Avec son suppléant Willy Incana :

Législatives 2022 : Karine Infante présente sa candidature dans la 2ème circonscription


Publié / Actualisé
Karine Infante présente sa candidature aux prochaines élections législatives dans la 2ème circonscription de La Réunion. Avec son suppléant Willy Incana, elle est implantée de La Possession à Saint-Paul dans son action militante, bénévole et ses multiples activités professionnelles. Nous publions ci-dessous son communiqué de presse.
Karine Infante présente sa candidature aux prochaines élections législatives dans la 2ème circonscription de La Réunion. Avec son suppléant Willy Incana, elle est implantée de La Possession à Saint-Paul dans son action militante, bénévole et ses multiples activités professionnelles. Nous publions ci-dessous son communiqué de presse.

Cette équipe, sur le terrain depuis toujours, a été encouragée par plus de 19 % obtenus lors des dernières élections départementales et surtout par l’analyse du vote aux présidentielles. " Les réunionnaises et les réunionnais ne veulent plus faire de vote sanction. Ils veulent voter par conviction. Pour l’instant, les candidatures déclarées s’inscrivent dans la continuité du système politique. Nous le voyons. La logique de partis politiques, les consignes, les alliances… sont à la une de l’actualité. Quelles sont les revendications de ces candidatures ?

Nous voulons défendre les réunionnais et La Réunion ".

Sans étiquette et sans parti, Karine Infante axe son programme autour de la participation des électeurs. " Nous voulons instaurer des nouvelles pratiques. Il ne s’agit pas de reproduire ni de continuer à faire une politique qui est de plus en plus sanctionnée par une abstention record. Nous voulons que les citoyennes et les citoyens participent à notre mandat et partagent avec nous leur quotidien ", explique la candidate qui s’engage à créer les outils permettant de recueillir en permanence les doléances de tous les électeurs.

Forte d’un parcours associatif et militant conséquent, Karine Infante et Willy Incana n’ont de cesse d’apporter soutien et assistance : Karine avec O coeur des Femmes soutient et accompagne les femmes et les mères de famille, elle milite pour l’épanouissement féminin, vecteur pour toute la famille. Willy dédie son engagement pour l’insertion, l’humanitaire, la lutte contre la délinquance, pour et par les jeunes. Il est président de KFA qui évolue dans plusieurs ville réunionnaise notamment Le Port, La Possession et Saint-Paul.

" Nous formons une équipe soudée depuis plusieurs années. Nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes ambitions ", expliquent en choeur les candidats. Elle milite beaucoup autour de la place de la femme : livraisons de colis alimentaire et repas pour les plus démunis, paniers sourires, et livraison de masques pour les soignants en EHPAD pendant le confinement, promotion des talents… Willy organise la distribution de tentes pour SDF, des marches blanches, il accompagne des jeunes artistes. " Nous sommes hyperactifs sur le terrain, mais nous nous confrontons toujours à l’inaction de nos politiques. Les associations ne peuvent et ne doivent pas tout faire. Il ne s’agit pas de palier les carences de l’Etat. Nous voulons avec cette candidature changer les choses afin que le prochain Député de la 2ème circonscription de La Réunion puisse concrètement changer le quotidien des femmes et des hommes qui ont besoin de changement ", argue la candidate.

" Nous le voyons au quotidien, notre action fait évoluer La Réunion : nous accompagnons les enfants, les jeunes, les parents démunis. Nous voulons aller plus loin. Aujourd’hui c’est à l’Assemblée Nationale à Paris que les lois sont votées : allons à Paris pour défendre les doléances des réunionnaises et des réunionnais ".

Nous voulons donc:

- Incarner une députation innovante et indépendante
- Créer et financer un Parlement Péi qui permettra de réunir les élus et les
citoyens afin de fédérer et de défendre les intérêts réunionnais à Paris
- Mettre les spécificités locales au coeur des discussions parisiennes avant
les votes.

" Nous voulons changer les choses car si c pa nou i Fé, Ki va Fé ? "

   

3 Commentaire(s)

Missouk, Posté
Une candidate qui fera autour de 2% sans doute, mais bon, si ça lui fait plaisir et que ça fait un peu parler d'elle...
Babouk loswoir, Posté
Changer les choses ! Très bonne initiative, idée très séduisante..., mais le changement est un grand mot...surtout ici dans ce laboratoire réunionnais ! (milieu insulaire fermé ou plus ou moins...)Déjà, c'est difficile de faire le bonheur des gens sans eux, si la personne n'y croit pas ou n'y croit plus, même en déployant une sacrée énergie, ça ne va pas le faire, comme on dit!Aider la population dans le besoin, c'est louable, mais il serait temps que chacun fasse aussi un peu de son côté, tout ne peut pas venir des autres ou d'ailleurs, il faut se battre et même combattre le système, notamment le clientélisme... Effectivement, notre situation locale est essentiellement à mettre sur le dos de toute la classe politique locale : c'est à 99,99% un petit entre-soi depuis 70 ans à peu près...Même encore aujourd'hui, les conjoints ou les conjointes des élus voire leurs progénitures parviennent à avoir une situation sociale (boulot, etc.) aisément par les interventions et les influences de ces messieurs dames qui sont aux manettes : du style ma femme, ou maman, ou papa (ancien président d'association sportif ou culturel ou social (entre-aide...solidarité) siégeant dans une assemblée locale grâce à la parité, et non par sa vision politique, elle ou il n'en a aucune d'ailleurs, au Palais de la source, c'est grâce à elle que j'ai obtenu un poste dans telle SEM...ou commune ou CCAS...ou pyramide inversée...ou TCO!!! À la Réunion, tout finit tôt ou tard par se savoir...même pour Aurélie, Audrey, Aurélien, Pierre Paul Jacques, Maya, Fabrice, Nadine, Sergio, Karine L., Karine N., Jocelyne, on les connaît tous...et dans toutes les collectivités locales...et tout se qui y gravite!C'est la raison essentielle pour laquelle, une large majorité des électeurs préfèrent s'abstenir, en France métropolitaine et dans ses outre-mer dont fait partie à la Réunion.Le système est pourri, à vrai dire, il se pourrit même de l'intérieur...et la population s'en détache, s'en détourne, tourne les yeux ailleurs ! Et, les élus n'ont plus de légitimité (certains comme Nadia R., Nathalie B., Karine L.) ne représentent même pas 6 ou 10 % des inscrits...De surcroît, depuis des années, voire des décennies, nos députés ne servent plus à grand chose, c'est le gouvernement et surtout le premier ministre et surtout encore le chef de l'État qui décident de tout dans ce pays, même les opposants, l'opposition est maîtrisé et très contrôlée : une fois, on a même modifié le règlement intérieur de notre Assemblée nationale pour permettre à un groupe, enfin parti mourant (PCF) de pouvoir toujours constituer un groupe parlementaire : en rabaissant le nombre à 15 députés minimum.... Tout ça est un jeu de dupe!Si vous ne voulez pas qu'on "vole" vos suffrages, tâchez d'avoir de bons scrutateurs au moment du dépouillement, d'assesseurs qui ne délaissent pas les bureaux à midi..., sinon ce n'est pas la peine de venir là... la triche est un tout un art, notamment à la rédaction du PV... un jeu d'enfant de CP...une seconde d'inattention et on inverse les noms...que des trois premiers...on n'a pas le temps de le faire pour le milieu ni pour la fin... le résultat doit être proclamé à 20 h 00 minutes et zéro seconde...Il y est grand temps que le citoyen se réveille..., et que nos 577 députés contrôlent véritablement l'action gouvernementale et pour cela: il faut être soi-même très propre depuis l'âge de 18 ans, voire depuis sa naissance...
Maria , Posté
J'ai lu l'article sur l'apprentissage des jeunes absents dans les collectivités parait-il, dont le conseil départemental dirigé par M. Melchior et vous même élue à ce conseil. Pouvez-vous nous dire s'il a déjà des contrats d'apprentissage jeunes chez cette collectivité. Si non quand l'assemblée debattera de cette insertion nouvelle d'autant plus que des aides sont apportées par l'état lors de l'embauche d'un apprenti. Merci Madame et monsieur pour votre réponse. Bien à vous.