Tribune libre des élus du sud :

"Mobiliser les Boeings 787 d'Air Austral pour relier Pierrefonds à Paris"


Publié / Actualisé
Ce 17 mai 2016, les élus du Sud ont envoyé un courrier au président du conseil régional. Ont signé : les présidents de la Civis, de la Casud, du Smp et le député-maire de Saint-Joseph. Le sujet abordé : la situation préoccupante de l'aéroport de Pierrefonds.
Ce 17 mai 2016, les élus du Sud ont envoyé un courrier au président du conseil régional. Ont signé : les présidents de la Civis, de la Casud, du Smp et le député-maire de Saint-Joseph. Le sujet abordé : la situation préoccupante de l'aéroport de Pierrefonds.

"Monsieur le Président,

Nous nous devons à nouveau d'attirer votre attention sur la situation préoccupante que connaît l'aéroport de Pierrefonds et plus généralement sur la problématique de la desserte aérienne de notre île.

Tout d'abord, nous souhaitons rappeler pour mémoire que, attentifs au développement économique de leur territoire et soucieux de la pérennité de leur aéroport, les élus du Sud ont apporté leur soutien unanime à la création d'une compagnie aérienne attachée à Pierrefonds devant desservir la métropole.

Les études réalisées courant 2015 et validées par des cabinets d'experts de renommée internationale ont, en effet, démontré la faisabilité opérationnelle, la pertinence et la viabilité économique du projet, concluant que "le développement d'une activité aérienne long courrier attachée à Pierrefonds a du sens et est naturellement utile à l'économie de son territoire...".

Malheureusement, le porteur du projet a décidé d'abandonner l'opération en raison des difficultés de financement rencontrées et surtout du fait de l'annonce de l'arrivée prochaine à La Réunion de la nouvelle compagnie Low cost French Blue adossée à un groupe aérien disposant de moyens solides.

La recherche d'une alternaive a donc été lancée. Il s'est avéré que la solution pour Pierrefonds peut être trouvée à partir de la compagnie régionale Air Austral.

La récente acquisition de 2 B787 par notre compagnie locale semble en effet pouvoir offrir l'opportunité d'une coopération de Pierrefonds avec cette dernière.

En effet, Air Austral a maintenant retrouvé une santé financière satisfaisante, ce dont chacun se félicite. Depuis l'importante recapitalisation publique acceptée à l'unanimité, l'entreprise connaît aujourd'hui une conjoncture très favorable marquée par des coûts de kérosène au plus bas, la rentrée importante de fonds provenant de la cession d'actifs et le retour d'engagements financiers conclus antérieurement.

Notre compagnie locale devrait donc, nous semble t-il, disposer de marges de manoeuvre permettant d'améliorer les services offerts aux Réunionnais et s'étant dotée de deux avions neufs de nouvelle génération, choisis pour opérer sur piste courte et affectés apparemment en priorité à la desserte de Mayotte, elle est donc également susceptible d'opérer des vols au départ de Pierrefonds vers la métropole.

Partant de ces constats, nous sollicitons votre intervention pour que soit étudiée, sans préjugés, la possibilité de déployer ces nouveaux avions également sur une route Paris-Pierrefonds à raison de quatre vols par semaine.

Cette option présente des avantages pour toutes les parties concernées, à savoir :

- elle est techniquement réalisable puisque les B787 sont capables de décoller de la piste de Mayotte (1930) mètres plus courte que celle de Pierrefonds (2100 mètres) pour des vols vers CDG. De surcroît, la capacité de 260 sièges est parfaitement adaptée aux besoins du trafic ainsi qu'au dimensionnement des infrastructures de Pierrefonds.

- elle permet à Air Austral, en créant sur le Sud une offre complémentaire de 108 000 sièges annuels, de renforcer avec cette nouvelle ligne ses parts de marché aujourd'hui de 35 % dans le trafic Réunion-Métropole. Face à l'arrivée de French Blue, qui deviendra mécaniquement un nouveau bénéficiaire des efforts consentis par la collectivité régionale pour la continuité territoriale, toutes les initiatives doivent être prises pour ouvrir de nouvelles parts de marché à la compagnie locale.

- elle fait voler davantage les nouveaux avions contribuant ainsi à un abaissement des coûts.

- elle apporte à Pierrefonds le complément d'activité dont la plateforme a vitalement besoin.

- elle est juste car elle permet à Pierrefonds de bénéficier, au même titre que Mayotte, des moyens investis par Air Austral grâce à des fonds publics exclusivement réunionnais.

Une fois cette orientation validée, il nous faudra unir nos efforts pour convaincre les services de l'Etat et notamment la DGAC du bienfondé de cette stratégie favorable à la compagnie régionale et à Pierrefonds.

Est-il besoin de rappeler l'existence, en Corse (320 000 habitants), de 4 aéroports distants en moyenne de 60 kms alors que dans le même temps la continuité territoriale est largement assurée par la desserte maritime entre l'île et le continent."

   

3 Commentaire(s)

Geronimo, Posté
Et pourquoi Sinimalé ne demanderait pas également le développement de son aérdrome de Cambaie en aéroport international avec une compagnie dédiée: en plus ce serait m bien pratique en cas d'éboulis sur la RdL et d'effondrement du pont de la rivière Saint-Etienne!!
, Posté
Qu'à fait le président de la CIVIS pour Pierrefonds jusqu'à maintenant, alors qu'il en est à son troisième mandat et qu'Il fait partie de la majorité Régionale???? Là, il signe ce courrier!!! Il y a comme un problème, on se fout des réunionnais et plus particulièrement des sudistes!!!
Candide, Posté
La Région ne peut pas s'occuper du Nord et du Sud en même temps, donc Didier a choisi la NRL !
Faillait pas voter pour lui !