Cyclone Batsirai :

La commune de Sainte-Marie salue la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle


Publié / Actualisé
Le passage de Batsirai à 190 km au nord de La Réunion n'a pas été sans conséquences sur le territoire communal de Sainte-Marie. Les fortes pluies et les rafales de vents ont provoqué d'importants dégâts chez les particuliers, les agriculteurs, les professionnels et sur les équipements publics. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Sainte-Marie. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
Le passage de Batsirai à 190 km au nord de La Réunion n'a pas été sans conséquences sur le territoire communal de Sainte-Marie. Les fortes pluies et les rafales de vents ont provoqué d'importants dégâts chez les particuliers, les agriculteurs, les professionnels et sur les équipements publics. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de Sainte-Marie. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

Compte tenu de ce bilan qui a été transmis aux services de l’État, le Maire Richard Nirlo, a déposé auprès des services de la Préfecture une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.

Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour mouvements de terrain lors du cyclone Batsirai pour la commune de Sainte-Marie

Par arrêté interministériel n°INTE2211971A du 24 mai 2022 publié au journal officiel du 25 juin 2022, la communes de Sainte-Marie a fait l’objet d’une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle suite au passage du cyclone Batsiraï pour les phénomènes de mouvement de terrain.

Procédure pour les particuliers

Conformément aux dispositions de l’article L.125-1 du code des assurances, les personnes et les sociétés ayant subi des dommages bénéficient d’un délai de 10 jours à compter de la date de la publication au journal officiel de l’arrêté précité, pour faire parvenir à leur compagnie d’assurance un état de leurs pertes.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !