Trois logements rendus inaccessibles :

Saint-André : cinq personnes hospitalisées suite à un incendie


Publié / Actualisé
Un incendie s'est déclaré au niveau de la résidence Salanganes à Saint-André, qui comprend 143 logements et 11 commerces, dans la nuit de mercredi 6 à jeudi 7 avril 2022. Le feu s'est déclaré vers minuit au 1er étage d'un bâtiment qui en compte 3. L'élu d'astreinte, Jimmy Grondin, le cabinet du Maire ainsi que les services du CCAS se sont rendus sur place. "Ils ont travaillé conjointement avec la Police municipale afin de réaliser un état des lieux et de proposer des solutions d'accompagnement et de relogement en urgence" annonce la mairie. Les logements de cinq familles ont été touchés par cet incendie, cinq personnes sont actuellement hospitalisées. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie (Photo ville de Saint-André)
Un incendie s'est déclaré au niveau de la résidence Salanganes à Saint-André, qui comprend 143 logements et 11 commerces, dans la nuit de mercredi 6 à jeudi 7 avril 2022. Le feu s'est déclaré vers minuit au 1er étage d'un bâtiment qui en compte 3. L'élu d'astreinte, Jimmy Grondin, le cabinet du Maire ainsi que les services du CCAS se sont rendus sur place. "Ils ont travaillé conjointement avec la Police municipale afin de réaliser un état des lieux et de proposer des solutions d'accompagnement et de relogement en urgence" annonce la mairie. Les logements de cinq familles ont été touchés par cet incendie, cinq personnes sont actuellement hospitalisées. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie (Photo ville de Saint-André)

"La Municipalité souhaite accompagner au mieux ces familles. Ce matin, deux d'entre elles sont reçues par les agents du CCAS. Des solutions de relogement, un accompagnement psychologique et des mesures d'aides financières sont proposées" détaille la commune. 

D'après plusieurs vidéos diffusées par Réunion la 1ère, ce sont les habitants du quartier qui sont intervenus avant l'arrivée du SDIS pour faire sortir des locataires piégés par les flammes. Cinq personnes ont été transportées à l'hôpital de Saint-Benoit, "certaines dans un état grave" précisent nos confrères

"Les premières constations sont en cours, les causes de l’incendie sont indéterminées" détaille la SIDR, gestionnaire de la résidence. "Nos locataires peuvent être assurés que la SIDR fera tout pour limiter les conséquences de l’incendie de cette nuit. Une enquête en cours devra faire toute la lumière sur les origines de feu et l’expertise nous permettra de déterminer l’avenir des logements impactés" précise Thierry Ouillon, directeur général de la SIDR.

"Sur place, les pompiers, la Police, la mairie ont immédiatement coordonné les actions liées au sinistre avec les représentants de la SIDR. L’intervention des pompiers a été rapide et a pris fin vers 3h00 du matin. La SIDR s’est mobilisée sur place pour faciliter l’accès des secours, les mesures d’évacuation des locataires" assure le bailleur social.

La SIDR "exprime en priorité toutes ses pensées à ces familles touchées par le sinistre". Cet incendie a ainsi nécessité l’hébergement d’urgence de 4 familles. Deux d’entre elles seront hébergées par leur famille pour les prochains jours et le relogement d’urgence d’une 3e famille a été pris en charge par les services de la mairie.

Deux commerces et un quatrième logement sont inondés et endommagés des suites de l’intervention des pompiers. Ce quatrième relogement d’urgence est aussi pris en charge par la mairie de Saint-André.

- Plusieurs logements inaccessibles -

Bilan matériel : trois logements situés sur la même colonne sont sinistrés du fait de l’incendie et rendus inaccessibles. Un logement est entièrement détruit par l’incendie et un autre fortement endommagé par les fumées. Le constat des dégâts sur le troisième n’a pas été encore effectué.

"Par mesure de prévention cette nuit, les pompiers ont fait évacuer trois autres logements. Ces familles devraient pouvoir les réintégrer en toute sécurité dès aujourd’hui" précise la SIDR. Les premières mesures conservatoires ont été prises ce matin par la SIDR pour vérifier et sécuriser les alimentations en eau et en électricité.

Par ailleurs, "l’urgence ce matin a été de pomper l’eau après l’intervention des secours afin de rétablir au plus vite l’électricité dans le bâtiment. Le courant a été en effet coupé pour 11 logements pour vérifications techniques. La SIDR est consciente de la gêne occasionnée pour les locataires concernés et met tout en oeuvre pour en limiter les effets"

L’expertise d’assurances, missionnée par la SIDR est prévue ce jeudi après-midi sous réserve que le périmètre ne soit pas fermé par les forces de l’ordre. La fermeture et la mise en sécurité du logement détruit interviendra après l’expertise. Tous les locataires sont invités à signaler toute anomalie qui surviendrait dans les prochains jours, une information leur sera faite en ce sens.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !