Maladie :

"Grippe de la tomate" : un nouveau virus détecté en Inde qui atteint les enfants


Publié / Actualisé
La "grippe de la tomate" ou "fièvre de la tomate" commence à faire parler d'elle. Détecté en Inde, ce virus a été recensé sur plus de 80 personnes, depuis le 6 mai 2022. Les jeunes enfants sont particulièrement concernés. La maladie se manifeste par des éruptions cutanées soit des cloques rondes et rouges le long du corps, d'où le nom de "tomate". Des symptômes qui ressemblent à la variole du singe. Fièvre, nausées, vomissements, diarrhées ou douleurs articulaires sont aussi des symptômes observés par les médecins. (Photo d'illustration AFP)
La "grippe de la tomate" ou "fièvre de la tomate" commence à faire parler d'elle. Détecté en Inde, ce virus a été recensé sur plus de 80 personnes, depuis le 6 mai 2022. Les jeunes enfants sont particulièrement concernés. La maladie se manifeste par des éruptions cutanées soit des cloques rondes et rouges le long du corps, d'où le nom de "tomate". Des symptômes qui ressemblent à la variole du singe. Fièvre, nausées, vomissements, diarrhées ou douleurs articulaires sont aussi des symptômes observés par les médecins. (Photo d'illustration AFP)

Commele relate Ouest-France, "d’après des virologues, il pourrait s’agir d’un nouveau variant du syndrome pieds-mains-bouche, une infection virale commune chez les jeunes enfants".

En termes d'origine, "la "fièvre de la tomate" n'a pas de cause établie" peut-on lire sur TF1, reprenant India Today. "Ce n'est pas une maladie mortelle, mais elle est contagieuse et peut se propager d'une personne à l'autre, bien que les véritables modes de propagation soient toujours à l'étude", a indiqué le Dr. Subhash Chandra, professeur adjoint de médecine interne à l'Institut des sciences médicales d'Amrita, à Kochi" relaie TF1". "Tout individu infecté doit être isolé. Les ustensiles, vêtements et autres objets utilisés par un malade doivent être désinfectés." A ce stade, aucun traitement n'est connu.

Selon l'Indépendant, relayant les médias locaux, "le virus s'attaque principalement aux enfants de moins de 5 ans et se manifeste sous la forme d'éruptions cutanées spectaculaires qui peuvent être confondues avec le Monkeypox".

www.ipreunion.com / [email protected]

   

1 Commentaire(s)

Ded, Posté
Nous vivons dans un monde merveilleux! Et l'agence européenne des produits chimiques, , grassement soudoyée par les lobbies va réautoriser les glyphosates ! Youpi!Il faudrait arroser les membres de cette agence et peut-être aussi les grands patrons de ces groupes de fabricants assassins avec leur mixture non'