Partenariat départementaux :

Des ateliers de coopération avec le département de Mayotte


Publié / Actualisé
Le Conseil Départemental de Mayotte a organisé la semaine dernière, le 30 juin 2022, ses premiers ateliers de la coopération internationale. Parmi les invités, une haute délégation malgache représentée par le Directeur de la Présidence de la République Malgache Augustin Andriamananoro et Christophe Rocheland, chargé de mission coopération internationale de la ville de La Possession et "expert en géopolitique", seul représentant de La Réunion. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de La Possession. (photo rb/www.ipreunion.com)
Le Conseil Départemental de Mayotte a organisé la semaine dernière, le 30 juin 2022, ses premiers ateliers de la coopération internationale. Parmi les invités, une haute délégation malgache représentée par le Directeur de la Présidence de la République Malgache Augustin Andriamananoro et Christophe Rocheland, chargé de mission coopération internationale de la ville de La Possession et "expert en géopolitique", seul représentant de La Réunion. Nous publions ci-dessous le communiqué de la ville de La Possession. (photo rb/www.ipreunion.com)

Grâce à une convention de partenariat entre la ville de La Possession et le Département de Mayotte, Monsieur Christophe Rocheland et Monsieur Sidi Mohamed, ancien Vice-Président des Relations Internationales du Département de Mayotte ont contribué en 2018 et 2019, avec les élus et services du Conseil Départemental, à l'élaboration du cadre stratégique de coopération décentralisée
et d'action internationale.

Trois ans après la délibération de ce cadre et après l'arrivée d'une nouvelle mandature présidée par Monsieur Ben Issa Ousseni, le bilan est exemplaire. En effet, Mayotte s'appuie sur ce document cadre stratégique pour décliner les objectifs politiques et opérationnels en matière internationale. Ces orientations ont contribué, notamment, à la définition des programmes de financement de coopération européenne, Interreg VI Canal du Mozambique à destination des pays frontaliers comme le Mozambique ou la Tanzanie d'un montant de 10,2 millions d'euros et Interreg VI Océan Indien d'un montant de 62 millions d'euros.

La stratégie du conseil départemental poursuit deux objectifs, afin d'affirmer l'appartenance de Mayotte à deux grands ensembles : l'Union européenne et l'Océan Indien. Le premier objectif consiste à ancrer davantage Mayotte dans son environnement régional, et le second à oeuvrer pour sa reconnaissance. Pour ce faire, trois priorités ont été retenues :

- renforcer la présence et l'influence de Mayotte dans la zone par le développement d'une diplomatie territoriale ;
- renforcer les échanges socio-économiques et culturels avec les pays voisins pour l'enrichissement de Mayotte ;
- renforcer la capacité du conseil départemental pour la mise en œuvre du cadre stratégique

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !