L'option viaduc au coeur des échanges (actualisé) :

NRL : les transporteurs reçus par la Région et le préfet ce jeudi


Publié / Actualisé
Les transporteurs seront reçus par la présidente de Région Huguette Bello et le préfet Jacques Billant ce jeudi 24 février 2022 à 9h30. Une réunion durant laquelle les syndicats espèrent défendre l'option digue jusqu'au bout, alors que la Région envisage de terminer le chantier de la Nouvelle route du littoral (NRL) en tout viaduc. Une option que l'Etat serait d'ailleurs prêt à financer, a garanti le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu lors de sa visite sur l'île. Selon nos informations, il apparaît cependant que l'option digue n'est au programme des échanges. C'est l'avenir des transporteurs qui sera discuté, pour les chantiers à venir notamment celui du nouveau viaduc (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les transporteurs seront reçus par la présidente de Région Huguette Bello et le préfet Jacques Billant ce jeudi 24 février 2022 à 9h30. Une réunion durant laquelle les syndicats espèrent défendre l'option digue jusqu'au bout, alors que la Région envisage de terminer le chantier de la Nouvelle route du littoral (NRL) en tout viaduc. Une option que l'Etat serait d'ailleurs prêt à financer, a garanti le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu lors de sa visite sur l'île. Selon nos informations, il apparaît cependant que l'option digue n'est au programme des échanges. C'est l'avenir des transporteurs qui sera discuté, pour les chantiers à venir notamment celui du nouveau viaduc (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est la réunion de la dernière chance pour les transporteurs. A la demande des syndicats OTI (Organisation des transporteurs indépendants) et FNTR (Fédération nationale des transporteurs réunionnais), une réunion est prévue ce jeudi avec la présidente de Région et le préfet. Est également conviée la seconde plateforme de transporteurs, menée par l'intersyndicale des routiers réunionnais (IRR) qui regroupe plusieurs syndicats, notamment le Syndicat réunionnais des transporteurs et terrassiers (SRTT).

Objectif pour ces transporteurs : "faire changer d'avis Huguette Bello" nous dit Jean-Gaël Rivière, président de la FNTR. "Nous allons présenter nos arguments en faveur d'une digue. Des andains sont disponibles" assure-t-il, rappelant le recensement d'agrégats déjà effectué sous l'ancienne mandature.

La disponibilité en roches massives, c'est justement le point de discorde qui oppose la Région aux transporteurs. La première affirme désormais que les matériaux ne sont pas disponibles, faute de carrière - Huguette Bello n'a jamais dissimulé son opposition à l'ouverture de Bois blanc, de toute façon retoquée par l'Autorité environnementale -, les seconds estiment au contraire que les roches sont là.

Digue ou viaduc, il faudra alors trancher pour de bon. Pour Jean-Gaël Rivière, "ça va se décider là, l'Etat doit acter son aide financière avant le 18 mars à cause de la période réserve avant l'élection présidentielle, donc ce sera l'ultime réunion". Son collègue Didier Hoareau, à la tête de l'OTI, se prépare à "peser de tout [son] poids pour défendre l'option digue". Un choix plus rapide, moins cher et plus sécurisant selon lui. "Ce sera construit en 3 ans, contre 7 à 8 ans avec le viaduc, ce sera plus cher de 320 millions d'euros, ce sera aussi plus solide. Et dire que l'on manque de roches, c'est une utopie."

Si la réunion ne porte pas ses fruits, les transporteurs pourraient alors décider de se mettre en grève. C'est ce qu'ils avaient déjà annoncé le 9 février dernier, réagissant aux propos de Huguette Bello : celle-ci venait de confirmer que l'option du "tout viaduc" était préconisée, lors de l'assemblée plénière au Conseil régional.

Lire aussi - NRL : la Région préconise le tout viaduc, les transporteurs envisagent une grève

Lors de son séjour sur l'île, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu semblait prêt à financer en partie l'option "technique retenue par la Région", soit le tout viaduc. Une annonce faite avant l'élection présidentielle, rappellent les transporteurs, qui ne sont pas dupes. Mais "les transporteurs ne veulent pas se faire avoir. L'Etat accepte de financer ok, mais avec nous, pour faire fonctionner l'économie locale. Quand on a un nouveau conjoint on accepte aussi ses enfants, eh bien là c'est pareil" fustige Didier Hoareau.

Pour la Région, il est acté que le viaduc reste la solution clairement privilégiée pour terminer la route. Selon nos informations, aucune discussion n'est à prévoir sur l'opportunité de finir malgré tout en digue. Ce jeudi, il sera plutôt question de l'activité des transporteurs sur l'île, pour des chantiers actuels ou à venir, et parmi eux le nouveau viaduc entre la Grande Chaloupe et La Possession.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

13 Commentaire(s)

Contribuable , depuis son mobile , Posté
Madame la Présidente de région il ne faut rien concéder aux transporteurs ceux la sont manipulés par m ancien président de région qui se terre ,il n osé même plus s adresser à la population qu'il a spolié et ruine il continue à couler de beaux jours dans une vraie sanction .
Commencez par payer vos impôts , Posté
Au lien d'aller emmerder Huguette Bello, certains ferait bien de payer leurs impôts.
Dangerous Life , Posté
Un groupement a obtenu 50 millions d'euros sous l'ère robert! Le fisc devrait passer ce groupement au peigne fin. Robert, robert ça ne te profitera pas ni à tes descendants
Dionysiens , Posté
Tenez bon Mme bello. Ils ont été bien servis dans les 2 derniers mandats. Merci de bien gérer nos impôts.
Les mafieux à l'assaut de la Région !, Posté
Les pollueurs, les destructeurs de l'environnement les mafieux sont encore prêts à commettre leurs méfaits, Huguette envoie les se faire massivement empierrer !
Missouk, Posté
BELLO qui a maintenant l'assurance que le reste de la NRL "option viaduc" sera financée avec de nouvelles aides de l'Etat ne changera pas d'avis, et elle aurait bien tort de le faire. Reste à mettre sur la table d'autres propositions de chantiers qui pourraient convenir à ces messieurs les transporteurs... On verra!
Stean, Posté
Tout mon soutien madame Bello! Certains semblent oublier les décisions de la cour de cassation'
Madhio Benamlho, Posté
Jusqu'à quand allez vous servir la soupe à Bello et à ses sbires ' Vous voyez bien que ces mecs font n'importe quoi ! Pk Bello ne dit-elle pas la vérité sur l'arrêt de l'avancement du viaduc' Mettre de l'ordre mais avec les multinationales ça marche pas comme ça ! Ca va être marrant quand le nouveau Marché pour la 2e partie sera lancé, Eiffage ne se positionnera pas, et il y aura uniquement le Groupe Vinci Bouygues qui va se positionner et répondra largement au dessus Marché, ça va être hyper marrant mais faudra que Imaz fasse son travail, c'est à dire d'éclairer les Réunionnais ! Ça va pue l'amateurisme mais cette fois ci, on ne pourra pas dire c'est DR, faudra assumer ses propres responsa
Madhio Benamlho, Posté
Jusqu'à quand allez vous servir la soupe à Bello et à ses sbires ' Vous voyez bien que ces mecs font n'importe quoi ! Pk Bello ne dit-elle pas la vérité sur l'arrêt de l'avancement du viaduc' Mettre de lord
Groupement , Posté
Arrête d'ennuyer bello siouplait . Robert la fine engraisse à zot, et vous savez de koi on parle. Arrête le jour va sortir va exploser gars
Patrick, depuis son mobile , Posté
Définitivement nous ne sommes pas en France. Les Pouvoirs publics (Préfecture et Conseil Régional) vont négocier avec ceux qui se moquent totalement des Lois de la République. Un condamné pour Voie de fait et Destruction de biens Privé et un autre qui se pavanait en cagoule lors d'une manifestation Antivax. Merci à M. le Préfet, représentant de l'État sur cette île de valider le caractère Mafieux et hors-la-loi, qui règne depuis toujours dans ce bout d'Afrique.
Ceux qui empêchent la Reunion d'avancer , Posté
Hier les gérants de station service, aujourd'hui les transporteurs. Il ne faut pas céder à leur caprice.
Bruno Lebeau, depuis son mobile , Posté
Les transporteurs veulent apporter des solutions à des problèmes qui ont eux-mêmes créés. Il suffit de payer ! Y a un nom pour cette manière d'agir, ça s'appelle la mafia !