Une plainte a été déposée :

Saint-Denis : une mineure agressée par deux passagers sur le réseau Citalis


Publié / Actualisé
Ce vendredi 25 mars 2022 2022, dans la matinée, une agression entre voyageurs s'est produite sur la ligne 8 du réseau Citalis en direction de l'Hôtel de Ville de Saint-Denis, arrêt Banian. La victime mineure aurait été agressée par deux autres passagers, à bord du bus. De la bombe anti-agression a été aspergée sur la victime. L'incident a été signalé directement et les pompiers ont été appelés pour une intervention. Après avoir reçu les premiers soins, la victime a été prise en charge par les agents de Police. Un dépôt de plainte a été fait au commissariat.
Ce vendredi 25 mars 2022 2022, dans la matinée, une agression entre voyageurs s'est produite sur la ligne 8 du réseau Citalis en direction de l'Hôtel de Ville de Saint-Denis, arrêt Banian. La victime mineure aurait été agressée par deux autres passagers, à bord du bus. De la bombe anti-agression a été aspergée sur la victime. L'incident a été signalé directement et les pompiers ont été appelés pour une intervention. Après avoir reçu les premiers soins, la victime a été prise en charge par les agents de Police. Un dépôt de plainte a été fait au commissariat.

"Le réseau Citalis déplore cette agression et la condamne fermement. Les images de vidéo surveillance seront remises aux Forces de l’Ordre dans le cadre de l’enquête, afin d’aider à identifier les auteurs des faits" annonce l'entreprise.

"La Sodiparc oeuvre pour la sécurité de tous sur le réseau Citalis : agents de contrôle et médiation sureté déployés sur des missions de contrôle et de sécurité, partenariats avec la police nationale et municipale, multiplication d’actions de prévention et sensibilisation. La sécurité est au coeur des problématiques du réseau" assure-t-elle.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Razmot, Posté
Depuis la crise covid les gens sont devenus de plus en plus violents près à tout! J'étais un usager régulier du réseau mais depuis la crise du covid je ne monte plus dans aucun bus car trop peur de me faire agresser à mon tour! Merci aux agents, chauffeurs et autres forces de l'ordre pour votre boulot, mais vu la mentalité actuelle de certains individus il serait important de mettre deux agents de sécurités dans chaque bus ! On ne va plus s'en sortir sinon!Quel triste constat!