Il a 20 ans :

Championnat du monde de sports de combat : Valentin Mussard-Govindamal décroche la 4ème place


Publié / Actualisé
Samedi 23 avril 2022, le Saint-Joséphois, Valentin Mussard-Govindamal âgé de 20 ans, participait au championnat du monde Naga à New-York. Lors de ce championnat mêlant toutes formes de luttes, notamment le jiu jitsu brésilien et la lutte, le Réunionnais a mis en pratique la croche, une lutte réunionnaise traditionnelle. Le jeune homme fait partie du club de croche de Saint-Joseph, une petite association d'une trentaine de membres "ouverte à tout le monde avec une section spécialement dédiée aux femmes" dit celui qui "pratique la lutte depuis la 6ème" mais qui a "découvert la croche au lycée". Entretien (Photo : DR)
Samedi 23 avril 2022, le Saint-Joséphois, Valentin Mussard-Govindamal âgé de 20 ans, participait au championnat du monde Naga à New-York. Lors de ce championnat mêlant toutes formes de luttes, notamment le jiu jitsu brésilien et la lutte, le Réunionnais a mis en pratique la croche, une lutte réunionnaise traditionnelle. Le jeune homme fait partie du club de croche de Saint-Joseph, une petite association d'une trentaine de membres "ouverte à tout le monde avec une section spécialement dédiée aux femmes" dit celui qui "pratique la lutte depuis la 6ème" mais qui a "découvert la croche au lycée". Entretien (Photo : DR)

Que fait Valentin Mussard-Govindamal dans la vie de tous les jours ?

Je suis étudiant en BTS diététique, que je fais en distanciel. J’ai fait le choix du distanciel pour pouvoir jongler entre mes études et les sports de combat que je pratique à haut niveau. J’aimerais vraiment pouvoir vivre de mon sport, mais ce n'esst pas encore le cas. Actuellement, je fais mes études sur Paris et je reviens régulièrement sur l’île.

Votre quatrième place au championnat du monde Naga a aussi été acquise grâce à la croche. Ce sport est relativement méconnu

C'est vrai. La croche est très peu connue à La Réunion, il s'agit pourtant d'une lutte traditionnelle bien de chez nous. C'est un sport de combat plus complet que la lutte ou le morignue puisqu'il y a du combat debout et au sol, des étranglements, des clés de bras… Comme tous les sports pratiqués à haut niveau, la croche  demande  beaucoup d'investissement. Je m’entraîne deux fois par jour, six jours sur sept. Le matin généralement je fais tout ce qui dit cardio, donc footing, natation, vélo… Et le soir, je me consacre à la lutte, à la croche, à la technique.

Pourquoi avoir choisi ce sport ?

Il faudrait dire : ces sports. Je pratique la lutte, le MMA et la croche parce que c’est vraiment le fait de soumettre ou d’immobiliser l’adversaire que j’aime. Au delà de cela, je m'intéresse aussi à la croche pour toute l’histoire qu'elle porte, celle de La Réunion, de nos  origines. C’est un retour aux racines, on connaît moins ce sport, mais il est tout aussi porteur de mémoire que le moringue. Ça raconte notre histoire, l’esclavage, l’engagisme, notre multi-culturalité finalement.

Vous finissez au pied du podium au championnat de Naga à New-York, pas tros déçu ?

Nous étions 25 candidats. J’ai dû perdre du poids pour être dans la catégorie des 58 kg mais le jour de la compétition, j’étais le seul à ce poids. Finalement, on m’a mis avec les 62 kg. J’ai combattu avec des ceintures noires de jiu jitsu américains, c’était intense et difficile. J’y suis allé seul à cette compétition, sans accompagnant, j’étais aussi en période de Ramadan et j’ai fini 4ème sur tout le championnat... Honnêtement,  je suis fier de mon parcours. Au-delà du physique et de la technicité, c’est le mental qui m’a permis d’arriver jusque là. J’ai pu représenter la France mais surtout mon île et le club de La Croche Saint-Joseph.

C'est aussi un message que j'aimerais faire passer aux jeunes : le sport donne une rigueur au quotidien, il forge le mental et la résilience pour affronter la vie.

Regardez la vidéo du jeune Saint-Joséphois au championnat du monde Naga

Propos recueillis par mp/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !