Economie circulaire :

Biofuel Réunion lance son label de valorisation des huiles de friture Arsycle


Publié / Actualisé
Biofuel Réunion, startup réunionnaise de l'économie circulaire, lance son label de collecte et de valorisation des huiles de friture : Arsycle. Ce nouveau label a pour objectif de structurer localement et durablement la filière de valorisation des huiles de friture produites à la Réunion, et de sensibiliser les professionnels et le grand public sur cet enjeu environnemental. Nous publions ici le communiqué de Biofuel Réunion (Photos : Biofuel Réunion)
Biofuel Réunion, startup réunionnaise de l'économie circulaire, lance son label de collecte et de valorisation des huiles de friture : Arsycle. Ce nouveau label a pour objectif de structurer localement et durablement la filière de valorisation des huiles de friture produites à la Réunion, et de sensibiliser les professionnels et le grand public sur cet enjeu environnemental. Nous publions ici le communiqué de Biofuel Réunion (Photos : Biofuel Réunion)

A La Réunion, plus de 3⁄4 des huiles de fritures sont aujourd’hui rejetées dans les réseaux d’eau ou dans la nature. Or ce déchet peut être transformé en biocarburant. Cette valorisation permettra non seulement de réduire la pollution inhérente à l’usage des huiles de friture, de diminuer le risque d’obturation des réseaux d’assainissement, d’éviter le dysfonctionnement des stations d’épuration, à terme de proposer un biocarburant produit localement mais également de dynamiser le territoire avec des activités nouvelles et innovantes.

Aujourd’hui, BIOFUEL Réunion structure à travers Arsycle la collecte locale des huiles de friture pour préparer leur transformation en biodiesel péi à l’horizon 2025. Et pour accélérer cette structuration, Arsycle s’engage à offrir aux professionels Arsycleurs une solution qui leur permettra de bénéficier d’une collecte et d’une valorisation conformes à la réglementation. De plus, le label leur offrira aussi un kit de communication qui leur permettra de valoriser leur engagement auprès du grand public au sein de leur établissement mais aussi sur les réseaux sociaux.

" À travers ce label, nous avons voulu apporter encore plus de valeur aux gestes de la collecte du déchet, nous connaissons tous, de près ou de loin? la conjoncture écologique actuelle et vu que cela nous concerne tous, nous avons estimé important d’apporter une dimension pédagogique, ludique, accessible, an kréol, en français pour les profesionnels et les particuliers " souligne Pierre TAMBOURAN, l’un des co-fondateurs de BIOFUEL Réunion et de son label.

En effet, les particuliers sont aussi concernés par ce label et peuvent déjà dans certaines villes contribuer à leur manière. Des bornes ont été disposées à cet effet dans les déchetteries de la CINOR et de la CIREST, et cela fonctionne. Arsycle continuera a sensibiliser encore plus en ce sens, afin d’inciter la population à devenir des arsycleurs.

Alon Arsycle nout l’huile friture po transform ali an biocarburant.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !