[EN DIRECT] Invasion russe :

Ukraine : la bataille pour le Donbass a commencé


Publié / Actualisé
54ème jour de guerre ce lundi 18 avril 2022. La bataille a commencé dans le Donbass, objectif des Russes qui ont déjà pris la ville de Kreminna. Ce lundi, au moins sept personnes ont également été tuées et onze autres blessées dans de "puissantes" frappes russes sur Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales. Aucun couloir humanitaire n'a été mis en place lundi pour l'évacuation des civils des zones de combats, notamment Marioupol, annonce Kiev, accusant la Russie de "blocage" et de bombarder des convois. Nous sommes en direct, suivez-nous (Photo AFP)
54ème jour de guerre ce lundi 18 avril 2022. La bataille a commencé dans le Donbass, objectif des Russes qui ont déjà pris la ville de Kreminna. Ce lundi, au moins sept personnes ont également été tuées et onze autres blessées dans de "puissantes" frappes russes sur Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales. Aucun couloir humanitaire n'a été mis en place lundi pour l'évacuation des civils des zones de combats, notamment Marioupol, annonce Kiev, accusant la Russie de "blocage" et de bombarder des convois. Nous sommes en direct, suivez-nous (Photo AFP)
  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi

  • IPR

      Zelensky affirme qu'il consomme de la cocaïne ? Attention, c'est un montage

    "Je ne consomme pas de drogue". Une vidéo relayée sur Facebook et Twitter depuis le 18 avril prétend montrer une interview de Volodymyr Zelensky dans laquelle il affirme consommer de la cocaïne. Le président ukrainien, cible de rumeurs sur sa "toxicomanie" depuis plusieurs années, y présenterait cette drogue comme "le meilleur énergisant pour l'homme" et en recommanderait l'usage à "tout le monde". Mais cette séquence est trompeuse : il s'agit d'un montage juxtaposant plusieurs passages d'une interview de Volodymyr Zelensky de janvier 2019 au média ukrainien Ukrainskaya Pravda. Dans l'entretien original, Zelensky affirmait au contraire ne pas consommer de drogue, mais être accro au café.

    Lire l'article complet ici

  • IPR

    Atteinte par les "ondes sismiques" de la guerre en Ukraine, l'économie mondiale ralentit

    Des effets semblables à "des ondes sismiques émanant de l'épicentre d'un tremblement de terre": la guerre en Ukraine a considérablement assombri les perspectives de l'économie mondiale, a prévenu mardi Pierre-Olivier Gourinchas, le nouveau chef économiste du Fonds monétaire international. Le FMI, qui a publié ses prévisions actualisées à l'occasion de ses réunions de printemps, table désormais sur une croissance mondiale de 3,6% cette année, contre 4,4% en janvier.

    Et la croissance pourrait ralentir davantage "s'il y avait un durcissement des sanctions contre la Russie couplé à une dégradation de la confiance des consommateurs et une certaine volatilité sur les marchés financiers", a relevé M. Gourinchas lors d'une conférence de presse. "Le conflit et les sanctions affectent directement l'Ukraine, la Russie et la Biélorussie", expliquent les économistes de l'institution de Washington. "Mais les retombées internationales se propagent bien au-delà, notamment en Europe, via les prix des produits de base, les liens commerciaux et financiers, l'approvisionnement [en produits alimentaires et énergétiques] et l'impact humanitaire".

    Lire l'article en entier ici

  • IPR

    Volodymyr Zelensky espère obtenir le statut de candidat à l'Union européenne "dans les semaines à venir"

     

  • IPR

    Sergueï Choïgou évoque de "nouvelles méthodes" de combat par l'armée russe

    Dans le cadre de la seconde phase de l’offensive russe en Ukraine, Sergueï Choïgou, ministre de la Défense en Russie, a déclaré que l’armée russe utilisera « de nouvelles méthodes de conduite des hostilités pour une meilleure adaptation aux conditions modernes de confrontation militaire ».

     

  • IPR

    La Russie a appelé toute l'armée ukrainienne à "déposer les armes" et les derniers défenseurs de Marioupol à cesser leur "résistance insensée"

  • IPR

    40 véhicules de secours français qui ont été livrés à l'Ukraine

     

  • IPR

    Un titre honorifique au titre de l'héroïsme, de la détermination et du courage a été décerné par Vladimir Poutine, à la 64ème brigade de «fusiliers motorisés» accusée par l'Ukraine d'avoir commis des crimes de guerre à Boutcha

  • IPR

    Dans le Donbass, de nombreux chiens abandonnés

     

  • IPR

    De nombreuses explosions entendues dans le Donbass

     

  • IPR

    "Les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass"

    "Nous pouvons maintenant confirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, qu'elles préparent depuis longtemps. Une grande partie de l'armée russe se consacre désormais à cette offensive" a déclaré le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

     

  • IPR

    La bataille pour le Donbass commence, les Russes prennent Kreminna

    Kreminna est tombée après trois jours de combats, ils font rage à Roubijné: dans l'est de l'Ukraine, les Russes ont avancé d'un pas vers Kramatorsk, la capitale ukrainienne du Donbass, l'un des objectifs de Moscou.

    Kreminna, 18.000 habitants avant la guerre, a été prise dans la nuit de dimanche à lundi par les forces russes. "Les combats ont duré trois jours et la Russie a utilisé un grand nombre de véhicules blindés pour attaquer la ville", a déclaré à Radio Donbass Oleksandr Dunets, chef de l'administration militaire de Kreminna.

    Selon lui, "les combats se poursuivent en périphérie". Quatre habitants ont été tués, alors qu'ils évacuaient seuls la ville en voiture visée par des tirs russes, a affirmé l'armée ukrainienne. "Nos défenseurs se sont repliés sur de nouvelles positions", a de son côté déclaré le gouverneur ukrainien de la région de Lougansk, Serguiï Gaïdaï, sur sa page Facebook. "Nous pouvons maintenant affirmer que les troupes russes ont commencé la bataille pour le Donbass, pour laquelle ils se préparent depuis longtemps", a annoncé dans la soirée le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

    Kreminna se trouve à une cinquantaine de km au nord-est de Kramatorsk, la capitale ukrainienne du Donbass et l'une des cibles de Moscou dans cette région.

    La ville est bordée par la rivière Donets, qui traverse aussi Roubijné, Lyssytchansk et Severedonetsk, proches les unes des autres. Elles sont toutes sur la ligne de front et font l'objet d'intenses bombardements de part et d'autre depuis plusieurs jours. Lundi, Roubijné – plus de 60.000 habitants avant la guerre – a été sous le feu intense de l'artillerie et des mortiers ukrainiens, ont constaté des journalistes de l'AFP.

    Des positions ukrainiennes pilonnaient la localité, notamment depuis le village de Novodruzhesk, à environ trois km. Depuis le terril de cette ancienne petite cité minière, on pouvait voir et entendre de puissantes explosions sur Roubijné, parfois suivies d'incendies, et dégageant des panaches de fumée noire ou blanche qui s'élevaient au-dessus de la ville. Des tirs sporadiques de mitrailleuses lourdes étaient également audibles.

    Lire l'article de l'AFP ici.

     

  • IPR

    Bonjour, nous ouvrons ce live pour suivre la guerre en Ukraine et l'invasion russe qui progresse désormais dans l'est

A propos

 Frappes meurtrières sur Lviv -

Au moins sept personnes ont été tuées et onze autres blessées dans de "puissantes" frappes russes sur Lviv, la grande ville de l'ouest de l'Ukraine d'ordinaire relativement épargnée par les combats, ont annoncé les autorités locales.

"Cinq puissantes frappes de missiles d'un coup sur l'infrastructure civile de la vieille ville européenne de Lviv", a annoncé sur Twitter Mikhaïlo Podoliak, conseiller du président Volodymyr Zelensky.

Le gouverneur régional, Maksym Kozitsky, a lui évoqué quatre frappes de missiles de croisières, tirés depuis la Caspienne: trois sur des infrastructures militaires et une sur un garage de pneumatique, qui ont provoqué des incendies. Toutes les cibles sont "gravement endommagées" selon lui.

Les chemins de fer ukrainiens ont de leur côté indiqué sur Telegram que "plusieurs missiles sont tombés à proximité des installations ferroviaires", sans faire de victimes et sans entraver la circulation.

- Vidéos de Britanniques capturés (TV russe)-

La télévision publique russe a diffusé lundi des vidéos de deux prisonniers, identifiés comme des ressortissants britanniques, Shaun Pinner et Aiden Aslin, affirmant qu'ils avaient été capturés lors de combats en Ukraine et demandant au Premier ministre Boris Johnson de négocier leur libération.

Les deux hommes, qui apparaissent les traits tirés, demandent à être échangés contre Viktor Medvedtchouk, un député et riche homme d'affaires ukrainien proche du président Vladimir Poutine et récemment arrêté en Ukraine. Ils ne précisent pas qui les détient actuellement, les forces russes ou alors leurs alliés séparatistes du Donetsk, dans l'est de l'Ukraine.

Kiev a pour sa part publié une vidéo de cet homme d'affaires dans laquelle il demande à être échangé "contre les défenseurs de Marioupol et ses habitants".

- Pas d'évacuations de civils -

Aucun couloir humanitaire ne sera mis en place lundi pour l'évacuation des civils des zones de combats en Ukraine, notamment Marioupol, ont annoncé les autorités ukrainiennes pour la deuxième journée consécutive, accusant la Russie de "blocage" et de bombarder des convois.

"Les occupants russes ne cessent de bloquer et de bombarder les routes humanitaires. Par conséquent, pour des raisons de sécurité, il a été décidé de ne pas ouvrir de couloirs", a indiqué sur Telegram la vice-Première ministre ukrainienne, Iryna Verechtchouk.

- La Russie veut "détruire" le Donbass (Zelensky) -

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a accusé dimanche soir la Russie de vouloir "détruire" toute la région orientale du Donbass, promettant que tout serait fait pour la défendre, à commencer par le port stratégique de Marioupol.

"Les soldats russes se préparent à une offensive dans l'est de notre pays dans un avenir proche. Ils veulent littéralement achever et détruire le Donbass", a martelé M. Zelensky dans un message-vidéo.

- Marioupol: les Ukrainiens "combattront jusqu'au bout" -

Les derniers défenseurs ukrainiens de Marioupol, ville portuaire du sud-est de l'Ukraine assiégée depuis des semaines, "combattront jusqu'au bout", a prévenu dimanche le Premier ministre ukrainien Denys Chmygal.

"Non, la ville n'est pas tombée. Nos forces militaires, nos soldats y sont toujours. Ils combattront jusqu'au bout. A l'heure où je vous parle, ils sont toujours dans Marioupol", a-t-il déclaré à la chaîne américaine ABC.

Moscou avait demandé aux derniers combattants ukrainiens, retranchés dans le complexe métallurgique d'Azovstal, de cesser le feu dans la matinée et d'évacuer les lieux à la mi-journée. Selon un responsable policier de Marioupol, "beaucoup de civils dont des femmes, des enfants, des bébés et des personnes âgées" sont retranchés dans le complexe Azovstal.

- Réouvertures d'ambassades à Kiev -

L'ambassade d'Italie en Ukraine, transférée en mars de Kiev à Lviv (ouest) pour raisons de sécurité, a rouvert lundi dans la capitale, a-t-on appris de sources concordantes.

L'Espagne va elle rouvrir "dans quelques jours" son ambassade à Kiev qu'elle avait fermée suite à l'invasion russe en Ukraine, a annoncé le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez.
Zelensky invite Macron à venir constater le "génocide"

Volodymyr Zelensky a affirmé, dans un entretien à CNN diffusé dimanche, avoir invité Emmanuel Macron à se rendre en Ukraine pour constater de ses yeux que les forces russes commettent un "génocide", un terme que son homologue français s'est jusqu'ici refusé à employer.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !