Politique :

Nouveau gouvernement : Cyrille Melchior réagit à la nomination de Jean-François Carenco


Publié / Actualisé
L'Élysée a annoncé ce lundi 4 juillet 2022 la composition du nouveau gouvernement. Jean-François Carenco a été nommé ministre délégué des Outre-mer auprès du ministère de l'Intérieur. Ce ministre perd donc son plein exercice pour être rattaché à Gérarld Darmanin. Cyrille Melchior, président du Département, se félicite de cette nomination. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)
L'Élysée a annoncé ce lundi 4 juillet 2022 la composition du nouveau gouvernement. Jean-François Carenco a été nommé ministre délégué des Outre-mer auprès du ministère de l'Intérieur. Ce ministre perd donc son plein exercice pour être rattaché à Gérarld Darmanin. Cyrille Melchior, président du Département, se félicite de cette nomination. (Photo d'illustration : rb/www.ipreunion.com)

"Le Président de la République Emmanuel Macron a nommé Jean-François Carenco au poste de Ministre délégué aux Outre-mer, auprès de Gérald Darmanin, Ministre de l'Intérieur et des Outre-mer.

Je prends acte de la confiance accordée par le Chef de l’État à ce haut fonctionnaire qui a exercé des fonctions majeures au service de la Nation notamment celles de Président de la Commission de régulation de l’énergie et Préfet de Paris et de la région Île de France.

Je tiens compte par ailleurs de sa connaissance des Outre-Mer pour avoir été Préfet de Saint-Pierre-et-Miquelon et de Guadeloupe.

Je retiens aussi que l’Outre-mer est désormais rattaché à l’un des plus importants ministères du Gouvernement, ce qui devrait permettre aux territoires ultra-marins d’être davantage pris en compte.

Je souhaite à Jean-François Carenco tous mes vœux de réussite dans ses fonctions et ses responsabilités.

En ma qualité de Président du Conseil départemental de La Réunion, je ne manquerai pas de défendre les dossiers prioritaires de notre île, déjà évoqués avec les prédécesseurs de Jean-François Carenco : la vie chère, l'avenir de l'agriculture locale, la lutte contre les violences intra-familiales, l’insertion, la transition écologique…"

Lire aussi - Le gouvernement enfin remanié, l'opposition moque des "chaises musicales"

Lire aussi - Jean-François Carenco nommé ministre délégué des Outre-mer auprès du ministère de l'Intérieur

Lire aussi - Ministère des Outre-mer sous tutelle : "un recul historique" selon les élus réunionnais

   

7 Commentaire(s)

Papillon diurne, Posté
il ne comprenait pas trop de choses lorsqu'il était au lycée...
OUI OUI , Posté
Faible poids politique. Peu de charisme.
Toto, Posté
Quel lèche botte celui là exactement comme son prédécesseur là Dindon. Ménage à tous les râteliers
La vérité si je mens !, Posté
Ce type doit sortir dans un livre face à une réalité autre. Ce type est en décalage total
Missouk, Posté
Un cirage de pompes en bonne et due forme !
Coquelicot , Posté
Lui aussi rêvait d'être ministre et son soutien à la Macronisme les yeux fermés, les courbettes n'ont servi à rien. Mme Dindar, Serge Hoareau....pensaient être des favoris, rien....Comme Mélenchon se voyait être premier ministre. Heureusement que les ridicules ne tuent pas. Là France insoumise lave t-elle plus blanc que blanc, Éric doit mordre ses doigts.
974, Posté
Vraiment triste de lire cela. Vraiment du FOUTAGE de gueule.