C'était il y a 194 ans :

La communauté tamoule commémore l'arrivée des engagés indiens


Publié / Actualisé
La communauté tamoule commémore ce vendredi 3 juin 2022 l'arrivée des premiers engagés indiens à La Réunion, il y a 194 ans. C'est au pied du mémorial mémorial des engagés Indiens au Barachois que se sont réunis plusieurs membres de la communauté ainsi que le consul de l'Inde. Cette date est le fruit de plusieurs années de recherches de la part des historiens de l'île. Un dépôt de gerbe a clôturé cette cérémonie d'hommage lourde de sens pour la communauté. (Photo : ef/www.ipreunion.com)
La communauté tamoule commémore ce vendredi 3 juin 2022 l'arrivée des premiers engagés indiens à La Réunion, il y a 194 ans. C'est au pied du mémorial mémorial des engagés Indiens au Barachois que se sont réunis plusieurs membres de la communauté ainsi que le consul de l'Inde. Cette date est le fruit de plusieurs années de recherches de la part des historiens de l'île. Un dépôt de gerbe a clôturé cette cérémonie d'hommage lourde de sens pour la communauté. (Photo : ef/www.ipreunion.com)

C'est par le bateau La Turquoise, que ces travailleurs ont accosté dans la baie du Barachois. Avec lui à bord, une quinzaine de travailleurs, tout droit venu de Yanaon, sur la côte Est de l'Inde. Il aura fallu plus de 40 ans de recherches aux historiens pour déterminer cette date. Près de 194 ans plus tard, la communauté tamoule rend hommage à leurs ancêtres. Et cette découverte est une "joie". "Cela ouvre de nouvelles perspectives et c'est une date à marquer d'une pierre blanche", estime Jean-Régis Ramsamy, historien.

Pour le président de la fédération tamoule de La Réunion, Jean-Luc Amaravady, "cette page de l'histoire est lourde de sens. Il n'y a pas de grande ou de petite histoire. Il y a l'histoire avec un grand H. Et on l'écrit aujourd'hui 194 ans après", explique-t-il. Comme il le poursuit, cet engagement a déguisé "une forme d'esclavage. Car ils ne savaient pas ce qui allait leur arriver. Ils ignoraient les maladies, les souffrances liées à l'infortune." Pour la communauté, il s'agit de construire leur histoire. "Elle est riche, complexe et elle mérite d'être partagée avec la nouvelle génération." Jusqu'à présent la communauté tamoule commémorait la date de fin de l'engagisme à la Réunion  le 11 novembre. Ce 3 juin vient se greffer à l'histoire. "Il faut que nous assumions notre histoire assure le président de la fédération. L'histoire ne s'arrête pas à là, tout reste à écrire. "C'est important pour nous Réunionnais d'origine indienne de pouvoir être là et de marquer cette date comme il se doit"

Pour cet évènement, le consul de l'Inde Jitendra Nath Majhi était présent à cette occasion. Il partage sa joie et son émotion face à cette découverte de la part des historiens.

Pour clôturer cette cérémonie, un dépôt de gerbe a été effectué sur le mémorial des engagés Indiens au Barachois, à Saint-Denis. Plusieurs membres de la communauté et des historiens ont fait le déplacement à l'instar de Sully Govindin.

ef/ www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !