Interview dans le JIR :

NRL : l'Etat va financer le nouveau viaduc à hauteur de 50%, annonce Jean Castex


Publié / Actualisé
Dans une interview donnée au Journal de l'île de La Réunion (JIR), le Premier ministre Jean Castex dévoile les annonces qu'il était censé faire durant sa visite sur l'île à compter de ce jeudi. Son séjour a finalement été annulé à cause de la guerre en Ukraine. Dans le JIR, le Premier ministre indique que l'Etat va financer à hauteur de 420 millions d'euros le nouveau viaduc de la Nouvelle route du littoral, qui reliera la Grande chaloupe à La Possession, soit une prise en charge du chantier à 50%. Jean Castex rappelle aussi que dans le cadre du Ségur de la Santé, 274 millions d'euros sont injectés dans l'offre de soins à La Réunion. Concernant Air Austral, il confirme "qu'un rapprochement avec Corsair est une solution favorablement envisagée par l'Etat". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Dans une interview donnée au Journal de l'île de La Réunion (JIR), le Premier ministre Jean Castex dévoile les annonces qu'il était censé faire durant sa visite sur l'île à compter de ce jeudi. Son séjour a finalement été annulé à cause de la guerre en Ukraine. Dans le JIR, le Premier ministre indique que l'Etat va financer à hauteur de 420 millions d'euros le nouveau viaduc de la Nouvelle route du littoral, qui reliera la Grande chaloupe à La Possession, soit une prise en charge du chantier à 50%. Jean Castex rappelle aussi que dans le cadre du Ségur de la Santé, 274 millions d'euros sont injectés dans l'offre de soins à La Réunion. Concernant Air Austral, il confirme "qu'un rapprochement avec Corsair est une solution favorablement envisagée par l'Etat". (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

S'il se dit "contrarié" de ne pas pouvoir venir à La Réunion comme prévu, Jean Castex délivre cependant ses annonces dans les pages du JIR.

• 420 millions d'euros pour le viaduc de la NRL

Le Premier ministre tout d'abord qu'il s'est "saisi du dossier de la Nouvelle route du littoral" et "comment l'Etat, représenté par le chef du gouvernement, peut être utile pour que les projets avancent". Jean Castex avoue être "surpris que ce chantier soit à l'arrêt depuis de très nombreux mois". Il "salut la décision prise par Huguette Bello et la collectivité qu'elle préside". Dans le cas présent, le Premier ministre parle du choix de la Région de terminer le chantier de la NRL en tout viaduc et donc d'abandonner le projet de digue reliant la Grande Chaloupe à La Possession. Ce tronçon représente 2,7 km de route qui reste à finir. Le Premier ministre confirme à nouveau que l'Etat soutient cette option de finir le chantier en viaduc.

Lire aussi - Sébastien Lecornu : "la NRL ne sera pas terminée à la Saint-Glinglin"

Lire aussi - NRL : la Région préconise le tout viaduc, les transporteurs envisagent une grève

Il annonce un financement de "la moitié de ces travaux, ce qui va représenter un effort de plus de 420 millions d'euros de la part de l'Etat, et qui permettra d'achever ce chantier très attendu par les Réunionnais". Il ajoute qu'à l'occasion d'un déplacement de Huguette Bello à Paris cette semaine, l'Etat va signer l'accord de financement avec la Région Réunion.

Jean Castex rappelle par ailleurs que cette aide de l'Etat s'inscrit dans la "continuité" : "depuis la crise sanitaire, l'Etat a investi au bénéfice de La Réunion et de ses habitants, 1,7 milliard d'euros d'aides ponctuelles (chômage partiel, PGE, Fonds de solidarité, etc.) pour soutenir l'économie, auxquels il fut ajouter 430 millions au titre du plan de relance proprement dit".

• Ségur de la Santé : 274 millions d'euros pour l'offre de soins à La Réunion

Le Premier ministre fait également un point sur le Ségur de la Santé et son impact sur l'offre de soins à La Réunion. Comme l'ARS l'annonce également dans un communiqué transmis ce jeudi, Jean Castex rappelle que 274 millions d’euros seront investis dans les établissements sanitaires et médico-sociaux à La Réunion. "Une partie de cette enveloppe sera affectée au désendettement et une autre affectée en soutien aux investissements" précise le Premier ministre.

Cette enveloppe aidera "au financement de la construction du Pôle Femme Mère Enfant sur le site Nord" et permettra "l'acquisition d'un deuxième PET Scan" ainsi que "l'aménagement d'une unité d'auto-dialyse à Cilaos". Une unité de soins palliatifs va aussi être aménagée sur le site Sud.

Pour le CHU seul, l'aide représente 180 millions d'euros. Pour le CHOR elle s'élève à 6 millions "pour étendre les capacités en médecine". Pour l'hôpital de l'Est, 5 millions d'euros sont débloqués pour la médecine maiis également "aider le service des urgences". L'aide de l'Etat permettra aussi "l'ouverture d'une clinique psychiatrique du groupe Les Flamboyants dans l'Est", à hauteur de 3 millions d'euros. En lien avec le Département, le gouvernement souhaite aussi créer un nouvel Ehpad, voire deux, "sur les régions les plus déficitaires de l'île, à savoir l'Est et le Sud".

• Pouvoir d'achat : carburant et fret

Concernant la hausse des prix du carburant, Jean Castex rappelle qu'il s'agit d'une inflation "générale", qui avait commencé avant la guerre en Ukraine. "Nous sommes dépendants, en Métropole comme à La Réunion du marché mondial. (...) Le prix sur les marchés du pétrole a doublé par rapport à 2019, celui du gaz, tenez-vous bien, a été multiplié par quinze et celui de l'électricité par dix sur le marché mondial" précise-t-il.

Il rappelle que le gouvernement a bloqué le prix du gaz et bloqué à +4% la hausse du prix de l'électricité. Concernant le chèque énergie, 50.000 Réunionnais ont pu en bénéficier en décembre dernier. Le chèque inflation, lui, a profité à 270.000 personnes sur l'île.

Sur le pouvoir d'achat toujours, Jean Castex annonce que "nous allons maintenir les tarifs du fret pendant six mois et nous allons aussi stabiliser le volume de fret disponible pour que l'île ne soit pas impactée par ces causes internationales qui sont à l'origine de cette flambée des prix".

• Air Austral : un rapprochement avec Corsair toujours envisagé par l'Etat

Bien que l'Etat ait injecté 130 millions d'euros en prêts directs ou en garanties pour le maintien de la compagnie aérienne réunionnaise Air Austral, comme le rappelle le Premier ministre dans cette interview, il confirme "qu'un rapprochement avec Corsair est une solution favorablement envisagée par l'Etat".

Lire aussi - Le rapprochement entre Air Austral et Corsair est "une option" reconnaît le gouvernement

Pour rappel, la présidente de Région Huguette avait indiqué ne pas être favorable à cette possibilité. "S'il y a d'autres solutions, nous sommes prêts à les étudier. Je suis ouvert à toute discussion" note toutefois Jean Castex.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

10 Commentaire(s)

Sabine, Posté
Effectivement tout à fait d'accord avec le post précédent, on donnera nos voix à macron si et seulement si le cas de robert est passé au peigne fin par la justice de notre pays
HULK, Posté
Il est complètement faux de dire ou d'écrire que le "coût estimé" était de 1,6 milliard. Il était de 2,2 milliards. Mais ce chiffre a volontairement été diminué pour ne pas afficher un coût exorbitant. Alors svp,messieurs (dames) les journalistes dites la vérité une bonne fois pour toutes.
FBI 4eme étage , Posté
Le garde des sceaux devrait réactiver le parquet financier sur cette demi route qui a ruiné la région et la reunion! On votera pour macron nous, sociétés civiles, si le PNF bouge sur le couple robert
Patrick, depuis son mobile , Posté
Il y a deux semaines c'était tout le coût pris en charge par l'État assurait l'ancien Ministre des Outre-mers 'Lecornu, aujourd'hui c'est la moitié, après les Présidentielles "déjà gagnées", ce sera 25% et après les Législatives de Juin on en sera à 10%.
Volcan974, Posté
Ont ils pense aux camionneurs'un petit pourcentage afin d assurer leurs arrieres
Ginot , Posté
On commence à prévoir de sucré la continuité territoriale, bientôt 1 voyage tous les 3 ans pou un peu moune,les autres va payer le taux plein, promesse non tenu ,pendant ce temps elle et ses élus y voyage à frais du contribuable, c ça faire du social, les réunionnais sera condamné à rouler su le viaduc lu verra pas plus loin su son bout nez si li n'a point lo moyen hihi...
Math, Posté
Je croyais que la France n avait plus d argent. A la veille des élections manu à fait un crédit cetelem ' ...
Fiasco de l'autre , Posté
Merci.Si.tout était Viaduc on roulait sur la route aujourd'hui.
Pipo, Posté
Et pendant ce temps elle va amuse a elle a détruire la continuité territoriale, point qu elle avait dit ne pas toucher avant son élection. A elle billet payé avec sa famille classe affaire, pas la avec nous. C est bien jolie de mentir pour avoir un poste de présidente. Didier i doit bien rire là
Delphine, Posté
L'état devrait surtout s'intéresser aux millions disparus alors