[EN DIRECT] RT France dépose un recours contre l'interdiction européenne de diffusion :

Ukraine : un accord trouvé pour une série de couloirs d'évacuation des civils


Publié / Actualisé
L'exode continue dans les pays frontaliers à l'Ukraine, tandis que la guerre contre la Russie entame son 14ème jour. Au moins 406 civils ont été tués et 801 blessés d'après le Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU, et plus de 2 millions de personnes ont quitté le pays. La grande majorité des réfugiés se trouvent actuellement en Pologne. Les sanctions contre Moscou ont continué de pleuvoir, alors que le président Joe Biden a annoncé un embargo sur les importations de pétrole et de gaz russe aux Etats-Unis. L'Espagne a elle ouvert une enquête contre la Russie concernant des "violations graves du droit international humanitaire". Une nouvelle trêve a été décidée pour permettre l'évacuation des civils. Un accord a été trouvé pour une série de couloirs d'évacuation des civils. Nous sommes en direct, suivez nous (Photo AFP)
L'exode continue dans les pays frontaliers à l'Ukraine, tandis que la guerre contre la Russie entame son 14ème jour. Au moins 406 civils ont été tués et 801 blessés d'après le Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU, et plus de 2 millions de personnes ont quitté le pays. La grande majorité des réfugiés se trouvent actuellement en Pologne. Les sanctions contre Moscou ont continué de pleuvoir, alors que le président Joe Biden a annoncé un embargo sur les importations de pétrole et de gaz russe aux Etats-Unis. L'Espagne a elle ouvert une enquête contre la Russie concernant des "violations graves du droit international humanitaire". Une nouvelle trêve a été décidée pour permettre l'évacuation des civils. Un accord a été trouvé pour une série de couloirs d'évacuation des civils. Nous sommes en direct, suivez nous (Photo AFP)
  • IPR

    Un accord trouvé pour des couloirs humanitaires

    La vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk a confirmé qu'un accord avait été trouvé avec les Russes sur la mise en place entre 9h et 21h locales de six couloirs humanitaires autour de zones durement frappées par les combats

  • IPR

    En France, des exilés ukrainiens ont trouvé refuge

     

  • IPR

    Une vidéo publiée hier par le Ministère russe de la Défense montre l'artillerie engagée dans l'opération lancée par la Russie en Ukraine

     

  • IPR

    Le ministre des Affaires étrangères ukrainien appelle à un cessez-le-feu pour Tchernobyl

    "J’appelle la communauté internationale à exiger de toute urgence de la Russie qu’elle cesse le feu et permette aux unités de réparation de rétablir l’alimentation électrique" a indiqué Dmytro Kuleba ministre des Affaires étrangères ukrainien.

  • IPR

    Le Kremlin a dénoncé un "scénario potentiellement dangereux" après la proposition de la Pologne de transférer des avions de combats aux Américains pour ensuite les envoyer à Kiev

     

  • IPR

    Ruée sur les comprimés d'iode par crainte d'émissions radioactives

    Dans plusieurs pays européens, des habitants se ruent sur les comprimés d'iode destinées à prévenir un cancer de la thyroïde en cas d'émissions radioactives.

    Pour rappel, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait indiqué que ça "ne sert à rien de prendre des comprimés d’iode préventivement : non seulement c’est inutile, mais cela peut provoquer des effets indésirables, ou des allergies".

  • IPR

    La centrale nucléaire de Tchernobyl est totalement coupée du réseau électrique

    L’opérateur ukrainien Ukrenergo a indiqué ce mercredi que l’alimentation électrique de la centrale nucléaire de Tchernobyl et ses équipements de sécurité est totalement coupée à cause des actions militaires russes.

     

  • IPR

    Varsovie offre des avions Mig-29, Zelensky appelle les Occidentaux à "décider au plus vite"

    Le président ukrainien Volodymyr Zelensky appelle les Occidentaux à "décider au plus vite" concernant les avions Mig-29, proposés par la Pologne. "Prenez une décision au plus vite, envoyez nous des avions !" dans une vidéo sur sa chaîne Telegram.

    Le Kremlin lui s’inquiète d’un "scénario potentiellement dangereux". La Russie a dénoncé la volonté de la Pologne à envoyer des avions de type MiG-29 à l’Ukraine pour se défendre face à l’invasion russe.
    "C'est un scénario très indésirable et potentiellement dangereux", a déclaré le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

  • IPR

    Les troupes ukrainiennes tendent une ambuscade à l'armée russe

  • IPR

    Des blindés russes sont sur les routes ukrainiennes

    Certains défilent sous le drapeau de l'URSS

    Des images satellites montrent des déplacements militaires russes

  • IPR

    La troupe de danseurs Ukrainiens "Kyiv City Ballet"est hébergée au Théâtre du Chatelet à Paris

    En tournée en France au moment de l'invasion de l'Ukraine par la Russie, la troupe de ballet ukrainienne " Kyiv City Ballet" a demandé l'aide et l'hébergement temporaire de la France. Craignant pour leur sécurité, les artistes sont désormais installés au Théâtre du Châtelet à Paris, où ils continuent de réaliser des spectacles et performances en hommage à l'Ukraine. Pour eux, continuer de danser est une manière de résister et de conserver la culture ukrainienne.

     

  • IPR

    La filiale française de RT a introduit un recours devant la justice européenne

    Le média souhaite faire annuler l'interdiction de diffusion imposée par l'UE dans le cadre des sanctions contre la Russie, a annoncé la Cour de justice de l'UE

  • IPR

    Un accord trouvé pour une série de couloirs d'évacuation des civils

     

    usses et Ukrainiens sont tombés d'accord sur un cessez-le-feu afin d'évacuer des civils de plusieurs zones, indique la vice-Première ministre ukrainienne Iryna Verechtchouk. Selon elle, Moscou a confirmé son accord pour respecter une trêve de 9h à 21h (heure locale).

    De même source, des couloirs ont été définis pour évacuer les civils depuis Energodar vers Zaporojie (sud), de Izioum à Lozova (est) et de Soumy à Poltava (nord-est), où un corridor avait permis d'évacuer des milliers de civils hier

    Plusieurs couloirs doivent également être instaurés pour évacuer vers Kiev les civils depuis plusieurs villes violemment bombardées à l'ouest de la capitale, dont Boutcha, Irpin et Gostomel

  • IPR

    Le constructeur ferroviaire français Alstom annonce suspendre ses livraisons vers la Russie et ses investissements futurs dans le pays

    "L'entreprise précise notamment quel la valeur de sa participation dans le fournisseur russe de locomotives et d'équipements ferroviaires, Transmashholding (20%) serait réévaluée" rapporte l'AFP

  • IPR

    Bruno Le Maire compare la crise énergétique au choc pétrolier de 1973

    Pour le ministre de l'Économie Bruno Le Maire, la hausse brutale des prix du gaz et ses conséquences sont comparables au choc pétrolier de 1973. C'est ce qu'il a déclaré au cours d'une conférence de presse ministérielle dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne.

  • IPR

    Washington rejette la proposition de Varsovie de lui remettre ses avions Mig-29 pour l'Ukraine

    Washington a rejeté mardi la proposition de la Pologne de mettre ses avions Mig-29 à la disposition des Etats-Unis pour, ensuite, les livrer à l'Ukraine afin de l'aider à faire face à l'invasion russe, jugeant que l'offre était source de "sérieuses préoccupations" pour l'Otan.

    Plus d'infos sur l'article de la AFP ici.

  • IPR

    L’AIEA a perdu le contact avec la centrale de Tchernobyl

    L’Agence internationale de l’énergie atomique (AEIA) n’a plus de contact avec les systèmes qui permettent de contrôler à distance les matériaux de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Ces derniers ne lui transmettent plus de données depuis ce mardi.

    Dans un communiqué de l’AEIA, Rafael Grossi, le chef de l’Agence internationale de l’énergie atomique a indiqué que "la transmission à distance des données des systèmes de contrôle des garanties installés à la centrale nucléaire de Tchernobyl avait été coupée".


     

  • IPR

    Olena Zelenska, première dame ukrainienne condamne un "massacre de civils"

    Dans sa lettre ouverte aux médias internationaux, la Première dame ukrainienne, Olena Zelenska condamne le "massacre des civils" suite à l’invasion russe. "Ce qui s'est produit il y a juste un peu plus d'une semaine était impensable. Notre pays était en paix, nos villes et nos villages étaient pleins de vie"a-t-elle écrit.

    La lettre est disponible sur le site de BFMTV

  • IPR

    Nouvelle trêve attendue pour évacuer les civils

    La Russie avait promis un cessez-le-feu pour permettre l'évacuation des civils. Des milliers de personnes ont fui Soumy, ville située dans le nord-est de l'Ukraine, hier. "Plus de 5000 personnes ont été évacuées à ce jour de Soumy, située à 350 km au nord-est de Kiev" relate BFMTV. "Une soixantaine de bus, en deux convois, sont parvenus à mettre en sécurité ces civils, femmes, enfants et personnes âgées pour la plupart."

  • IPR

    La Pologne met à disposition des avions de chasse MIG-29

  • IPR

    Entre 2.000 et 4.000 soldats russes tués selon un responsable américain

    Selon un responsable américain, la Russie aurait déjà perdu entre 2.000 et 4.000 soldats russes, alors que les bilans officiels n'évoquent que 498 victimes.

  • IPR

    Une frappe mortelle à Malyn

    Selon des témoins sur place, "une frappe a touché plusieurs maisons à Malyn, dans l'oblast de Zhytomyr". Au moins cinq personnes auraient été tuées dont deux enfants.

  • IPR

    Fabrication record de drapeaux ukrainiens

    A plus de 2.000 km de la guerre en #Ukraine, au cœur de la Normandie, Eric Borney a fabriqué 1.000 drapeaux ukrainiens en moins de deux semaines. Regardez :

  • IPR

    La question de l'embargo sur le gaz

    Le président Joe Biden a décrété ce mardi un embargo sur les importations américaines de pétrole et de gaz russes, afin d'alourdir les sanctions imposées à la Russie et "porter un nouveau coup puissant à Poutine". Quasiment simultanément, le Royaume-Uni a annoncé l'arrêt de ses importations d'énergie russe d'ici fin 2022, par la voix du ministre britannique Kwasi Kwarteng. Cette décision a été prise "en coordination étroite" avec les alliés des Etats-Unis, a précisé Joe Biden. "Nous ne contribuerons pas à subventionner la guerre de Poutine."

    L'UE, qui est bien plus exposée, n'est pas prête à les suivre mais s'organise pour réduire de deux tiers dès cette année ses achats de gaz à la Russie. La Russie représente aujourd'hui 45% des importations européennes de gaz et de charbon et 25% de celles de pétrole. Pour diminuer cette dépendance mais sans mettre en péril l'économie des pays les plus exposés, la Commission européenne a proposé mardi aux Vingt-Sept de diversifier leurs approvisionnements, gonfler leurs réserves et diminuer leur consommation d'énergie.

    Bruxelles soumettra d'ici avril une proposition législative pour imposer un remplissage d'au moins 90% des réserves d'ici fin septembre dans l'UE avec des objectifs pour chaque pays et une solidarité entre Etats, a annoncé devant la presse la commissaire à l'Énergie Kadri Simson. Les stocks sont actuellement remplis à 30%.

  • IPR

    Bonjour, nous ouvrons ce live pour suivre à nouveau la guerre en Ukraine

A propos

Les bombardements russes ont continué sur l'Ukraine. La ville de Soumy (nord-est) théâtre de violents combats, a commencé mardi matin à évacuer ses habitants en direction de Lokhvytsia, à 150km au sud-ouest, via un couloir humanitaire. Moscou a annoncé l'instauration mardi de cessez-le-feu pour permettre l'évacuation de civils en provenance de Soumy, ainsi que des villes de Kiev, Kharkiv, Tcherniguiv et Marioupol, menacées par l'avancée des troupes russes.

Outre Soumy, où des frappes aériennes russes ont tué lundi soir au moins 21 personnes dont deux enfants, de violents combats se sont également déroulés dans la ville d'Izioum (est). Trois adultes ont aussi été tués et trois enfants blessés dans l'explosion d'une mine antipersonnel dans la région de Tchernihiv, au nord de #Kiev, a affirmé Liudmyla Denisova, chargée des droits humains auprès du Parlement ukrainien

Le gouvernement ukrainien a de son côté accusé mardi l'armée russe de ne pas respecter le couloir humanitaire instauré à Marioupol, censé permettre d'évacuer quelque 300.000 civils bloqués dans ce port stratégique du sud-est de l'Ukraine. "L'ennemi a lancé une attaque exactement en direction du couloir humanitaire", a dénoncé le ministère de la Défense sur sa page Facebook.

L'Agence internationale de l'énergie atomique a déclaré avoir reçu des informations selon lesquelles des obus d'artillerie avaient endommagé dimanche un centre de recherche nucléaire ukrainien à Kharkiv, sans "conséquences radiologiques". L'armée russe occupe depuis vendredi la centrale nucléaire de Zaporojie, dans le sud-est de l'Ukraine, où des frappes de son artillerie, selon les Ukrainiens, ont provoqué un incendie - dont Moscou nie être à l'origine.

- Plus deux millions de réfugiés -

Le nombre de réfugiés qui ont fui l'Ukraine depuis l'invasion par l'armée russe le 24 février, a dépassé mardi les deux millions, selon le site internet du Haut-Commissariat aux réfugiés qui en fait le décompte.

Depuis le début de la guerre, au moins 406 civils ont été tués et 801 blessés, a indiqué lundi le Haut-Commissariat aux Droits de l'Homme de l'ONU. L'agence onusienne souligne cependant que ses bilans sont probablement très inférieurs à la réalité.

 - Compromis -

Dans un entretien sur la chaîne américaine ABC, le Président ukrainien Zelensky a semblé ouvrir la porte aux négociations concernant les demandes sur la Crimée et le Donbass : «On peut discuter et trouver un compromis sur le futur de ces territoires».

Sur la question de l'OTAN, le présiden t semble aussi s'être refroidi sur une probable adhésion de l'Ukraine «après avoir compris que l'organisation n’était pas prête à accepter l’Ukraine et qu'elle avait peur de la confrontation avec la Russie".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !