Une offre de rachat par un consortium local en cours d'instruction (actualisé) :

Air Austral : Marie-Joseph Malé quitte ses fonctions de PDG


Publié / Actualisé
Comme cela était prévu dans le cadre de la restructuration d'Air Austral, le président-directeur général Marie-Joseph Malé va quitter son poste. Un départ qui sera acté ce mardi 14 juin 2022 au soir, lors du conseil d'administration. C'est Joseph Brema qui sera nommé par la suite PDG par intérim. A noter que la compagnie péi fait l'objet d'une offre ferme de rachat déposée par un consortium local constitué du groupe Deleflie (Clinifutur) et d'une dizaine d'entrepreneurs réunionnais. Cette offre est en cours d'instruction. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Comme cela était prévu dans le cadre de la restructuration d'Air Austral, le président-directeur général Marie-Joseph Malé va quitter son poste. Un départ qui sera acté ce mardi 14 juin 2022 au soir, lors du conseil d'administration. C'est Joseph Brema qui sera nommé par la suite PDG par intérim. A noter que la compagnie péi fait l'objet d'une offre ferme de rachat déposée par un consortium local constitué du groupe Deleflie (Clinifutur) et d'une dizaine d'entrepreneurs réunionnais. Cette offre est en cours d'instruction. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

La présidente de Région Huguette Bello avait déjà prévenu Marie-Joseph Malé d'un changement d'équipe en vue de la restructuration de la compagnie aérienne Air Austral. Pour rapppel la Région est l'actionnaire principal de la compagnie aérienne, via la Sematra (Société anonyme d'économie mixte à conseil d'administration).

Ce mardi, l'actuel PDG annoncera lui-même la fin de son mandat, qui sera voté par le conseil d'administration. Une information annoncée par la presse spécialisée et la presse en ligne, ensuite confirmée à Imaz Press par des sources proches du dossier. C'est Joseph Brema, actuel directeur général adjoint aux finances, qui sera nommé président par intérim.

Comme le rappelle L'Echo touristique, cela faisait presque 10 ans que Marie-Joseph Malé était à la tête de la compagnie aérienne. "C’est une bonne chose d’avoir nommé Joseph Brema, qui connaît non seulement tous les rouages de la compagnie, mais également ses aspects financiers. Il aura à cœur d’assurer avec le groupe Deleflie une transition de confiance. Quant à moi, il est temps de voler vers de nouvelles voies…", explique le PDG actuel au journal.

- Deleflie et des entrepreneurs réunionnais veulent racheter la compagnie -

Lors de ce conseil d'administration, le potentiel rachat de la compagnie par le groupe Deleflie (Clinifutur) sera en effet abordé. Le groupe ainsi qu'une dizaine d'entrepreneurs de l'île ont déposé une offre ferme pour racheter la compagnie péi, en grandes difficultés financières. Un projet a priori soutenu par la Région. L'alternative, locale, semble en effet préférable aux yeux de la collectivité régionale, qui était opposée à un mariage forcé avec Corsair comme le voulait l'Etat.

Lire aussi - Huguette Bello demande à l'Etat de ne pas "contraindre" Air Austral à fusionner avec Corsair
Lire aussi - L'Etat va verser un nouveau prêt de 20 millions d'euros à Air Austral
Lire aussi - Air Austral : les salariés et des élus se mobilisent pour sauver la compagnie

Selon L'Echo touristique, les investisseurs du groupe Deleflie ont souhaité "une nouvelle gouvernance" de façon à accompagner "le renouveau d’Air Austral", d'où le départ de Marie-Joseph Malé. Pas d'information supplémentaire cependant sur le devenir de la dette de la compagnie, à savoir si elle sera effacée ou non.

La reprise potentielle par le consortium local fera d'Air Austral une compagnie privatisée, comme le note Tourmag. "L'offre (de restructuration, ndlr) a été commentée au CIRI Comité interministériel de restructuration industrielle), aux banques et aux partenaires, ce lundi 13 juin 2022. Cette offre va conduire à une prise de participation majoritaire de la part du groupe d'actionnaires locaux" précise le journal spécialisé dans l'aérien.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

4 Commentaire(s)

Candide, Posté
Ce MJ aurait dû être mis à la porte depuis longtemps, ses erreurs ou plutôt son incompétence a amené la compagnie dans la situation actuelle ... dire qu'elle était belle avant son arrivée !
Tout sauf Lorion , Posté
Il faut que l'honnêteté paie à Air Austral.
Charles Henri , Posté
L'équipe de robert aux oubliettes, les profiteurs au repos. Enfin madame Bello notre sauveur
JR, Posté
La préférence locale pour Air Austral a pour objectif de pouvoir refinancer indéfiniment la Compagnie et permettre à la direction de se verser des salaires mirobolants. Sans compter les avantages, billets, suclassements, embauches, bien entendus des pistonnés de la Région et autres acolytes. D'ailleurs un journalistes s'est-il intéressé aux salaires de la direction d'Air Austral 'Quelques billets et des faveurs font-ils que rien ne soit publié à ce propos'