[EN DIRECT] 1.500 manifestant.e.s présent.e.s :

Saint-Denis accueille la deuxième marche des visibilités LGBTQIA+


Publié / Actualisé
Le grand rendez-vous du mois des visibilités LGBTQIA+ (Lesbiennes, gays, bisexuel.les, queers, intersexes et asexuel.les) s'est tenu ce samedi 21 mai 2022 à Saint-Denis. Dès 13 heures, la deuxième marche des visibilités de La Réunion s'est élancé depuis le Jardin de l'Etat, pour défiler jusque dans les jardins de la préfecture. De nombreuses associations et organisations étaient présentes pour célébrer les différentes orientations sexuelles et identités de genre. Plusieurs centaines de personnes étaient alors présentes pour défiler dans la rue. Selon la police, près de 1.500 personnes étaient présentes ce jour. (Photo : as/www.ipreunion.com)
Le grand rendez-vous du mois des visibilités LGBTQIA+ (Lesbiennes, gays, bisexuel.les, queers, intersexes et asexuel.les) s'est tenu ce samedi 21 mai 2022 à Saint-Denis. Dès 13 heures, la deuxième marche des visibilités de La Réunion s'est élancé depuis le Jardin de l'Etat, pour défiler jusque dans les jardins de la préfecture. De nombreuses associations et organisations étaient présentes pour célébrer les différentes orientations sexuelles et identités de genre. Plusieurs centaines de personnes étaient alors présentes pour défiler dans la rue. Selon la police, près de 1.500 personnes étaient présentes ce jour. (Photo : as/www.ipreunion.com)

  • IPR

    C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi.

     

  • IPR

    Pour cette marche des visibilités, des élus de la ville étaient présents : 

    Philippe Naillet, député de la circonscription, Guillaume Kichenama, élu délégué à la cause LGTQIA+ de Saint-Denis, Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis, Samuel Perche, président de Requeer, Sonia Bardinau, élue déléguée à la culture et Arnaud Huguet, élu délégué au handicap :

  • IPR

    La marche des visibilités se poursuit en direction du Barachois. Les manifestant.e.s ont déjà dépassé la mairie de Saint-Denis :

  • IPR

    En signe de soutient à la manifestation et la cause défendue, le chorégraphe réunionnais Luna Ninja et présent, et danse en tête de cortège :

  • IPR

    Malgré la pluie les manifestant.e.s restent mobilisé.e.s :

     

  • IPR

    En tête de cortège on retrouve notamment Brandon Garcia qui donne le ton de cette marche des visibilités :

  • IPR

    Des animations sont prévues en marge de la manifestation.


    Des ateliers, des conférences, animations musicales sont au programme.

  • IPR

    La manifestation se fait sous un temps pluvieux.

  • IPR

    La marche débute ; les manifestant.e.s descendent en direction du Barachois.

  • IPR

    Le départ de la manifestation se fait sous un temps nuageux. Parmis les manifestants, certains sont venus en famille brandir des messages de paix et d'amour :

  • IPR

    Les mannifestant.e.s brandient leur message pour la communauté :

     

  • IPR

    Plusieurs centaines de personnes sont déjà sur place pour ce départ depuis le jardin de l'Etat.

  • IPR

    Le départ se fait depuis le jardin de l'Etat.  Des personnes sont déjà présentes aux sons du maloya : 

     

  • IPR

    Bonjour, nous ouvrons ce live en direct pour suivre la deuxième marche des visibilités qui se déroule à Saint-Denis.

     

A propos

Portée par les associations requeer et Orizon, la marche des visibilités se tient pour la deuxième année consécutive à La Réunion. "Ce mois c’est une façon pour nous de créer une famille qui se protège. Cette famille ce n’est pas uniquement les personnes LGBTQIA+, mais aussi les personnes hétérosexuelles que l’on appelle alliées et qui vont conscientiser les autres et vont être amenées à protéger la communauté" a détaillé Brandon Gercara, fondateurice* de requeer.

"Il est important de fabriquer des espaces "safe" (sûrs ; ndlr) pour la communauté, comme on a commencé à le faire depuis un an. Ce sont des espaces qui manquent, mais ils sont essentiels pour libérer la parole. Il y a encore beaucoup de traumatismes à formuler, et c’est en arrivant à les formuler qu’on arriver à les résoudre" a par ailleurs expliqué Samuel Perche, artiste et président de requeer.

La seconde marche des visibilités LGBTQIA+ de La Réunion débutera ensuite à 13 heures, toujours depuis le Jardin de l’Etat. Cette année, l’inclusion a été placée au centre de l’organisation pour permettre à chacun de porter ses revendications. Dans un territoire où lutte contre les lgbtphobies et lutte contre le racisme sont intrinsèquement liées, il a notamment été décidé de dédier le cortège de têtes aux personnes LGBTQIA+ racisées, en plus des organisateur.ices. Les publics les plus fragiles, comme les personnes transgenres ou en situation de handicap, sont aussi conviés à rejoindre le cortège de tête. Les associations LGBTQIA+, féministes et antiracistes suivront la marche, et seront ensuite suivies par un cortège mixte. Les organismes alliés sont priés de défiler derrière.

Un espace calme, pour les personnes neuroatypiques - nom qui désigne les porteurs d’une atypie neuro-fonctionnelle comme l’autisme, le trouble de l’attention et les différents troubles dys ; ndlr - et en situation de handicap a par ailleurs été réservé à l’arrière du cortège, pour permettre à chacun.e de défiler dans des conditions plus apaisées.

La soirée continuera du côté du Kabardock, au Port, en partenariat avec les Electropicales. Déjà engagée dans un processus de soirées dédiées à la communauté LGBTQIA+ depuis 2018, l’association s’est proposée pour offrir une soirée électro à celles et ceux qui voudraient continuer la fête.

Nous sommes en direct, suivez nous

   

1 Commentaire(s)

Marytmc, Posté
je suis solidaire pour tous on doit etre fiere de notre personnalite nous proteger mais pour la paix comme on dit l union fait la force tous egaux