Une plainte va être déposée :

Alternéo : intrusion dans une agence de Saint-Pierre, des agents agressés


Publié / Actualisé
En marge de l'accident survenu rue des Bons Enfants impliquant un bus du réseau Alternéo, une bande de jeunes a pris à partie les agents de sécurité affectés à la sécurisation du réseau, dénonce Alternéo. L'altercation qui s'en est suivie s'est poursuivie jusqu'à l'intérieur de l'agence commerciale Alternéo du Marché Couvert. Une plainte va être déposée. Nous publions ici le communiqué d'Alternéo (Photo d'illustration Alternéo)
En marge de l'accident survenu rue des Bons Enfants impliquant un bus du réseau Alternéo, une bande de jeunes a pris à partie les agents de sécurité affectés à la sécurisation du réseau, dénonce Alternéo. L'altercation qui s'en est suivie s'est poursuivie jusqu'à l'intérieur de l'agence commerciale Alternéo du Marché Couvert. Une plainte va être déposée. Nous publions ici le communiqué d'Alternéo (Photo d'illustration Alternéo)

Hier en marge à l’accident survenu rue des Bons Enfants impliquant un bus du réseau Alternéo, une bande de jeunes a pris à partie les agents de sécurité affectés à la sécurisation du réseau. L’altercation qui s’en est suivie s’est poursuivie jusqu’à l’intérieur de l’agence commerciale Alternéo du Marché Couvert.

Plusieurs jeunes n’ont pas hésité à s’introduire dans l’agence pour s’en prendre aux agents en poste et en découdre à nouveau avec les agents de sécurité qui se trouvaient également dans l’agence.

II aura fallu l’intervention des forces de l’ordre et de l’équipe de contrôle de la SEMITTEL pour ramener le calme. Dans les échauffourées plusieurs agents ont été bousculés et mêmes frappés.

La Direction de la Semittel dénonce fermement cette agression de ses agents ainsi que celle de l’agent de sécurité. Elle salue le sang-froid des équipes dans la gestion de l’incident ainsi que leur efficacité qui a permis que la situation ne dégénère pas. Elle exprime sa totale solidarité envers l’agent de sécurité directement pris à partie et les deux collaborateurs de la Semittel qui se sont vu délivrer 2 jours d’ITT.

Une plainte sera déposée en espérant que les auteurs des faits pourront être interpelés. Par ailleurs, il sera à nouveau fait appel aux autorités publiques pour mener des actions de fond permettant d’endiguer des faits de violence de plus en plus récurrents.

   

1 Commentaire(s)

Ded, Posté
Petit rappel , autrefois , dans chaque bus , il y avait celui qui vendait les tickets et qui les contrôlait.Le chauffeur n'était pas seul et la société peut-être mieux élevée ou les jeunes moins sauvages qu'aujourd'hui.Il n'empêche , le jour où on a supprimé ces postes , mêmes si on a remis des contrôles aléatoires , les incidents se sont multipliés.On a déshumanisé les transports avec toute ces machines à composter ( dont le seul but n'est pas de "moderniser les services" mais de diminuer le nombres d'emplois , donc de salaires et donc de possibles grévistes, et donc de faire p)lus de bénéfices et de dividendes pour les actionnaires) Il est donc peu étonnant que des gens ( des jeunes mais pas que) laissés à eux mêmes , tentent d'en profiter par tous les moyens et aussi, par dés'uvrement et connerie !