Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Sang, tabac, voyages, carburants, bouclier qualité prix


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 30 mai au vendredi 3 juin 2022 sur Imaz Press :

* Lundi 30 mai - Les stocks de sang sont au plus bas
* Mardi 31 mai - Une "journée sans tabac" aussi pour la planète
* Mercredi 1er juin - Allègement des restrictions sanitaires : les réservations pour partir en vacances s'envolent
* Jeudi 2 juin - Explosion des prix du carburant : normalement, gouverner c'est prévoir...
* Vendredi 3 juin - Bouclier qualité prix : auparavant décriés, maintenant plébiscités, les produits du BQP se font rares
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 30 mai au vendredi 3 juin 2022 sur Imaz Press :

* Lundi 30 mai - Les stocks de sang sont au plus bas
* Mardi 31 mai - Une "journée sans tabac" aussi pour la planète
* Mercredi 1er juin - Allègement des restrictions sanitaires : les réservations pour partir en vacances s'envolent
* Jeudi 2 juin - Explosion des prix du carburant : normalement, gouverner c'est prévoir...
* Vendredi 3 juin - Bouclier qualité prix : auparavant décriés, maintenant plébiscités, les produits du BQP se font rares

• Lundi 30 mai - Les stocks de sang sont au plus bas

Depuis deux mois environ, les stocks de sang sont au plus bas à La Réunion. L'Etablissement français du sang enregistre des baisses de fréquentation des collectes allant jusqu'à -30%. Environ 400 poches de sang sont récoltées en une semaine, contre 545 en moyenne habituellement. L'EFS lance un appel urgent et souhaite remobiliser les donneurs, notamment les groupes sanguins universels comme le O négatif pour lesquels les besoins sont énormes

• Mardi 31 mai - Une "journée sans tabac" aussi pour la planète

Ce mardi 31 mai 2022 marque la Journée mondiale sans tabac. Les fumeur.se.s sont invité.e.s à laisser leur paquet de cigarettes rangé dans le tiroir et les différentes autorités sanitaires ou associations en profitent pour sensibiliser sur les dangers du tabac. Cette année, l'Organisation mondiale de la santé a choisi le thème de la protection de l'environnement. Le sans tabac ça vaut aussi pour la planète : un mégot, qui met 12 ans à se désagréger, est mieux à la poubelle que par terre.

• Mercredi 1er juin - Allègement des restrictions sanitaires : les réservations pour partir en vacances s'envolent

Le lundi 16 mai 2022, soit depuis un peu plus de deux semaines, les motifs impérieux ont été levés pour les personnes non-vaccinées au Covid-19. Désormais donc, plus besoin de pass vaccinal. Pour les non vaccinés un test négatif suffit pour se déplacer et se rendre en métropole ou dans les pays de la zone Océan indien. Malgré une hausse du prix des billets, ce net allégement des restrictions sanitaires a provoqué une augmentation des réservations pour voyager en dehors de l'île. Le constat est fait par les compagnies aériennes et les agences de voyages.

• Jeudi 2 juin - Explosion des prix du carburant : normalement, gouverner c'est prévoir...

Comme on dit, gouverner c'est prévoir. Mais face à la forte hausse des prix causée par la guerre en Ukraine, le gouvernement est rattrapé par l'imprévu. Les prix à la pompe ont explosé : 1,78 euro pour le sans plomb et 1,47 pour le gazole. La bouteille de gaz, elle, se vend désormais à 23,25 euros. Et dans d'autres territoires ultramarins, où la voiture est tout aussi nécessaire qu'à La Réunion, les prix sont encore supérieurs. Des tarifs qui ont dépassé depuis longtemps ceux qui avaient pourtant mis le feu aux poudres en novembre 2018, actant le début du mouvement des Gilets jaunes. Et l'augmentation des prix est partie pour durer.

• Vendredi 3 juin - Bouclier qualité prix : auparavant décriés, maintenant plébiscités, les produits du BQP se font rares

Depuis plusieurs semaines, les produits prévus dans le Bouclier qualité prix (BQP) se font rares dans les supermarchés et autres surfaces de ventes de La Réunion. Leur absence s'explique par deux facteurs. D'une part un engouement aussi soudain qu'inattendu pour ces produits moins chers et souvent critiqués pour leurs qualités gustatives jugées moindres. D'autre part, des retards dans l'approvisionnement en crise de la crise en Ukraine

www.ipreunion.com / [email protected]

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !