Xperianz à Saint-Benoît :

Bisik : le retour du "Kaméléon" René Lacaille


Publié / Actualisé
Ce sont de très belles retrouvailles qui nous attendent le vendredi 20 mai au Bisik ! Après quatre ans d'absence, la salle de spectacles de Saint-Benoît recevra René Lacaille accompagné pour l'occasion d'un quintet de choix (Photo D.R.)
Ce sont de très belles retrouvailles qui nous attendent le vendredi 20 mai au Bisik ! Après quatre ans d'absence, la salle de spectacles de Saint-Benoît recevra René Lacaille accompagné pour l'occasion d'un quintet de choix (Photo D.R.)

Dans l’histoire des musiques de l’océan Indien, René Lacaille est un monument qui a su réinventer tout au long de sa carrière les sonorités de son île à travers le monde. L’artiste nous fera découvrir à cette occasion unique son projet "Bassin Dial". Un projet né de sa collaboration régulière avec  Pascal Futol, compagnons de concerts depuis des années. Tous deux enfants de l’Etang Saint-Leu, porteurs de la même tradition, ils lui donnent une couleur et un accent particulier, ceux de l’ouest de l’île et des "musiques en cuivre" qu’ils connaissent parfaitement.

À une génération d’écart, avec des parcours différents, tous deux se sont frottés à d’autres musiques et ont pris conscience à la fois de la richesse de la tradition dont ils sont les héritiers et de la nécessité de l’ouvrir à d’autres influences, notamment africaines. Et ils partagent la même exigence de qualité pour leur public.

D’où l’idée de cette création commune : Pascal Futol a créé des "patterns" rythmiques partagés avec un logiciel sur lesquels René Lacaille a composé des instrumentaux qui sont devenus pour certains ou vont devenir des chansons, créées au cours de la résidence.

Le projet est donc axé sur les percussions qui sont vraiment à la base de cette création et qui seront mises à l’honneur dans des compositions qui les différencient entre elles et les mettent en cohérence. Il donnera aussi la part belle aux instruments harmoniques, au chant et au créole. La cohérence musicale du projet est sa force, outre la qualité des musiciens invités. L’artiste sera accompagné de Marco Lacaille (basse, chant, percussions) Pascal Futol (percussions), Aldo Guinart (saxophone, flûte) et Nicolas Mocazambo (percussions).

- Voyage musical entre tradition et modernité -

La première partie de cette soirée exceptionnelle sera assurée par Maloya Jazz Xpérianz, emmené par la sémillante Emmy Potonié, accompagnée de Rodolphe Celeste à la guitare, d’Emmanuel Turpin au clavier et d’Arjuna Mariapin à la batterie.

Si la plupart des œuvres sont à la base composées par Emy, chacun des membres y apporte sa couleur musicale, sa sensibilité, son dynamisme, et son jazz pour nous faire voyager aussi bien dans la tradition que dans la modernité. Imaginez la rencontre entre un volcan et un océan, l’opposition, la confrontation mais aussi la collaboration de ces deux éléments et laissez-vous tenter par ce voyage musical mélangeant subtilement toutes ces origines !

Évidemment, quelques surprises poétiques proposées par le Kolektif fanmKèr seront proposées Koté Zardin… C’est une soirée musicalement riche qui se prépare !
 
• René Lacaille quintet et Maloya Jazz Xperianz, vendredi 20 mai, 20 heures au Bisik

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !