Election :

Candidats, modalités de vote, procurations, tout savoir sur la présidentielle


Publié / Actualisé
Les 10 et 24 avril 2022, les Français se rendront aux urnes pour élire leur nouveau Président de la République. Ils sont 12 candidats à se présenter au suffrage des électeurs. Comment se déroulent les élections ? Quelles sont les conditions pour passer au second tour ? Quelles mesures compte tenu du contexte Covid ? Tout savoir sur la présidentielle (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Les 10 et 24 avril 2022, les Français se rendront aux urnes pour élire leur nouveau Président de la République. Ils sont 12 candidats à se présenter au suffrage des électeurs. Comment se déroulent les élections ? Quelles sont les conditions pour passer au second tour ? Quelles mesures compte tenu du contexte Covid ? Tout savoir sur la présidentielle (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

- 12 candidats à la présidence de la République -

Ils sont donc 12 à vouloir succéder à Emmanuel Macron à la tête du pays. Outre le président sortant (La République en Marche) qui est candidat pour conserver son fauteuil, sont en lice :

Nathalie Arthaud – Lutte Ouvrière
Nicolas Dupont-Aignan – Debout la France
Anne Hidalgo – Parti Socialiste
Yannick Jadot – Europe Ecologie – Les Verts
Jean Lassalle – Résistons !
Marine Le Pen – Rassemblement National
Jean-Luc Mélenchon – La France Insoumise
Valérie Pécresse – Les Républicains
Philippe Poutou – Nouveau Parti Anticapitaliste
Fabien Roussel – Parti Communiste Français
Eric Zemmour – Reconquête



- L’élection du président de la République -

L’élection du président de la République se fait au scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Le candidat qui obtient la majorité absolue des résultats exprimés est élu dès le premier tour. A défaut, un second tour a lieu deux semaines plus tard entre les deux candidats arrivés en tête du premier tour. Au second tour, le candidat qui recueille le plus de voix l’emporte. Le président de la République est élu pour 5 ans, renouvelable une fois.

En 2022, les élections se dérouleront les 10 et 24 avril.  A noter que électeurs de la Guadeloupe, de la Martinique, de la Guyane, de Saint-Pierre-et-Miquelon, de Saint-Barthélemy, de Saint-Martin et de la Polynésie française voteront la veille, à savoir les samedis 9 et 23 avril 2022, afin de tenir compte du décalage horaire.

A noter que la campagne officielle du premier tour a débuté le 28 mars dernier pour se clôturer le vendredi 8 avril prochain minuit. Dès lors, toute diffusion de message de propagande électorale sera interdite. Les résultats du premier tous seront quant à eux annoncés dès le 10 avril au soir mais ne seront validés par le Conseil Constitutionnel, garant des élections, que le 13 avril.

A compter du 15 avril s’ouvrira la campagne en cas de second tour qui sera certainement marqué par le traditionnel débat d’entre deux tours. Cette campagne prendra fin le 22 avril à minuit. Les Français connaîtront le nom de leur nouveau président de la République le 24 avril au soir même si le Conseil Constitutionnel ne validera ces résultats que le 27 avril.

Enfin, la passation de pouvoir devra avoir lieu avant le 13 mai, au plus tard, ce qui correspond au dernier jour du mandat du président sortant.

- Le vote -

Toute personne âgée de 18 ans inscrite sur une liste électorale et jouissant de ses droits civils et politiques peut voter à cette élection. A noter que depuis une réforme de 2019, les personnes majeures sous tutelle ne peuvent plus être privées de leur droit de vote : certaines d'entre elles participeront donc pour la première fois à une élection présidentielle.

Nouveauté de cette année, les 930 bureaux de vote de La Réunion seront ouverts de 8 h à 19 h (contre 18 h précédemment).

Pour voter, il convient de se munir d’une carte d’identité : carte nationale d'identité, passeport, carte d'identité de parlementaire avec photographie, délivrée par le président d'une assemblée parlementaire, carte d'identité d'élu local avec photographie, délivrée par le représentant de l'État, carte vitale avec photographie, carte du combattant avec photographie, délivrée par l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, carte d'invalidité ou carte de mobilité inclusion avec photographie, carte d'identité de fonctionnaire de l'État avec photographie, carte d'identité ou carte de circulation avec photographie, délivrée par les autorités militaires, permis de conduire sécurisé conforme au format "Union européenne" ou, jusqu'au 19 janvier 2033, permis de conduire rose cartonné édité avant le 19 janvier 2013, permis de chasser avec photographie, délivré par l'Office national de la chasse et de la faune sauvage, récépissé valant justification de l'identité, délivré en échange des pièces d'identité en cas de contrôle judiciaire, en application de l'article L. 224-1 du code de la sécurité intérieure.

Tous les titres doivent être en cours de validité à l'exception de la carte nationale d'identité et du passeport qui peuvent être présentés s'ils sont périmés depuis moins de 5 ans. Se munir de sa carte électorale est conseillé mais ce n’est pas obligatoire.

- Election et Covid -19 -

Contrairement aux élections des deux dernières années, le protocole a été allégé pour ces élections présidentielles. Ainsi, le porte du masque n’est pas obligatoire. Des masques seront d’ailleurs mis à disposition des électeurs et des personnels participant à l’organisation des élections dans chaque bureau de vote. En cas de test positif à la Covid-19, les électeurs pourront tout de même se rendre aux urnes à condition de porter un masque.

L’autre solution peut-être la procuration, permettant à une tierce personne de faire son devoir civique à sa place. La procuration peut se faire à tout moment jusqu’au jour du vote. Soit en ligne en remplissant la demande sur maprocuration.gouv.fr puis la déposer en commissariat ou gendarmerie soit en allant directement dans un commissariat ou une gendarmerie pour remplir la demande et la faire valider.

www.ipreunion.com / [email protected]
 

   

6 Commentaire(s)

Babouk loswoir, Posté
Et, si les électeurs votaient pour élire un président ou une présidente dès le 1er tour, cela serait intéressant et intelligent..., et comme ça on irait à la plage dimanche prochain et à la montagne le dimanche d'après....'Trêve de plaisanterie, quand La France aura un vrai président, non pas un par défaut au 2nd tour'La démocratie, c'est, je crois, pas toujours le même..., sinon, à force ça devient une pseudo monarchie avec un semblant de monarque...sans couronne certes...La France a grandement besoin d'une autre politique, je le pense sérieusement...J'espère qu'une majorité ne vont pas s'abstenir, car cela revient à laisser faire...
Legines et langoustes , Posté
On ne veut pas de legines ni de langoustes. Intérêt général est plus important que l'intérêt personnel.
Soutien aux Abtillais , Posté
Quelle injustice : non lieu concernant CLOREDECONE. Et le frère de lotre est à la Reunion. Quel scandale.
Domtom, Posté
#DIMANCHEJEVOTEJLMELENCHON
Melanchon ou Pecresse, Posté
On hésite entre Melanchon et Pecresse.
Zavoca marron , Posté
Si les Français veulent, mais veulent vraiment, une meilleure société dans laquelle il y a une bien meilleure répartition de nos richesses créées, ils seront quoi faire et surtout pour qui ne pas voter dimanche prochain ! Le 24 avril, ne sera alors qu'une simple formalité ensuite...Est- ce besoin que je vous fasse un dessin, un dessein, un petit schéma, croquis à main levée '