Oiseaux marins :

La Seor a sauvé plusieurs centaines de pétrels


Publié / Actualisé
La Seor (Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion), a dévoilé son dernier bilan des sauvetages des jeunes pétrels de Barau. L'association, qui oeuvre pour la protection des animaux, a fait du sauvetage de pétrels l'un de ces principal domaine d'action.
La Seor (Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion), a dévoilé son dernier bilan des sauvetages des jeunes pétrels de Barau. L'association, qui oeuvre pour la protection des animaux, a fait du sauvetage de pétrels l'un de ces principal domaine d'action.

Entre le 28 mars et le 13 mai 2022 (soit sur environ 45 jours), 674 jeunes pétrels de Barau ont été récupérés et pris en charge par le réseau de sauvetage du centre de soins de la SEOR. Sur les 674 oiseaux recueillis, 593 ont pu être sauvés et relâchés, soit un taux de 88%. En ne prenant en compte que les oiseaux pris en charge vivants, le taux de réussite de sauvetage est de 92%.

Sur cette période, l'association a organisé les " Nuits sans lumière ", entre le 8 avril et le 4 mai. Elles ont pour objectif de "sensibiliser la population à la problématique de la pollution lumineuse et à l’extinction des éclairages".  Au cours de cette opération, l'association a récupéré 588 jeunes pétrels de Barau, soit 87% du nombre total d’oiseaux signalés pendant cette saison.

La SEOR souhaite "repenser collectivement à la façon d’éclairer les villes afin de limiter l’impact de la pollution lumineuse sur la biodiversité, sur la santé et le climat". Cette opération vise également à inciter l’ensemble des partenaires à réaliser des actions de réduction de l’éclairage.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !