Après la mobilisation des gérants de stations-service :

Carburant : Total suspend son opération de remise de 10 centimes par litre


Publié / Actualisé
"Compte tenu de la situation locale, TotalEnergies Marketing La Réunion est contrainte de suspendre son opération de solidarité de remise de 10 centimes par litre à destination des ménages les plus modestes" annonce l'entreprise. Elle a informé les autorités locales de sa décision. "Nous regrettons cette situation à La Réunion. L'opération de solidarité se poursuit sur le reste du territoire français" déplore-t-elle.
"Compte tenu de la situation locale, TotalEnergies Marketing La Réunion est contrainte de suspendre son opération de solidarité de remise de 10 centimes par litre à destination des ménages les plus modestes" annonce l'entreprise. Elle a informé les autorités locales de sa décision. "Nous regrettons cette situation à La Réunion. L'opération de solidarité se poursuit sur le reste du territoire français" déplore-t-elle.

TotalEnergies rappelle "qu’il ne s’agissait pas d’une offre commerciale mais bien d’une démarche de solidarité, exceptionnelle et ponctuelle (3 mois) déployée sur l’ensemble du territoire français". Cette offre s’adressait aux ménages les plus modestes dans un contexte de hausse des prix du pétrole sur les marchés mondiaux.

Cette annonce intervient après un mouvement de protestation du syndicat réunionnais des exploitants de stations-service entamé ce lundi. Les gérants avaient bloqué les camions Total, les empêchant de sortir de la Société réunionnaise des prodruits pétroliers (SRPP). Le blocage avait été levé le lendemain après l'annonce d'une réunion entre l'entreprise, le syndicat et la préfecture.

Gérard Lebon, président du syndicat, avait de son côté proposé au pétrolier"de mettre en place un système de cartes prépayées en liaison avec la CAF". "Ainsi, la baisse de 10 centimes profiterait vraiment aux usagers qui en ont besoin et non pas à tout le monde, y compris à ceux qui n'en ont pas besoin" expliquait-il.

Les professionnels accusait notamment l'entreprise de mettre en danger les emplois des pompistes avec cette opéréation. "Il ne s’agissait en aucun de cas de remettre en question le dispositif des tarifs structurés, qui s’applique d’ailleurs dans d’autres territoires où La Compagnie est présente" précise cependant Total.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Mots clés :

    5 Commentaire(s)

    Bjh, depuis son mobile , Posté
    Dorénavant , il ne nous reste plus qu'à bien choisir notre station avant de faire le plein. La réunion est une petite île où un petit groupe d'individu contrôle l'économie locale. Dans certains secteurs , on peut même parler de monopole . Certains vont même jusqu'à louer des franchises qu'ils n'exploitent pas , préfèrent payer des amendes et ce dans le but d'empêcher quelqu'un d'autre de leur faire concurrence.
    Guillaume974 , Posté
    Sans vouloir faire de la pub pour total, loin de moi cette idée, comme le dit un autre dans son commentaire, il n'y a plus qu'à faire le plein, ou pas, dans les stations total histoire de montrer à ce gérant qu'il aurait peut être dû jouer le jeu aussi au lieu de prendre la population en otage. Le modèle réunion est mauvais mais permet de réguler en partie le prix mais les prix fixée par la préfecture sont bien un prix maximal autorisé. Donc il n'y avait aucune interdiction à le faire.
    Dauphine , Posté
    Total se plie à la volonté de mauvaise fois. Bon ben moi je n'avait pas de voiture au sans plomb mais c'était une aubaine pour ceux qui pouvait en profiter. Toujours les mêmes qui se remplissent les poches et les mêmes qui payes. Dégoûté. Et bien c'est de l'égoïsme de la part des autres gérants. De plus 3 mois c'est quoi
    Thomas, depuis son mobile , Posté
    Il nous reste plus qu a faire le plein exclusivement chez Total. On vera apez la tête des autres gerants..
    Merci aux gérants , Posté
    Encore certains gérants de stations service et.notamment l'autre lé pas bon.