Une enquête de police ouverte :

Saint-Pierre : une femme violemment agressée dans un bar de Terre Sainte


Publié / Actualisé
Ce mardi 17 mai 2022 dans la nuit, l'employée d'un bar de Terre Sainte a été violemment agressée par un client de l'établissement. Passée à tabac, elle est en arrêt de travail pendant un mois affirme son conjoint. Selon le parquet, une enquête est en cours au commissariat. Des images de l'agression, capturées par les caméras de vidéo-surveillance, pourront alors être exploitées par la police. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Ce mardi 17 mai 2022 dans la nuit, l'employée d'un bar de Terre Sainte a été violemment agressée par un client de l'établissement. Passée à tabac, elle est en arrêt de travail pendant un mois affirme son conjoint. Selon le parquet, une enquête est en cours au commissariat. Des images de l'agression, capturées par les caméras de vidéo-surveillance, pourront alors être exploitées par la police. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est une scène extrêmement violente, que nous choisirons de ne pas publier ici. Dans une vidéo de caméra surveillance fournie par le conjoint de la victime, on y voit l'employée de bar échanger avec un client. Celui-ci se met alors à l'attaquer et la roue de coups, sous le regard d'autres clients qui interviennent pour les séparer. La victime est passée à tabac et finit au sol. Selon son conjoint, elle est en arrêt de travail pendant un mois et profondément choquée.

Contacté, le patron du bar explique qu'il était absent ce soir-là mais que la scène lui a été racontée par les autres employés. Scène qu'il a pu ensuite visionner sur les vidéos de caméra surveillance de son établissement. Selon les témoins, à 0h23, un homme a touché les fesses d'une cliente. L'employée de bar qui travaillait à ce moment-là est alors intervenue pour sermonner l'individu et prendre la défense de la cliente agressée. Prise à parti par l'homme en question, c'est à ce moment-là que l'employée aurait été violemment battue.

"Le mis en cause, qui aurait également été victime de violences, avait été (la nuit-même, ndlr) placé en cellule pour ivresse publique et manifeste" nous informe alors le parquet. Une enquête de police est en cours à la suite de cette agression. Les images filmées par les caméras de vidéo surveillance pourront alors être exploitées.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !