[VIDÉOS] Sensibilisation :

Le Port : un radar pédagogique installé le temps d'une matinée


Publié / Actualisé
Sous l'impulsion de l'Association entreprendre pour la sécurité routière en entreprise (ASSER), un radar pédagogique éphémère a été installé ce vendredi 10 juin 2022 au Port, sur le boulevard de la Marine, près du rond-point de l'axe mixte. L'occasion de sensibiliser les usagers de la route, avec l'appui de la police, alors que la vitesse est la première cause d'accidents en France. (Photo mm/www.ipreunion.com)
Sous l'impulsion de l'Association entreprendre pour la sécurité routière en entreprise (ASSER), un radar pédagogique éphémère a été installé ce vendredi 10 juin 2022 au Port, sur le boulevard de la Marine, près du rond-point de l'axe mixte. L'occasion de sensibiliser les usagers de la route, avec l'appui de la police, alors que la vitesse est la première cause d'accidents en France. (Photo mm/www.ipreunion.com)

Un radar pédagogique éphémère, installé pour la matinée ce vendredi 10 juin 2022, a été posé près du rond-point de l'axe mixte, sur le boulevard de la Marine au Port. Sur une route limitée à 70 km/h, les usagers voient leur vitesse s'afficher sur un écran. Si le chiffre qui apparaît clignote en vert, la vitesse est bonne, s'il clignote en rouge, il est temps de lever le pied.

Pour Pascal Laporte, directeur du département prévention et santé au travail et trésorier à l'ASSER (Association entreprendre pour la sécurité routière en entreprise), il était important d'installer ce radar pédagogique sur cette route, où "les gens vont vite, ils accélèrent à la sortie du virage, et c'est une zone à fort passage avec les entreprises alentour", à proximité de l'écoparc. "On a un panneau en amont qui dit 'ou lé pressé', un autre qui dit 'lèv zot pié' puis le radar pédagogique. Les forces de l'ordre sont là pour nous aider à arrêter les automobilistes, ils les contrôlent et au lieu de les sanctionner, on les sensibilise et on leur rappelle les règles de bonne conduite."

Le dispositif ne "flashe" pas les usagers de la route, mais il n'en est pas moins efficace selon l'association. "On est surtout sur une journée de sensibilisation, notre but ce n'est pas de sanctionner. On s'est aussi associés à Orange en installant le panneau du téléphone portable - pour rappeler aux automobilistes que l'usage du téléphone sur la route est interdit, ndlr - et rappeler le discours sur le téléphone au volant."

La police participe à cette action de sensibilisation. Le major Florent Morel, à la brigade motocyclistes de la police nationale, rappelle que les agents sont là pour arrêter les usagers de la route en infraction, "mais en contrepartie du temps qu'ils accordent à ce moment de prévention, ils ne seront pas verbalisés sur la notion de vitesse".

Créée en 2002, l’ASSER est une association fondée par une trentaine d’entreprises réunionnaises, qui oeuvre pour la prévention routière et la sensibilisation des usagers aux dangers de la route. Trois ou quatre fois par an, des actions pédagogiques sont mises en place sur l'île, dans le cadre du plan départemental des actions de sécurité routière (PDASR), et ce depuis 2017.

mm/www.ipreunion.com / [email protected]

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !