquaires,
- consulter immédiatement un médecin dès les premiers symptômes.

Situation de la dengue au 17 février 2022 (données Santé Publique France Réunion, ARS). Sur la période concernée, les cas de dengue enregistrés se répartissent dans les communes suivantes :

- Sud : Le Tampon, Petite Ile, Saint-Joseph, Saint-Louis,
Saint-Pierre, Les Avirons, Etang Salé
- Ouest : La Possession, Le Port, Saint-Leu, Saint-Paul
- Nord : Saint-Denis, Sainte-Marie
- Est : Saint-Benoît, Sainte-Suzanne

Suite à des cas recensés ces dernières semaines dans certains quartiers, une surveillance particulière a été mise en place à :
- Petite-Ile : Grande Anse Les Hauts
• Saint-Pierre : Centre-Ville, Terre Sainte
• Les Avirons : Les Bananes

Depuis le 1er janvier 2022 :
- 259 cas confirmés
- 1 hospitalisation
- 4 passages aux urgences

Renforcement de la surveillance des premiers regroupements de cas

Depuis l’apparition des premiers foyers de circulation active de la dengue (Sud et Ouest de l’île), la surveillance et les opérations de lutte sont renforcées dans ces zones afin de limiter la propagation du virus. Les actions suivantes ont été entreprises :

- mise en œuvre d’opérations de lutte anti-vectorielle ciblées dès la connaissance de cas dans un quartier ;
- diffusion des mesures pratiques de prévention individuelle et collective aux habitants des quartiers concernés, via les agents de l’ARS et les médecins ;
- information spécifique des professionnels de santé (médecins, pédiatres, professionnels des hôpitaux...) notamment des zones de circulation active du virus, sur la situation épidémiologique, les recommandations de confirmation biologique des cas et la prise en
charge ;
- information des collectivités pour la mise en place d’actions de salubrité ciblées.

Recommandations pour se protéger des piqûres de moustiques et de la dengue

- Se protéger, y compris durant les 7 jours suivants l’apparition des symptômes pour protéger son entourage (répulsif, moustiquaire...) ; Continuer à se protéger, même si on a déjà été malade de la dengue antérieurement ; plusieurs sérotypes de la dengue peuvent circuler et une infection par un sérotype ne protège pas de l’atteinte par un autre sérotype.
- Eliminer et vider l’eau stagnante des gîtes à moustiques :
- Repérer tout ce qui peut contenir de l’eau chez soi et tout autour de son domicile...
- Consulter un médecin dès les premiers symptômes : fièvre, maux de tête, douleurs musculaires/articulaires, nausées, vomissements... et réaliser un prélèvement en laboratoire d’analyse médicale prescrit par votre médecin pour confirmation du diagnostic de la dengue.

Si vous êtes malade de la dengue :

- continuez à vous protéger contre les piqûres de moustiques pour éviter de le transmettre à votre entourage et surveillez votre état de santé, surtout entre le 4ème et le 8ème jour de la maladie.
- consultez votre médecin traitant ou un service d'urgence en cas de dégradation de votre état de santé.

   

1 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Et toujours aucun lâcher de moustiques stériles prévu, malgré les magnifiques reportages de l'année dernière... Mme LADOUCETTE et ses services attendent sans doute la fin de l'épidémie, en juillet par exemple ''''''