[PHOTOS/VIDEO] Saint-Pierre :

Sakifo 2022 : une deuxième soirée de festival toute en (très) bonne et belle musique


Publié / Actualisé
L'édition 2022 du Sakifo a commencé depuis ce vendredi 3 juin 2022 à Saint-Pierre sur le site de la Ravine Blanche. Cette édition marque un tournant après la fin des restrictions sanitaires. Fini les masques, les pass sanitaire. En ce samedi 4 juin, deuxième jour de festival, une vingtaine artistes locaux et internationaux se sont produits sur les scènes du Sakifo (Photo www.ipreunion.com)
L'édition 2022 du Sakifo a commencé depuis ce vendredi 3 juin 2022 à Saint-Pierre sur le site de la Ravine Blanche. Cette édition marque un tournant après la fin des restrictions sanitaires. Fini les masques, les pass sanitaire. En ce samedi 4 juin, deuxième jour de festival, une vingtaine artistes locaux et internationaux se sont produits sur les scènes du Sakifo (Photo www.ipreunion.com)
  • IPR

    Té bann dalone, dalon alé dormi in pé ^^

    Ce direct est terminé pour ce soir. Renedez-vous sans faute dimanche, même lieu et même heure, pour la dernière soirée du festival

    Bonne nuit !

  • IPR

    Métronomy au Salahin pour finir la soirée

    Une envie de finir cette deuxième soire de festival sur un brin de folie ? Ne bougez pas vous êtes au bon endroit au Salahin puisque Métronomy le groupe un peu déjanté de pop électro, est dans la place

  • IPR

    The Prophecy à la Poudrière

    Reggae et seggae sont les deux bases de The Prophecy, alors c'est sur ces deux fondamentaux que le groupe mauricien a déroulé son tapis musical sur la scène de la Poudrière. Ce qu'en a dit le oublic ? I était aux anges

  • IPR

    Maloya made in Zanmari Baré

    Zanmari Baré son bobre, sa voix et son maloya ont captivé les Filaos. La preuve en image

     

  • IPR

    Camelia Jordana enchante le Salahin

    "Non, non, non" on ne veut pas que Camelia Jordana termine sa prestation, oui, oui, oui, on veut qu'elle chante encore et qu'elle nous enchante. C'est ce qu'elle a fait ce samedi soir sur la scène du Salahin. Merci à elle et tant pis pour ceux qui ne sont pas venus

  • IPR

    In misik an memwar Tiloun à la Poudrière

    Le Sakifo a tenu a rendre hommage à Tiloun, le chanteur de maloya décédé le dimanche 5 juillet 2020. Comment se fait cet hommage, laissons la parole au Sakifo : "lui-même osait à peine s’en convaincre, mais Tiloun restera comme un chanteur essentiel dans la culture musicale réunionnaise. Son sens du partage, son dévouement, son émotion pure, transpiraient dans son vibrato serré, inimitable. Tiloun Ramoune était un homme bien et un artiste immense" écrit le festival.

     

    "Alors Sakifo veut lui dire qu’on l’aimera toujours, qu’il est dans nos cœurs, lui qui a toujours été fidèle au festival, sur la scène ou comme simple spectateur. Ce « An mémwar Tiloun » est donc bien plus qu’un hommage mais un vrai spectacle événement : y seront chantés sur scène les morceaux captés lors de sa dernière résidence d’artiste, au Kerveguen. C’était il y a deux ans presque jour pour jour, Tiloun était déjà programmé pour le Sakifo. Finalement, ses musiciens seront sur scène, chanteront son œuvre, soutenus par toute une famille aimante. Tiloun lui-même nous regardera tous, évidemment…" dit encore le festival

     

  • IPR

    Kombo magique au Ti Bird

    C'est bien servi par la voix de leur chanteuse Mélanie Bourire, que le groupe réunionnais se produit sur la scène du Ti Bird avec des sonorités empruntées au jazz. Un voyage pour les oreilles, avec un groupe qui compte à son actif un premier album nominé aux trophées Fnac Réunion 2021 Meilleur Album - artiste de la scène émergente locale et pour le Prix Flamboyant meilleur album "Musique réyoné"

     

     

  • IPR

    Davy Sicard au Salahin c'est toujours un (très) grand moment

    L'artiste, par son charme et sa voix, revisite le maloya à sa façon et enflamme le Salahin. Il enchaine ses succès avec de la douce mélancolie qui rythme toutes ses mélodies. Merci Monsieur Sicard

     

  • IPR

    La foule est au rendez-vous

    Ce n'est que le début de la soirée et le public est déjà en fusion, notamment devant la scéne Filaosoù la ségatière Clara a fait danser tout son monde

  • IPR

    Clara balance son séga sur la scène Filaos

    Opé, le séga est dans la place avec l’une de ses nouvelles voix : nous parlons de Clara dont titre "La force l’amour" va bientôt atteindre les 5 millions de vues sur Youtube. Excusez du peu... Zot la di krazé ? Anvoyé alor

     

  • IPR

    Koman i lé La Rényon ?

    Nous ouvrons ce direct pour suivre la deuxième soirée du Sakifo à la Ravine Blanche

    Restez avec nous !

A propos

Vendredi 2 juin, c'est à Saint-Pierre que le festival du Sakifo a de nouveau pris place après l'édition 2021 d'il y a six mois de cela. Les artistes locaux et internationaux se sont côtoyés jusqu'à minuit pour le plus grand bonheur du public. Près d'une dizaine d'artistes se sont succédés devant des milliers de spectateurs. Petits et grands. Tous les styles ont su cohabiter dès le premier jour. Comme a pu expliquer le directeur du Festival Jérôme Galabert "C'est un festival électrique dans l'esthétique du Sakifo qu'on connaît".

- La première soirée en image -

Le groupe réunionnais Kanasel a donné le coup d'envoi à 18h de ce festival avec des sonorités empruntés au rock, à la Soul ou encore au folk.

Le groupe sud-africain Bcuc a fait trembler la scène leur soul, leur hip-hop mélangé avec l'esprit punk. Ils ont apporté dans leurs valises des vuvuzelas qui ne sont pas passées inaperçu par leur son.

Texas avec sa chanteuse vedette Sharleen Spiteri, était la tête d'affiche de cette nouvelle édition. Une grande première pour le groupe écossais qui a tout donné sur la scène. Souvenez-vous, ce sont les interprètes de Summer Son, sorti en 1999.

D'autres artistes ont également foulé la scène à Saint-Pierre et ont donné de la voix toute la nuit. Le duo de musiciens Justin Adams et Mauro DuranteBlakkayo, Bongeziwe Mabandla, Daloner, Karl Hungus, Synapson live ont envoyé toute la soirée des styles musicaux aux sons éclectiques pour un public varié. Une scène Simangavol Open Live était également disponible et accessible.

Lire aussi - Sakifo 2022 : le plein de musique pour le premier jour du festival

- Au programme de la deuxième journée -

Pour ce samedi 4 juin, la musique ne désemplit pas. Bien au contraire. La scène saint-pierroise fait la part belle à une programmation variée. Puisque pour commencer cette soirée, c'est le groupe KoMBo qui va avoir l'honneur de propulser cette deuxième soirée, sur la scène Ti Bird du site. Le chanteur réunionnais Davy sicard vient prendre le relais en s'illustrant sur la scène Salahin et amène avec lui ses chansons créoles pour un style qui vascille entre maloya et sega. Autre temps fort de ce festival : la représentation de Clara, chanteuse sega ; Gadiamb ; Kabar Jako avec son maloya électro ; le producteur Dj Sebb, à l'origine des hits du groupe réunionnais PLL. A ces artistes locaux s'ajoutent les artistes congolais de Lova Lova ; les groupes sud-africain Msaki et Radio Sechaba. A ces artistes il faut également compter sur la présence de Camelia Jordana est certainement une des plus grandes surprises de cette soirée puisque c'est aussi pour elle une première à l'île de La Réunion.

De plus, au cours de la soirée, un hommage à l'artiste et ferveur défenseur de la langue créole dans la musique, Ti Loun, sera rendu.

La musique continue une fois de plus pour ce grand évènement musical tant attendu du public ! Puisque "c'est Sakifo"

www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !