Il débute mardi :

Mois des visibilités LGBTQIA+ : les associations peaufinent les derniers détails


Publié / Actualisé
A quelques jours du lancement du premier mois des visibilités LGBTQIA + (Lesbiennes, gays, bisexuel.les, queers, intersexes et asexuel.les) de La Réunion, les associations sont sur le pont pour peaufiner les derniers détails. Dès le mardi 17 mai et jusqu'au 25 juin, La Réunion accueillera expositions, conférences, ateliers et projections autour de la question des orientations sexuelles et des identités de genre. Une première dans l'île, un an après la tenue de la première marche des visibilités LGBTQIA+ de La Réunion. Le programme sera dense, pour mettre en lumière les problématiques liées à la communauté LGBTQIA+ de La Réunion, mais aussi pour proposer des espaces d'expressions à la communauté, notamment pour les personnes les plus éloignées des structures associatives de l'île (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
A quelques jours du lancement du premier mois des visibilités LGBTQIA + (Lesbiennes, gays, bisexuel.les, queers, intersexes et asexuel.les) de La Réunion, les associations sont sur le pont pour peaufiner les derniers détails. Dès le mardi 17 mai et jusqu'au 25 juin, La Réunion accueillera expositions, conférences, ateliers et projections autour de la question des orientations sexuelles et des identités de genre. Une première dans l'île, un an après la tenue de la première marche des visibilités LGBTQIA+ de La Réunion. Le programme sera dense, pour mettre en lumière les problématiques liées à la communauté LGBTQIA+ de La Réunion, mais aussi pour proposer des espaces d'expressions à la communauté, notamment pour les personnes les plus éloignées des structures associatives de l'île (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Les temps forts se tiendront le samedi 21 et le dimanche 22 mai. Un village associatif et une marche qui défilera dans les rues de Saint-Denis rythmeront le samedi. La journée se clôturera au Kabardock, au Port, avec une soirée organisée par les Electropicales. Pour l'occasion, le collectif La Créole débarquera tout droit de Paris pour faire danser les participant.es au son issus des différentes cultures créoles.  Le lendemain, la Cité des Arts accueillera son second ball de voguing, sous l'égide de la chorégraphe Luna Ninja, organisatrice du premier ball qui s'est tenu en décembre dernier.

A noter qu'une seconde marche est par ailleurs en préparation, cette fois-ci du côté de Saint-Pierre. Prévue le 18 juin, la marche est toujours en cours d'organisation, soumise aux autorisations de la mairie de Saint-Pierre.

- Visibiliser et sensibiliser -

En dehors de ces moments tout aussi festifs que politiques, les associations ont concocté un programme composés d'ateliers d'écritures, d'expositions, de conférences, de groupes de parole...Le tout au quatre coins de l'île, afin de permettre à chacun.e de participer à ce premier mois des visibilités. Créer des moments de joie, de partage et de solidarité, tel est le mot d’ordre pour le mois à venir. L'objectif reste par ailleurs de sensibiliser et lutter contre les discriminations, encore présente à La Réunion comme partout ailleurs.

Porté par les associations requeer et Orizon, le projet inclut aussi de nombreuses associations et partenaires institutionnels qui oeuvrent pour l'égalité entre les genres, la santé sexuelle, la lutte contre les violences et les discriminations. Le CEVIF, le COREVIH, le collectif L'effet en fêt, l'association Fatties, la Ligue des droits de l'Homme, Noustoutes974, le Planning familial, les Sexosophes, SOS Homophobie ou encore la ville de Saint-Denis feront part intégrante de ce mois.

Le programme complet est à retrouver sur ce lien

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !