Scandales :

Kinder et Buitoni : Foodwatch porte plainte avec des familles


Publié / Actualisé
L'organisation non gouvernementale de défense des consommateurs Foodwatch annonce porter plainte avec plusieurs familles qui se disent victimes des produits rappelés des marques Kinder (Ferrero) et Buitoni (Nestlé). Pour rappel, le procureur de la République de Paris a ouvert une information judiciaire concernant les pizzas Buitoni potentiellement contaminées à la bactérie E.coli et une enquête a été ouverte en Belgique concernant les chocolats Kinder contaminés à la salmonelle. (Photo d'illustration AFP)
L'organisation non gouvernementale de défense des consommateurs Foodwatch annonce porter plainte avec plusieurs familles qui se disent victimes des produits rappelés des marques Kinder (Ferrero) et Buitoni (Nestlé). Pour rappel, le procureur de la République de Paris a ouvert une information judiciaire concernant les pizzas Buitoni potentiellement contaminées à la bactérie E.coli et une enquête a été ouverte en Belgique concernant les chocolats Kinder contaminés à la salmonelle. (Photo d'illustration AFP)

Foodwatch annonce porter plainte pour "apporter sa pierre à l’édifice pour casser le climat d’impunité face à ces multinationales". Deux plaintes au pénal ont été déposées et l'ONG y liste sept infractions dont

Dans ses deux plaintes au pénal, l’association experte des questions d’alimentation a listé sept infractions dont "mise en danger de la vie d’autrui", "tromperie aggravée" ou encore "atteintes involontaires à l’intégrité de la personne".

Foodwatch annonce également avoir publié une lettre ouverte ce jeudi 19 mai, "que les citoyens et citoyennes sont invité.e.s à signer pour se mobiliser aux côtés de l’organisation et témoigner leur soutien aux familles face à Ferrero et Nestlé. Cette lettre et les signatures seront ajoutées au dossier de plainte dans les prochaines semaines".

Lire aussi - Alimentation : plus 4.000 produits rappelés depuis le début de l'année

Pour rappel, des produits Kinder, de la marque Ferrero, ont été rappelés le 4 avril dernier suite à des cas suspects de salmonellose. Tous les produits fabriqués à l'usine d'Arlon, fermée par les autorités belges, ont été rappelés.

Lire aussi - La préfecture demande de ne pas consommer et de jeter "immédiatement" certains produits Kinder

Du côté de Buitoni, un lien a été établi entre des pizzas de la marque détenue par le groupe Nestlé et certains cas récents de contaminations à la bactérie Escherichia coli chez des enfants français. Depuis, une plainte visant une deuxième gamme a été déposée.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !