Entre la préfecture, les gérants de stations-service et Total :

SPRR : le blocage est levé, une table ronde prévue mercredi matin


Publié / Actualisé
Les gérants de stations-service qui bloquaient l'accès aux locaux de la Société réunionnaise des produits pétroliers (SRPP) aux camions Total ont levé leur blocage ce mardi 22 février 2022. Ils ont en effet obtenue l'organisation d'une réunion entre la préfecture, les gérants de stations-service et Total. "Ce blocage a été levé puisque nous avons obtenu la tenue d'une table ronde dès demain matin entre Total, la préfecture et nous" indique Gérard Lebon, président du syndicat réunionnais des exploitants de stations-service. Les syndicalistes ne s'attendent à "rien de particulier" à l'issue de cette réunion. "Tout est possible, mais nous espérons vraiment être entendus. il en va de la survie de tout un secteur d'activité".
Les gérants de stations-service qui bloquaient l'accès aux locaux de la Société réunionnaise des produits pétroliers (SRPP) aux camions Total ont levé leur blocage ce mardi 22 février 2022. Ils ont en effet obtenue l'organisation d'une réunion entre la préfecture, les gérants de stations-service et Total. "Ce blocage a été levé puisque nous avons obtenu la tenue d'une table ronde dès demain matin entre Total, la préfecture et nous" indique Gérard Lebon, président du syndicat réunionnais des exploitants de stations-service. Les syndicalistes ne s'attendent à "rien de particulier" à l'issue de cette réunion. "Tout est possible, mais nous espérons vraiment être entendus. il en va de la survie de tout un secteur d'activité".

Les gérants s'étaient réunis dès lundi matin pour protester contre "l'opération pouvoir d'achat" menée par Total, qui offre une remise de 10 centimes par litre aux usagers. "Nous sommes dans un service administré qui nous permet de sauvegarder de l'emploi et de faire en sorte qu'il y ait des stations-service partout à La Réunion" expliquait alors Gérard Lebon. Dans ce système, une partie des marges des stations-services servent à financer l'emploi des pompistes, "un métier qui n'existe quasiment plus en Métropole" et qui permet donc de laisser l'implantation d'un certain nombre de stations dans l'île. Il y a 160 stations, et 1.700 salariés à La Réunion.

Gérard Lebon faisait alors remarquer qu'en Métropole "lorsqu'il y avait ce système d'administrés, il y avait 40.000 stations. Ils sont sortis du système, désormais il ne reste que 11.000 stations". Concrètement, le syndicat craint qu'il y ait une perte d'emploi et la fermeture d'un certain nombre de stations "ce qui conduirait les Réunionnais à faire eux-mêmes leur plein dans les stations des quatre-voies".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Insupportable , Posté
Inadmissible l'attitude de ces gens qui crient.la bouche pleine conne dirait l'autre. A quand des amendes pour les bloqueurs '
Do974, Posté
M. LEBON vous n'avez rien à faire des plus malheureux à la Réunion ce qui vous intéresse c'est votre poche - Ayez la décence nous dire à combien s'élève votre patrimoine - J'espère que des gens boycotteront votre station - A partir de maintenant je ferai mon plein que dans les stations total et j'espère que d'autres personnes feront la même chose - Votre réaction est inadmissible et un manque de respect envers veux qui luttent pour gagner leur vie
Stop , Posté
Band hypocrites. Normalement l'entente sur les prix c'est interdit. Donc zot peux pas empêche total baisse son prix. Et arrête mèt en avant la perte des emplois pompiste, arrête cachèt à zot derrière ça. Très hypocrite de faire ça. Mi pense pas que ça défend à zot roule dans zot porche inquiète pas pou ça. En vrai zot la peur la vrai concurrence.
Tôt ou tard , Posté
Ailleurs on fait le plein d'essence soi même. Mettre en avant les emplois de pompiste n'est pas correcte. Ils ne veulent surtout pas diminuer leur marge.
Nate, Posté
Certes nous devons rester dans le système des prix fixes par la préfecture. Mais rien n empeche une enseigne de vendre moins cher.Ce n est pas aux autres de décider.Si total accepte de rogner ces marges c est son choix . Les autres souhaitent continuer à s en mettre pleins les poches, ce sont les automobilistes qui feront leurs choix!.En ce qui concerne l emploi, vous me faites bien rire! Ce n est pas 10 cts qui changera grand chose.
Argarde lavenir, Posté
Mr LEBON ou lé pas bon. La transition écologique fait que les emplois de pompiste disparaîtront excepté si tu les paies pour tenir le câble courant rechargeant les véhicules électriques.''