Musique :

Le prochain album de Saodaj annoncé pour septembre


Publié / Actualisé
Le maloya nomade de Saodaj prend de "L'Az". Porté par la charismatique chanteuse Marie Lanfroy, le maloya nomade de Saodaj a pris le temps de mûrir. L'album " Laz " dont quelques morceaux ont été dévoilés en avant-première à l'occasion d'un show-case au Kabardock le 6 mai dernier, sortira au mois de septembre.
Le maloya nomade de Saodaj prend de "L'Az". Porté par la charismatique chanteuse Marie Lanfroy, le maloya nomade de Saodaj a pris le temps de mûrir. L'album " Laz " dont quelques morceaux ont été dévoilés en avant-première à l'occasion d'un show-case au Kabardock le 6 mai dernier, sortira au mois de septembre.

Si l’on devait qualifier Saodaj (qui vient du portugais saudade désignant une sensation de manque), ce serait une vision sensible du monde mêlant modernité et tradition à travers une musique actuelle engagée. Emblématique de la nouvelle génération d'artistes ayant repris le flambeau du brûlant maloya, les membre de Saodaj placent leurs voix cristallines et l'impétueux rythme ternaire ilien dans le grand concert des musiques mondialisées.

Nourri d'influences, australes, ouest-africaines et européennes, le jeune groupe voyageur surprend toujours par la maturité de sa fusion acoustique, à la fois fidèle à son histoire et ses ancêtres et résolument ouverte aux hybridations. Porté par la charismatique chanteuse Marie Lanfroy, ce maloya nomade se révèle bien plus qu'une promesse musicale par ses envolées vocales jusqu'à ses transes vertigineuses.

Après 300 concerts à La Réunion et à l’international, Saodaj' revigore un genre aux vertus extatiques et se consacre depuis maintenant plus d’un an à la réalisation de leur premier album " Laz " qui sortira en septembre prochain. À l’occasion d’un show-case au Kabardock le 6 mai, et sous le regard éclairé de Bastien Picot ( alias Aurus) récemment rentré de tournée, nous avons plongé dans l’espace infini et une légèreté de l’être de "Laz" qui signe pour Saodaj une maturité dans l’écriture et la composition.

- Des thèmes dans l’air du temps -

"Ces morceaux datent d’août 2020, la période Covid a donc été bien mise à profit. Ce premier vrai album est très précieux pour nous car les précédents n’étaient que des EP de 5 ou 6 morceaux. On a donc fait un vrai travail sur les textes et les messages qu’on voulait faire passer. On a mûri aussi d’où le nom de cet album", confie Marie Lanfroy, par ailleurs jeune maman.

Enregistré au studio Oasis en août 2020 par Brice Nauroy et Vincent Heckel, l’écriture de ce disque composé d’une dizaine de morceaux, allie poésie des langues créole et française, percussions traditionnelles du maloya et instruments classiques comme le violoncelle de Mélanie Badal.

Quant aux textes, tantôt ils s’indignent, tantôt ils rêvent avec passion et humilité, évoquant des thèmes dans l’air du temps tels que l’émancipation, la justice ou encore la résilience et les violences conjugales… À l’image du morceau intitulé Le Cri. "J’y évoque le viol au sein d’un couple et cette ambivalence où comment un tel acte est possible quand on est un couple. C’est quelque chose de très courant et de tabou et j’avais vraiment envie d’en parler. Je trouve que de manière générale, les femmes libèrent beaucoup plus leur parole, discutent entre elles de sujets importants, et je suis contente de faire passer ce message. Même si on n’est pas encore dans un idéal, en tout cas, il y a une avancée".

Pour les membres du groupe qui ont hâte de renouer avec leur public, ce show-case a été l’occasion, même éphémère, de retrouver des sensations qui leur avaient manqué, leur dernier concert datant d’avril 2021. Ce sentiment de manque, d’espoir et de désir bientôt comblés… Nous aussi, on est pressés !

- Ouverture sur le monde -

Saodaj voit le jour en 2011, d’abord sous forme d’un quatuor, à l’initiative de la chanteuse Marie Lanfroy. Jonathan Itéma apporte le socle des percussions traditionnelles, Adrien Laxenaire et son didgeridoo amènent la touche mystique, tandis que Frédérick Cipriano importe l’Afrique de l’Ouest en mêlant les rythmes maloya de l’île à ceux du grand continent. En 2013, Adrien cède sa place à Anthony Sery. La même année, le groupe est également rejoint par Laurence Courounadin-Mouny dont les harmonies vocales deviendront vite une signature sonore. Soadaj’ devient un quintet, qui propose d’emblée une formule artistique ouverte sur le monde. Mélanie Badal a depuis rejoint la formation qui comporte désormais six membres.

- Une tournée métropolitaine l’an prochain -

Initialement prévue en mars, la sortie de " Laz " a été repoussée à septembre prochain. Pour le présenter, une série de concerts est d’ores et déjà calée tout le mois de mai ainsi qu’une tournée nationale prévue en 2023.
- 12 mai au Toit, Saint-Pierre
- 15 mai à la rondavelle les Filaos, Saint-Leu
- 21 mai au Vavang’Art
- 22 mai à la cité du Volcan

Plus d’infos à venir dans la rubrique Agenda Culture

vw/www.ipreunion.com/ [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Oli, Posté
La vérité est ailleurs, Complots et sorcellerie