Fin des pré-inscriptions dans huit jours :

Grand Raid : un gouzou parmi les fous, de nouveaux parcours et des places à prendre


Publié / Actualisé
A huit jours de la fin de la période de pré-inscriptions, il reste encore des places pour toutes les épreuves de la 30 édition du Grand Raid (20 au 23 octobre 2022). Les changements de parcours annoncés ce jeudi 17 mars 2022 en conférence de presse amèneront peut-être les indécis à s'inscrire. Ce point presse mené tambour-battant par Pierre Maunier a permis également de découvrir l'affiche signée Jace. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)
A huit jours de la fin de la période de pré-inscriptions, il reste encore des places pour toutes les épreuves de la 30 édition du Grand Raid (20 au 23 octobre 2022). Les changements de parcours annoncés ce jeudi 17 mars 2022 en conférence de presse amèneront peut-être les indécis à s'inscrire. Ce point presse mené tambour-battant par Pierre Maunier a permis également de découvrir l'affiche signée Jace. (Photo d'archives rb/www.ipreunion.com)

• Une affiche " gouzoument " sympathique

Les deux ont 30 ans cette année. Le Grand Raid comme le Gouzou sont nés en 1992. Jace et l’association Grand Raid ont donc eu la bonne idée de s’entendre pour proposer une affiche légère et enjouée à l’image du personnage emblématique de l’artiste originaire du Havre. Le Gouzou y est vêtu des tee-shirts jaune, rouge, bleu et vert aux couleurs des quatre courses du Grand Raid. L’affiche, tirée en édition limitée (1 500 exemplaires), sera en vente entre 20 et 25 euros. L’histoire ne nous dit pas si Jace, le papa du Gouzou, sera au départ d’une des quatre épreuves.

• Pré-inscriptions : il reste des places

A huit jours de la clôture des pré-inscriptions, il reste des places pour celles et ceux, notamment les Réunionnais (ses), qui hésitent encore à tenter l’aventure Grand Raid 2022. Il y aura pour sûr un tirage au sort sur la Diagonale des Fous qui compte déjà 3 019 pré-inscrits dont 1 009 de la Réunion (pour un quota de 1 250 places).  Il faut préciser que les non tirés au sort 2021 auront un coefficient 2 au moment de ce tirage au sort et auront ainsi plus de chance d’être pris cette fois-ci.

La Mascareignes ne fait pas le plein pour le moment avec 1 514 pré-inscrits (dont 1 022 résidents pour 1 150 places) pour un total de 1 800 places. Et que dire du Trail de Bourbon qui rame avec 688 pré inscrits (dont 451 résidents pour 1 150 places), ce qui fait réfléchir l’organisation à un changement de format pour 2023 (plutôt 80-90 km). Une centaine d’équipes sont déjà en préparation pour la Zembrocal pour 200 places. Une Zembrocal où il sera possible de demander, via un courrier du capitaine, le remplacement d’un équipier après la date du 31 août…

Pierre Maunier, le président du Grand Raid, ne doute pas que de nouvelles inscriptions vont affluer d’ici le 25 mars, minuit, heure de la fin des pré-inscriptions mais pense que les incertitudes sur le pass vaccinal pèsent hélas sur les inscriptions.

• Des changements de parcours

Hormis la Mascareignes (72 km et 3 874 m de dénivelé positif D+) dont le tracé reste identique à celui de l’an passé, les trois autres courses du Grand Raid présenteront un nouveau tracé pour cette future édition 2022. " Nous ne sommes pas à l’abri de changements encore en cas de nouveaux épisodes climatiques ", indique Pierre Maunier qui évoque des soucis actuels au niveau de la Brèche " en cours de réparation ", tandis que l’option Maïdo n’a jamais été envisagée pour cette année, car trop dangereuse.

Ce qui change donc, course par course :

- La Diagonale des Fous ne rentrera plus à Cilaos par le sentier Kerveguen mais par  la descente du Bloc, ce qui signifie que les traileurs emprunteront le sentier qui va du sommet du Kerveguen au gite du Piton des Neiges pour descendre donc par le Bloc puis rejoindre le stade de Cilaos via le plateau des Chênes et non plus le Bras de Benjoin. Au total, la distance annoncée est de 165 km pour 10 217 m D+.

- Deux changements notables sont prévus sur le Trail de Bourbon (109 km, 6 256 m D+). Avec non plus une sortie de Cilaos par le Bloc mais par le Kerveguen.  Après le Col de Fourche, les traileurs fileront vers la Nouvelle pour ensuite rejoindre Marla via Ilet Georges. " Ensuite, on reprend le parcours 2021 ", indique Christine Bénard, la directrice de course.

- La Zembrocal ne ressemblera pas beaucoup à celle de 2021 avec un départ de la Caverne des Hirondelles à Saint-Joseph, clin d’œil  à l’histoire de la part de Nicolas Avriama, le directeur de course, puisque de ce site emblématique du sud sauvage qu’avait été donné le départ de la Grand Traversée 1991. De là, les relayeurs prendront la direction de Grand Galet reprenant ainsi le parcours du Trail des Deux Rivières jusqu’au Nez de Bœuf (fin du premier relais).  Arrivés ensuite au gite de la Caverne Dufour, ils fileront vers Hell Bourg (fin du 2e relais) comme le Trail de Bourbon. Autre modification, la partie Mafate avec la petite boucle Col de Fourche, col des Bœufs, Plaine des Merles, sentier scout, La Plaque, Ilet à Bourses, Grand Place, Cayenne, Bras d’Oussy, Deux Bras. " On a voulu un zembrocal plus court et plus accessible (148,2 km et 7 986 m D+)", explique Nicolas Avriama.

• Les vagues maintenues

Plutôt apprécié par les participants 2021, à l’exception de la trentaine de " victimes " qui n’avaient pas été placées dans la vague 1 de leur course, le principe de vagues est maintenu sur les trois principales courses. Avec un nouveau travail en amont des trois directions de course pour placer les élites au mieux, grâce notamment à leur côté ITRA. Pierre Maunier a dit combien il fallait leur faire confiance, eux qui " ont des années d’expérience de traileurs et qui s’investissent dans leur mission. "

• Une arrivée au Barachois ?

La ville de Saint-Denis a demandé à l’association Grand Raid de travailler sur une arrivée au Barachois dès cette année. " Il faut que nous en discutions ", a commenté hier Pierre Maunier, " plutôt réticent " pour le moment pour la mise en place d’un tel dispositif dès 2022 pour des problèmes notamment liés " à la circulation, à l’hygiène (douches, soins…). " " Nous sommes bien à la Redoute ", a-t-il conclu, ne fermant pas la porte à une nouvelle implantation de l’arrivée. " Mais plutôt en 2023. "

• Et puis aussi…

Pierre Maunier a annoncé la mise en place d’une charte pour les chefs de poste, " un engagement moral " de leur part  dans les domaines de " la sécurité, le respect de la bio diversité et l’humanisation de la course. ".

Il a par ailleurs envoyé une petite pique à d’autres en rappelant qu’on " résiste à  l’envahissement du mercantilisme. On ne veut pas que le Grand Raid soit un by… ". Ce qui n’empêche pas " la troisième course du monde " de  " se professionnaliser avec une équipe de bénévoles investis. " A bon entendeur…

lb/www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Odyle , Posté
En 2021 chute dans un fossé et direction les urgences , 4 fractures de vertébres, une grande plaie ouverte sur la main. Tout est rétabli et j'attends le tirage au sort pour ne pas rester déçue ...á 78 ans .