[VIDÉOS] Accord signé entre les syndicats ouvriers et le patronat (actualisé) :

Bâtiment : la grève n'aura pas lieu, les salaires vont augmenter


Publié / Actualisé
Il n'y aura pas de grève dans le Bâtiment. Ce jeudi 7 avril 2022 à l'issue de plusieurs heures de négociations l'intersyndicale des salariés (CGTR, CFDT, CFE-CGC, FO, CFTC) et les syndicats patronaux (FRBTP, Capeb) sont parvenus à un accord. Les syndicats ouvriers demandaient une augmentation de salaires de 3% sur l'année 2022. Ils ont obtenu 2,9%. La grève prévue ce lundi matin est donc annulée (Photo rb/www.ipreunion.com)
Il n'y aura pas de grève dans le Bâtiment. Ce jeudi 7 avril 2022 à l'issue de plusieurs heures de négociations l'intersyndicale des salariés (CGTR, CFDT, CFE-CGC, FO, CFTC) et les syndicats patronaux (FRBTP, Capeb) sont parvenus à un accord. Les syndicats ouvriers demandaient une augmentation de salaires de 3% sur l'année 2022. Ils ont obtenu 2,9%. La grève prévue ce lundi matin est donc annulée (Photo rb/www.ipreunion.com)

Obtenue dans le cadre des NAO (négociations annuelles obligatoires), cette hausse des salaires aura lieu en deux temps. Une augmentation de de 2,6% sera appliquée du 1er janvier (avec effet rétroactif) jusqu'en avril. 0,4% supplémentaire sera ajouté pour le reste de l'année.

C'est à la demande de la préfecture, que cette réunion de négociations a commencé jeudi en début d'après-midi à la Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (Dieccte) à Saint-Denis.

• Regardez le reportage en direct de notre journaliste :

Pour Anthony Lebon, président de la Fédération réunionnaise du BTP (FRBTP), "c'est une bonne nouvelle, c'est positif pour le territoire et on a resoudé nos organisations et notre filière dans une démarche conjointe" déclare-t-il à l'issue de cette longue réunion. "On applique 3% dès le 1er avril donc on se rapproche de l'inflation et c'est l'accord fort qu'on a pu trouver conjointement." Ecoutez :

Du point de vue de l'intersyndicale, on se satisfait également de cet accord, "on a pu s'appuyer sur la base de la négociation obtenue en 2021, et ça montre que si on a envie de négocier, on y arrive" déclare Jacky Balmine, de la CGTR BTP.  "On est au-dessus de l'inflation comme on avait demandé, on évite une grève de la branche et dans la situation qu'on vit, moi ça me va très bien." A l'accord obtenu pour l'année 2022 s'ajoute le 0,7% qui concerne également l'année 2021. Ecoutez :

Les syndicats du BTP (Bâtiment et travaux publics), réunis en intersyndicale, avaient prévenu qu'ils se préparaient à une grève illimitée, à compter de lundi 11 avril 2022. Une importante délégation de la FRBTP, menée par son président Anthony Lebon, était sur place.

Alors que ce mercredi aucune rencontre n'était prévue encore entre les syndicats et la fédération réunionnaise du BTP (syndicat patronal), la réunion de médiation prévue ce jeudi a finalement porté ses fruits.

Lire aussi - Le Bâtiment : les négociations salariales n'avancent pas, une grève illimitée en vue

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !