[LIVE PHOTOS-VIDEOS] Il est à 150 km des côtes malgaches :

Emnati a quitté La Réunion et se rapproche dangereusement de Madagascar


Publié / Actualisé
Emnati s'éloigne définitivement de La Réunion. Passé à environ 300 km des côtes dans la nuit du dimanche 20 février au lundi 21 février 2021, il est resté suffisamment loin de l'île pour éviter au département des conditions extrêmes. Un soulagement, alors que La Réunion a connu pour la première fois de l'histoire contemporaine le passage de deux cyclones en l'espace de deux semaines. Le cyclone laisse toutefois dans son sillage de fortes pluies et des rafales de vent qui continuent de s'abattre sur l'île ce mardi. La houle est toujours importante. Conséquence de ces mauvaises conditions : la route du littoral restera fermée toute la journée, celle de Cilaos est temporairement interdite. Emnati est maintenant tout près de Madagascar déjà ravagée par trois systèmes cette année. A 10h40, le centre du cyclone se situait à un peu plus de 150 km des côtes les plus proches et à un peu plus de 250 km de la zone d'impact privilégiée. Si le stade de cyclone intense ne soit plus envisagé lors de l'impact, des rafales destructrices, de 150 à 200 km/h, de fortes pluies susceptibles de provoquer inondations et glissements de terrain ainsi que des submersions côtières importantes sont attendues (Photo rb/www.ipreunion.com)
Emnati s'éloigne définitivement de La Réunion. Passé à environ 300 km des côtes dans la nuit du dimanche 20 février au lundi 21 février 2021, il est resté suffisamment loin de l'île pour éviter au département des conditions extrêmes. Un soulagement, alors que La Réunion a connu pour la première fois de l'histoire contemporaine le passage de deux cyclones en l'espace de deux semaines. Le cyclone laisse toutefois dans son sillage de fortes pluies et des rafales de vent qui continuent de s'abattre sur l'île ce mardi. La houle est toujours importante. Conséquence de ces mauvaises conditions : la route du littoral restera fermée toute la journée, celle de Cilaos est temporairement interdite. Emnati est maintenant tout près de Madagascar déjà ravagée par trois systèmes cette année. A 10h40, le centre du cyclone se situait à un peu plus de 150 km des côtes les plus proches et à un peu plus de 250 km de la zone d'impact privilégiée. Si le stade de cyclone intense ne soit plus envisagé lors de l'impact, des rafales destructrices, de 150 à 200 km/h, de fortes pluies susceptibles de provoquer inondations et glissements de terrain ainsi que des submersions côtières importantes sont attendues (Photo rb/www.ipreunion.com)

 

 

 

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de nous avoir suivis

  • IPR

    Route du littoral : une réouverture envisageable vers 5h les voies côté mer

    Le CRGT annonce que sous réserve d'une diminution significative de la houle qui permettrait le bon déroulement de travaux de nettoyage ce mardi soir, la réouverture de la route du Littoral serait envisageable mercredi 23 février, aux alentours de 5h, en mode basculé sur les voies de la chaussée côté mer

  • IPR

    Les vigilances vents forts et vagues submersion sont levées

    Toutes les vigilances qui étaient encore en vigueur ce mardi 22 février, à savoir les vents forts et vagues submersion sont levée dès 17h. Voici les bulletins de Météo France

    • Vigilance vents forts

    Le cyclone Tropical Emnati s'éloigne et se prépare à atterrir sur Madagascar en fin de journée. Le vent continue de faiblir, les valeurs actuelles ne justifient plus le maintien de la vigilance. En
    conséquence, elle sera levée à 17h00 locales sur l'ensemble des zones.

    • Vigilance vagues submersion

    Le cyclone Tropical Emnati s'éloigne et se prépare à atterrir sur Madagascar en fin de journée. La houle cyclonique de secteur nord-ouest continue de déferler sur les zones Nord-Ouest, Nord
    et Nord-Est. Elle s'amortit lentement pour passer sous les 3 mètres en fin d'après-midi. La mesure relevée depuis 16h00 locales à la Grande Chaloupe ne justifie plus le maintien de la
    vigilance. En conséquence, la vigilance vagues submersion sera levée à 17h00 locales sur toutes les zones.

  • IPR

    TCO : les transports scolaires seront assurés mercredi

    Le TCO informe les parents d'élèves que les transports scolaires seront assurés mercredi 23 février 2022 aux horaires habituels pour les élèves qui ont cours. "En effet, les reconnaissances de terrain indiquent que les cars scolaires pourront circuler sans difficulté" précise le TCO.  Dans le cas où la route du littoral ne serait pas rouverte, des cars scolaires de plus petites tailles seront mis en place pour desservir les établissements du nord de l'île, en passant par la route de La Montagne. Les élèves concernés devront se présenter le matin aux arrêts et aux horaires habituels.

  • IPR

    Saint-Benoit : baignade interdite aux bassin Bleu, bassin Mangue et bassin Ilet

    Suite aux préconisations de l'ARS, la commune de Saint-Benoît annonce que la baignade est interdite sur les trois sites suivants : bassin bleu, bassin mangue, bassin Ilet Bethléem, à compter de ce jour et jusqu'à nouvel ordre. En effet,  après le passage du cyclone Enmati, l'eau des différents sites de baignade de La Réunion se trouve chargée de matières en suspension la rendant impropre à la baignade soit à cause de la houle, soit à cause d'écoulements de boues. Ces conditions justifient d'interdire la baignade sur l'ensemble des sites", indique l'ARS.

  • IPR

    Emnati vu depuis l'espace

    L’un des satellites Copernicus EU a capturé une photo impressionnante d’Emnati. Regardez

  • IPR

    Le Nord et Nord-Est restent en vigilance vents forts


    Si Emnati est désormais éloigné de nos côtes et se dirige vers Madagascar avec un passage en fin de journée, La Réunion connaît encore des dégradations de la météo. "Le vent reste soutenu dans les hauts, sur les Sud-Est et Sud avec des pointes proche des 100km/h. Le flux de Nord-Est à Est reste donc soutenu et réclame un suivi du paramètre vent" indique Météo France. "Les rafales de vent maximales observées sur les dernières 24h sont de 206 km/h au Maido, 118 km/h à Cilaos, 125 km/h à Petite France et 140 km/h à la Plaine des Cafres" précise les météorologistes.

  • IPR

    Les effets du cyclones Emnati sont visible sur le front de mer

    Les vents et la forte houle ont entravés la route du front de mer. Les vagues sont encore imposante ce mardi 22 février 2022. Regardez.

  • IPR

    La Route du littoral ne rouvrira pas en milieu de journée, les poids-lourds empruntent la NRL

    Si la direction régionale des routes (DRR) avait espéré pouvoir rouvrir la Route du littoral en mode basculée ce mardi 22 février 2022 en milieu de journée, la pluie et la houle n'ont pas été du même avis. Les vagues se sont en effet renforcées une nouvelle fois, ne permettant pas l'ouverture des voies côté mer pour l'heure. 85 mm de pluie ont par ailleurs été enregistrés entre 3h du matin et midi, dépassant largement le seuil fixé à 30 mm de pluie en 24h, et qui ne permet donc pas une réouverture côté montagne.

    Dans ce contexte, les convois de poids-lourds ont été autorisés à rouler sur la Route du littoral entre La Possession et la Grande Chaloupe, puis à emprunter le viaduc de la NRL. Environ 300 véhicules ont participé aux convois depuis le début de journée

  • IPR

    Madagascar désormais directement menacée par le cyclone

    Alors que La Réunion sort définitivement de l'influence périphérique du cyclone tropical Emnati, le temps se dégrade franchement sur la côte Est de Madagascar. Le centre se situe actuellement à un peu plus de 150 km des côtes les plus proches et à un peu plus de 250 km de la zone d'impact privilégiée.

    Bien que le stade de cyclone intense ne soit plus envisagé lors de l'impact, Emnati reste un phénomène large et dangereux qui va frapper la côte Est de Madagascar la nuit prochaine. L'atterrissage est prévu avant le milieu de nuit entre les villes de Mananjary au Nord et de Manakara au Sud (province de Fianarantsoa). Des rafales destructrices (150 à 200 km/h), de fortes pluies susceptibles de provoquer inondations et glissements de terrain ainsi que des submersions côtières importantes sont attendues dans une zone d'influence assez large autour du centre.

    Le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes (BNGRC) malgache a placé les régions de Atsinanana, Vatovavy, Fitovinany, Atsimo Atsinanana et Mangoro en alerte rouge. "Le BNRGC estime que les sinistrés d’Emnati pourrait s’élever à plus de 120.000 personnes au vu de l’intensité et la trajectoire de ce cyclone qui devrait frapper le pays dans les heures à venir" rapporte par ailleurs le média local Madagascar Tribune

  • IPR

    Point sur les coupures d'eau

    Nous faisons un point sur les coupures en eau sur l'ensemble du département ce mardi 22 février 2022, en raison du passage du cyclone Emnati. À Salazie, dans les secteurs de Hell Bourg et Casabois, l'alimentation en eau connait des perturbations. Retrouvez ici toutes les informations : Alimentation en eau : le point sur les coupures

  • IPR

    Une réouverture en mode basculé envisagée de la route du Littoral

    En raison de la forte houle persistante, la Route du Littoral reste fermée à la circulation. La direction régionale des routes se prépare à une éventuelle remise en service de la route du littoral en mode de basculé. Dans l'attente, les convois pour les poids lourds sont maintenus jusqu'à la réouverture: aux heures impaires dans le sens Ouest/Nord, aux heures paires dans le Nord/Ouest, indique la Direction régionale des routes.

    Lire aussi : Route du Littoral : une réouverture en mode basculé envisagée


     

  • IPR

    De fortes intempéries et rafales de vent à Saint-Joseph

    Les effets du cyclone Emnati se font encore ressentir à Vincendo, à Saint-Joseph. Des rafales de vent et de fortes intempéries s'abattent encore dans le Sud de l'île. Regardez

  • IPR

    La route du Littoral reste fermée à la circulation

    En raison de la forte houle persistante, la Route du Littoral reste fermée à la circulation, les équipes de la Direction Régionale des Routes se mobilisent pour rouvrir la route dans les meilleurs délais, dès que les conditions le permettront, en mode basculé côté mer. Dans l'attente, les convois pour les poids lourds sont maintenus jusqu'à la réouverture:
    aux heures impaires dans le sens Ouest/Nord, aux heures paires dans le Nord/Ouest, indique la Direction régionale des routes.

    Lire aussi : Forte houle : la route du Littoral reste fermée à la circulation

  • IPR

    La Réunion en vigilance vents forts, fin de la vigilance fortes pluies

    Météo France fait le point des vigilances en vigueur : vents forts, vagues submersion et fortes pluies/orages à 8h. Même si Emnati s'éloigne encore de l'île pour se diriger vers Madagascar, La Réunion reste sous la vigilance de la dégradation de la météo. La vigilance fortes pluies est levée depuis 8h ce mardi matin.Nous publions tous les bulletins de vigilance ci-dessous.

    • Bulletin de vigilance vents forts

    Le cyclone Tropical Emnati s'éloigne et se prépare à atterrir sur Madagascar en fin de journée. Le vent reste soutenu dans les hauts, sur l'ensemble des zones avec des pointes prévues entre 100 à 120 km/h. Sur le littoral Sud et Sud-Ouest il est attendu également en journée des pointes entre 90 et 100 km/h Le flux de Nord-Est à Est reste donc soutenu et réclame un suivi du paramètre vent. Les rafales de vent maximales observées sur les dernières 24h sont de 206 km/h au Maido, 130 km/h à Cilaos, 125 km/h à Petite France et 140 km/h à la Plaine des Cafres.

    • Bulletin de vigilance vagues submersion

    Le cyclone Tropical Emnati s'éloigne et se prépare à atterrir sur Madagascar en fin de journée. La houle cyclonique de secteur nord-ouest continue de déferler sur les zones Nord-Ouest, Nord et Nord-Est. Elle s'amortit lentement mais reste supérieure à 4 mètres. Une baisse significative de la houle ne sera effective qu'en fin de journée. Les zones Nord-Ouest, Nord et Nord-Est sont en Vigilance.

    • Bulletin de vigilance fortes pluies /orages

    L'amélioration est en cours avec un retour à la normale. Les pluies s'estompent progressivement dans les haut comme les bas même si quelques averses persistent dans le région du Volcan et le littoral Nord-Ouest. Sur cet épisode, il a été relevé en 48h : 520 mm à Commerson, 347 mm à Cilaos, 328 mm à Aurère. Ce bulletin est le dernier pour cet épisode pluvieux et la vigilance sera levée à 8h locales.

    La vigilance fortes pluies est levée depuis 8h ce mardi matin

    Météo France : La Réunion en vigilance vents forts, fin de la vigilance fortes pluies

  • IPR

    Route de Cilaos en alternat

    La route de Cilaos est rouverte à la circulation avec alternat mis en place dans plusieurs secteurs pour travaux. Au vu de la météo encore dégradée, il est demandé aux usagers d’emprunter la RN5 qu’en cas de stricte nécessité.

  • IPR

    Quatre écoles partiellement fermées au Tampon

    "Suite aux fortes intempéries, les radiers sont submergés. Certaines écoles sont inondées" indique la mairie du Tampon. Le maire du Tampona donc pris la décision de fermer partiellement les écoles de

    - Bois Court
    - Piton ravine blanche
    - Piton hyacinthe
    - Maximilien Lorion

    Le personnel communal fera tout son possible pour accueillir les enfants qui seront déposés dans leur école habituelle par leurs parents.

    La restauration scolaire sera bien assurée lors du déjeuner.

  • IPR

    Saint-Paul : fermeture des écoles sur le secteur du Tour des Roches

    La mairie de Saint-Paul informe que "les conditions climatiques et l'enclavement du secteur du Tour des Roches ne permettent pas la bonne circulation du transport scolaire et la reprise des écoles Laperrière et de Grande Fontaine"

  • IPR

    Les effets d'Emnati se font déjà sentir à Madagascar

    A 4h ce mardi Emnati se trouvait à 230 km à l'est de la côte Malgache "Un atterrissage sur la Garnde Île est envisagé pour mardi en fin journée" avertit Météo France.

    Les probabilités indiquent que le système frappera la région centre-est entre Tamatave et Mananjary. Cette ville avait déjà été sévèrement impactée par Batsirai il y a un peu plus de 15 jours.

    C'est la quatrième fois depuis le début de l'année et la troisème en 15 jours que Madagascar est touchée par la tourmente.

    Fin janvier, une centaine de personnes ont été tuées par la tempête Ana à Madagascar, au Mozambique et au Malawi. Formée dans l'est de Madagascar, Ana a déclenché de violentes inondations, des glissements de terrains et des coupures électricités sur la majeure partie des trois pays. 39 décès ont été recensés à Madagascar. 65.000 personnes ont été sinistrées sans-abris

     

    Le samedi 5 février, le cyclone intense Batsirai a dévasté la Grande île, avec des rafales de 235 km/h. Une centaine de personnes avaient été tuées et des - dizaines de milliers d'habitants avaient tout perdu.

    Ce système, entré sur la Grande Ile par la ville de Mananjary (est de l'île), était alors le plus violent cyclone recensait dans ce secteur de Madagasar depuis plus de 25 ans.

    Batsirai : le cyclone le plus violent à Madagascar en 25 ans

    10 jours plus tard, le mardi 15 février, la tempête modérée Dumako frappait à son tour le nord-est de Madagascar avec de de fortes pluies et des rafales proches des 100 km/h, entre la péninsule de Masoala et Tamatave.

    Des nombreux dégâts ont été de nouveau enregistrés

    La tempête Dumako va frapper le nord-est de Madagascar

  • IPR

    Les transports scolaires perturbés dans l'ouest

    Le TCO informe les parents d'élèves que les transports scolaires dans l'ouest sont perturbés en raison de l'état du réseau routier et des intempéries, notamment dans les hauts où plusieurs radiers sont submergés. L'intercommunalité demande "aux usagers de prendre toutes les dispositions nécessaires et de faire preuve de prudence et de compréhension compte tenu de la situation"

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Des convois de camions sur la route du littoral

    Des convois pour les poids lourds, transports de marchandises sont organisés sur la route du littoral dans la matinée de mardi avec les horaires suivants :

    - dans le sens Ouest/Nord à 7h, 9h et 11h
    - dans le sens Nord/Ouest à 8h, 10h et 12h
     
     

  • IPR

    Gros bouchons sur le réseau routier

    La circulation est compliquée sur plusieurs points du réseau routier ce mardi matin.

    La route du littoral reste complètement fermée en raison de la forte houle. Une déviation est en place par la route de la Montagne où de gros embouteillages se sont formés en raison du flot de véhicules et des mauvaises conditions météo.

    Entre deux et trois heures sont nécessaires pour effectuer ce trajet. Le conseil Départemental, gestionnaire de la RD41 route de la Montagne, demande "aux usagers d’emprunter cet axe qu’en cas de stricte nécessité".

    Regardez cette vidéo réalisée par Bertrand Simois que nous remercions

    La route de Cilaos reste fermée. Des travaux de nettoyage de la chaussée sont en cours

    • Le radier du Ouaki (Saint-Louis) est fermée

    Plus d'informations ici

  • IPR

    Emnati est parti, le mauvais temps reste

    A 4h ce mardi, Emnati se trouvait à 460 km de La Réunion. ll se dirige vers Magagascar à la vitesse de 17 km/h.

    Le temps est toujours mauvais sur notre île. "Le vent continue de souffler fort avec des rafales depassant encore les 100 km/h dans les hauts. Quelques précipitations soutenues sont également possibles dans le sillage du cyclone" signale Météon France.

    La houle de nord à nord-ouest devrait continuer à impacter la côte nord dont la route du littoral en journée avec une hauteur significative de l'ordre de 4 à 5 mètres le  matin. Elle faibliera progressivement en journée.

    "Une lente amélioration se dessinera progressivement en journée de mardi" prévoit Météo France

  • IPR

    Bonjour La Réunion !

    Emnati n'est plus là, mais les mauvaises conditions météo persistent. Le réseau routier,  la route du littoral notamment, est impacté par la pluie et la houle. De gros embouteillages sont en cours.

    Madagascar est pour sa part une nouvelle fois dans la tourmente. Emnati va entrer sur les terres malgaches en fin de journée.

    Nous suivons en direct l'évolution de ces actualités. Restez avec nous

A propos

Aucun incident majeur n’a été rapporté à La Réunion, si ce n’est un blessé léger, et des coupures d’électricités et d’eau dans quelques milliers de foyers. Ce lundi soir, c’était 1.500 foyers qui étaient privés d’électricité dans les secteurs de Saint-Paul, Saint-Louis et Saint-Joseph. Dans cette dernière commune, ce sont aussi environ 800 personnes qui subissaient encore des coupures d’eau dans le quartier de Grand Coude.

Après une première partie de nuit avec des conditions météorologiques moins dégradées que prévues par les météorologistes, un renforcement des vents a été observé en seconde partie de nuit dans les Hauts. Ces vents ont continué de souffler dans les Hauts, les cirques et les plaines dans la matinée de lundi, avant de commencer à diminuer à la mi-journée. La vigilance vents forts a cependant été maintenue tout le long de la nuit de lundi à mardi, dans toute La Réunion à l’excepté de l’est.

Une forte houle a aussi été observée sur le littoral nord dans la journée, poussant la direction des routes à maintenir la Route du littoral fermée lundi et mardi. La vigilance vagues-submersion a été prolongée pour toute la nuit du Cap Bernard à la Pointe des Galets, avec une vigilance renforcée pour le littoral nord. La pluie s’est par ailleurs invitée tout au long de ce lundi sur une grande partie de l’île. La vigilance fortes pluies a finalement été levée à 17h pour l’ouest, mais maintenue pour le reste de La Réunion.

- Reprise des cours -

Dès 8h ce lundi, l’activité économique a pu reprendre, non sans difficulté cependant dans certains secteurs. Si la majorité des transports en commun ont en effet repris du service dès la matinée, beaucoup n’étaient pas opérationnel avant 10, voire 12h. Le réseau Car jaune a par ailleurs dû s’adapter à la fermeture de la Route du littoral, en proposant des navettes Saint-Denis/Le Port, passant par la route de la Montagne.

Les services publics communaux ont tous repris du service dès lundi matin, après la levée de l’alerte rouge. La CGSS ainsi que Pôle emploi ont, eux, rouvert ce mardi matin.

Les cours en primaire, secondaire, et à l’université, sont restés annulés pour la journée de lundi, mais reprendront tous dès ce mardi. Seule l’école de Grand Coude à Saint-Joseph ne pourra pas accueillir d’élèves en raison de difficultés locales sur les réseaux d’eau. "Conséquence du passage du cyclone Emnati, l'alimentation en eau potable est perturbée voire interrompue sur le secteur de Grand Coude. Ne pouvant assurer l'accueil des élèves dans de bonnes conditions d'hygiène, la ville a décidé de la fermeture de l’école" a en effet indiqué la commune. Ce sera également le cas à Cilaos où les écoles et le collège resteront fermés ce mardi.

Emnati aura donc fait plus de peur que de mal, pour La Réunion en tout cas. Madagascar va être directement impactée par le cyclone, qui devrait y faire bien plus de dommages que chez nous.  "Emnati est prévu d'atterrir sur Madagascar mardi en soirée, probablement au stade de cyclone tropical intense, présentant donc un réel danger pour la zone d'impact qui est encore incertaine mais avec une probabilité maximale sur la province de Fianarantsoa" indique Météo France. C’est le quatrième système que la Grande Ile doit subir en quelques semaines.

as/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Phase de sauvegarde , Posté
On a retiré trop vite la phase de sauvegarde.