[EN DIRECT - PHOTOS/VIDÉO] Séjour du ministre de la Justice :

Saint-Pierre : Eric Dupond-Moretti termine sa première journée par une visite au tribunal


Publié / Actualisé
Le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti est arrivé à La Réunion ce jeudi 10 mars 2022 pour deux jours de visite, avant de se rendre à Mayotte. Alors que le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annulé leur venue, Eric Dupond-Moretti a maintenu sa visite dans l'océan Indien, après plusieurs reports. Il s'est attendu aux tribunaux de Saint-Denis et de Saint-Pierre eta effectué une visite du centre pénitentiaire de Domenjod. (Photos rb/www.ipreunion.com)
Le Garde des Sceaux Eric Dupond-Moretti est arrivé à La Réunion ce jeudi 10 mars 2022 pour deux jours de visite, avant de se rendre à Mayotte. Alors que le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont annulé leur venue, Eric Dupond-Moretti a maintenu sa visite dans l'océan Indien, après plusieurs reports. Il s'est attendu aux tribunaux de Saint-Denis et de Saint-Pierre eta effectué une visite du centre pénitentiaire de Domenjod. (Photos rb/www.ipreunion.com)

Nos journalistes sont sur place, suivez leur direct :

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti termine sa première journée par une visite au tribunal.

    Ce direct est maintenant terminé. Merci d'être resté avec nous

    A très vite

  • IPR

    Le Garde des Sceaux à la rencontre des personnels de la pénitentiaire

    Eric Dupond-Moretti est arrivé au centre pénitentiaire de Domenjod. Il a brièvement échangé avec les personnels. Au cours de la visite des locaux, il a ét applaudi à deux reprises par les détenus

    Regardez

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti visite le centre pénitentiaire de Domenjod à Sainte-Clotilde, les images :

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti en route pour Domenjod

    Le ministre de la Justice quitte à l'instant le tribunal judiciaire de Champ Fleuri, il se rend désormais au centre pénitentiaire de Domenjod, à Sainte-Clotilde.

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti au tribunal judiciaire de Saint-Denis, les images :

  • IPR

    Éric Dupond-Moretti a visonné la projection de la Marche des Droits à Mafate

    À l'occasion de sa visite au Tribunal de Saint-Denis, le ministre de la Justice a échanger avant de visionner la projection de la Marche des Droits à Mafate.

  • IPR

    Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti fait un point sur la justice des enfants

    Lors de sa visite du Tribunal de Saint-denis, Eric Dupond-Moretti a échangé avec Marion Hardy, vice-présidente en charge du tribunal des enfants. Regardez :

  • IPR

    Des "dysfonctionnements" au niveau des tutelles selon des manifestants

    Les personnes manifestant sur le tribunal alertent également sur des dysfonctionnements dans le cadre des tutelles pour les personnes dépendantes. Ces manifestants évoquent la situation d'un "monsieur de 85 ans, vivant dans un vrai taudis et victime d'accidents : la tutelle ne s'en est jamais occupé". Malgré plusieurs dénonciations auprès du juge des tutelles, "ces gens font la sourde oreille et les personnes impactées restent des victimes" dénonce-t-il.

    Ecoutez :

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti est arrivé au tribunal

    Le ministre est arrivé au tribunal de Saint-Denis. Il est accompagné de Cyrille Melchior, président du Département. Il va s'entretenir avec les magistrats. Pour rappel, le syndicat de la magistrature a lancé hier un appel au boycott.

    A ses côtés, la procureure de Saint-Denis, Véronique Denizot et le président du tribunal judiciaire Bruno Karl. Le préfet Jacques Billant est également sur place.

  • IPR

    Nos journalistes sont sur place, suivez leur direct :

     

  • IPR

    Eric Dupond-Moretti en route pour le tribunal de Saint-Denis

    Le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti arrivera environ 15 minutes en retard au tribunal indiquent nos journalistes sur place. Suivez notre direct.

  • IPR

    Petite manifestation pour alerter sur la situation des Ehpad devant le tribunal :

  • IPR

    Une manifestation sur les conditions en Ehpad

    Plusieurs personnes manifestent devant le palais de justice. Un homme veut alerter le ministre de la Justice sur les conditions des personnes âgées en Ehpad. "Je veux faire valoir les droits de ma mère, ça fait 6 ans qu'on m'interdit de la sortir de la structure médicale. Je veux dénoncer des maltraitances dans cet Ehpad à Saint-Pierre" lance-t-il.

    "Nous sommes prêts à rencontrer toute personne responsable et faire changer la justice à La Réunion. Trop souvent, des gens hauts placés passent l'éponge sur la maltraitance des personnes âgées. On restera le temps qu'il faut, il ne s'agit pas seulement d'alerter le ministre mais la population, nous ne sommes pas les seules victimes, c'est vital de dénoncer ces injustices" ajoute-t-il.

    Pour rappel, depuis plusieurs mois, la question des Ehpad fait polémique après la parution d'une vaste enquête dénonçant des dysfonctionnements et des maltraitances dans plusieurs établissements de France.

  • IPR

    Le programme du ministre aujourd'hui

    - 9h : Visite au tribunal judiciaire de Saint-Denis : point au service d’accueil unique du justiciable (SAUJ), point justice, la projection d’un film sur la randonnée du droit de Mafate, présentation du service affaires familiales et du service enfants, réforme de la justice pénale des mineurs

    - 11h : Visite au Centre pénitentiaire de Domenjod à Sainte-Clotilde

    - 16h : Visite au tribunal judiciaire de Saint-Pierre : point sur l'accès au droit et l'aide juridictionnelle, justice de proximité civile (JAF/JCP), justice de proximité pénale et violences intrafamiliales

     

  • IPR

    Bonjour nous ouvrons ce live pour suivre la venue d'Eric Dupond-Moretti

A propos

Le ministre de la Justice (enfin) à La Réunion

• Ce jeudi 10 mars, le ministre de la Justice effectuera la visite du tribunal judiciaire de Saint-Denis après son arrivée à 7h45, comme l'annonçait Imaz Press dès ce mercredi. Le rendez-vous est pour 9h.

Il devrait y faire un point au service d’accueil unique du justiciable (SAUJ), puis au point justice, avec la projection d’un film sur la randonnée du droit de Mafate. Le ministre pourra alors échanger avec les personnels et partenaires de la juridiction entre autres. Il suivra ensuite une présentation du service affaires familiales et du service enfants, avant des échanges sur la mise en place de la réforme de la justice pénale des mineurs.

A 11h ce jeudi, Eric Dupond-Moretti est ensuite attendu au Centre pénitentiaire de Domenjod à Sainte-Clotilde.

A 16h, le ministre se rendra ensuite au tribunal judiciaire de Saint-Pierre. Il y parlera de l'accès au droit et de l'aide juridictionnelle, avec des échanges prévus sur le thème de la justice de proximité civile (JAF/JCP) avec les magistrats, les fonctionnaires du service, juristes assistantes et le greffe recrutés en juillet 2021. Il évoquera la justice de proximité pénale et les violences intrafamiliales avec les magistrats, fonctionnaires et agents contractuels du service.

• Ce vendredi 11 mars, Eric Dupond-Moretti se rendra à l'Unité éducative d'activité de jour (UEAJ)située à Sainte-Clotilde, pour une visite de l'unité et une présentation de ses ateliers et de ses actions. Une présentation des actions parentalités mises en oeuvre par le milieu ouvert lui sera faite par le directeur, la psychologue et une éducatrice de milieu ouvert, suivie d'une présentation des actions de santé menées sur l'île avec les partenaires de la Protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), notamment l'équipe mobile ELIAS (équipe de liaison et d'intervention auprès des adolescents en souffrance). Le travail réalisé avec les familles d'accueil par les professionnels de l'hébergement (cadre, éducateur et psychologue) et deux familles d'accueil lui sera aussi expliqué. Une présentation enfin sera faite sur la manifestation sportive organisée par la PJJ "Trophée Sport Pei" réunissant chaque année 40 jeunes.

En fin de matinée, le ministre assistera à une cérémonie nationale d'hommage aux victimes du terrorisme sur le Parvis des Droits de l'Homme, à Champ Fleuri (Saint-Denis).

- Appel au boycott -

Ce jeudi, le syndicat de la magistrature a appelé au boycott de la visite, estimant que le Garde des Sceaux fait preuve de "mépris" : les magistrats auraient été mis au courant de cette visite deux jours avant seulement.

Pour rappel, le Garde des Sceaux a annulé à deux reprises déjà ses visites, en décembre 2021 et en février dernier, provocant la colère du monde judiciaire réunionnais. Il est en effet attendu de pied ferme pour discuter du manque de moyens de la justice à La Réunion. A Mayotte, les dossiers concernant la violence et l'insécurité sont toujours au coeur de l'actualité, et des réponses de l'Etat sont attendues par les élus locaux.

Le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé, Olivier Véran, devaient également se rendre à La Réunion cette semaine. Ils ont finalement annulé leur venue, notamment pour le Premier ministre, en raison du fort contexte international lié à la guerre en Ukraine.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Xavier F, Posté
Robert a ruiné notre département ! Occupez vous de lui - l'état doit mettre la main à la poche pour combler son délire et ses dépenses pharaoniques
Missouk, Posté
Juste une petite question... Il est allé au Tribunal de St PIERRE parce qu'il y était convoqué pour une affaire le concernant ' Dans ce cas, laquelle '
Quota de pêche , Posté
Il y a tellement d'affaires à la Reunion ....
Range river , Posté
Monsieur le garde des sceaux, nous contribuables souhaite la VÉRITÉ sur cette demi NRL, et la suite de l'enquête du PNF sur le couple robert! Des millions ont disparu, des millions ont été rajoutés pour pouvoir terminer cette demi route par Le président Macron. Faites la lumière sur cette enquête svp.
Lina, Posté
Un ministre de la justice ' Vu l' état de la justice en France on pourrait penser que le poste était vacant ! Bon retour en classe affaire à nos frais...
Zavoca marron , Posté
Ce n'est pas le tribunal que ce monsieur, ministre en poste dans le gouvernement sortant..., devrait rendre une petite visite, mais plutôt aller voir toutes les victimes qui attendent depuis des années que la justice leur soit rendu, pire les personnes ayant vu leurs plaintes classées sans suites, pour soi-disant des infractions jugées insuffisamment caractérisées par l'ancien procureur de Champ-Fleury...