Union nationale du sport scolaire :

Championnat de France de raid : La Réunion, terre d'accueil sportive et culturelle


Publié / Actualisé
Du 4 au 6 mai 2022, La Réunion accueille le championnat de France de raid de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS). Une première pour l'académie de l'île qui recevra pour l'occasion 384 collégiens et adultes accompagnants en provenance de 26 académies de France. L'objectif de cette compétition : proposer des épreuves sportives de haut niveau qui permettront aux participants de découvrir les paysages et la biodiversité de l'île (Photo : mp/www.ipreunion.com)
Du 4 au 6 mai 2022, La Réunion accueille le championnat de France de raid de l'Union nationale du sport scolaire (UNSS). Une première pour l'académie de l'île qui recevra pour l'occasion 384 collégiens et adultes accompagnants en provenance de 26 académies de France. L'objectif de cette compétition : proposer des épreuves sportives de haut niveau qui permettront aux participants de découvrir les paysages et la biodiversité de l'île (Photo : mp/www.ipreunion.com)

Au total, 62 équipes mixtes composées de deux filles et deux garçons s’affronteront. Cinq équipes de sport partagé où des jeunes en situation de handicap seront également de la partie. Au programme du championnat : des activités telles que du pack raft (une activité à mi-chemin entre le raft et le kayak), des épreuves de VTT, de la course à pied et de la natation. Les épreuves se dérouleront sur une large partie de l’île allant des  rivières de l’Est de l'île au Maïdo pour finir dans le lagon.

L’académie de La Réunion se dit "fière d’accueillir ce championnat". "Il s’agit d’une occasion de faire rayonner l’île sur le territoire nationale grâce aux sept équipes réunionnaises participantes" a souligné, la rectrice, Chantal Manès-Bonnisseau, au cours d'une conférence de presse tenue ce jeudi 28 avril 2022. Elle a noté que 100% des athlètes Réunionnais de haut niveau sont issus du sport scolaire. Ecoutez

Jean-Louis Prianon, ambassadeur de l’événement, a aussi souligné : "je dois beaucoup au sport scolaire dans mon parcours de sportif de haut niveau". Il se souvient : "jusqu’à mes 18 ans, j’ai été entraîné par un prof d’EPS et le sport m’a permis d'acquérir des valeurs de solidarité et d’entraide". Il ajoute"c’est cette joie de gagner ensemble que je souhaite voir lors de ce championnat". Regardez

Paul, 15 ans, élève de troisième au collège Emile Hugot à Sainte-Clotilde, attend ce championnat depuis quatre ans. Il se prépare" à tout donner". "On s’est entraîné tous les mercredis en UNSS mais aussi entre midi et deux et même le week-end", précise le jeune. Le but "c’était d’être bon dans tous les sports". Ecoutez

Pour la principale du collège Emile Hugot, Danielle Regnauld, la participation des collégiens au championnat est le couronnement d’un travail long de plusieurs années : "Les élèves s’engagent trois heures en plus de leur emploi du temps chaque semaine. Cette réussite qui est la leur,  est aussi celle de leurs professeurs, qui s’engagent chaque année" dit-elle.

- Un projet transversal -

Si l’organisation de ce championnat a été un véritable défi en raison des conditions sanitaires, l'événement a bénéficié de l’appui logistique d’un certain nombre de partenaires t"els que  le Département, la Cinor, Air Austral, qui a transporté 204 vélos VTT, la Maïf ainsi que l’équipe de l’UNSS de La Réunion" a énuméré la rectrice.

En plus de la partie sportive, l'événement intègre une dimension culturelle.  "Il s’agit de faire du sport, une porte d’entrée vers l’éducation à la citoyenneté en sensibilisant sur notre biodiversité", indique la rectrice. "Les élèves iront visiter la cité du volcan, le jardin botanique des Mascareignes... " termine-t-elle. 

mp/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !