Un des derniers épisodes s'attire les foudres des internautes :

Polémique sur la web série de l'IRT - Au profit d'une photographe, "on a zappé le sujet : La Réunion !"


Publié / Actualisé
Depuis désormais un mois, l'institut régional de tourisme (IRT) publie des vidéos hebdomadaires visant à promouvoir La Réunion. C'est via des personnalités influentes sur la Toile - sportifs, blogueurs, photographes - que cette web-série promet d'être " créative, immersive, esthétique ". L'une d'entre elles, sortie la semaine dernière, a attisé le mécontentement des internautes. Ces derniers ne saisissent pas l'objet de la vidéo, qu'ils assimilent davantage à une "promotion" pour la photographe mise en scène qu'à une mise en valeur de l'île. "On a zappé le sujet : La Réunion !" s'exclame ainsi un internaute
Depuis désormais un mois, l'institut régional de tourisme (IRT) publie des vidéos hebdomadaires visant à promouvoir La Réunion. C'est via des personnalités influentes sur la Toile - sportifs, blogueurs, photographes - que cette web-série promet d'être " créative, immersive, esthétique ". L'une d'entre elles, sortie la semaine dernière, a attisé le mécontentement des internautes. Ces derniers ne saisissent pas l'objet de la vidéo, qu'ils assimilent davantage à une "promotion" pour la photographe mise en scène qu'à une mise en valeur de l'île. "On a zappé le sujet : La Réunion !" s'exclame ainsi un internaute

Un long plan sur un visage féminin, aux yeux clairs. Un autre sur des pieds vernis de rouge. Appareil photo sous le bras, une jeune fille est assise au bord d’une piscine. C’est ainsi que s’ouvre le troisième épisode de la web série lancée par l’IRT. Celle-ci met en scène Andrea Dabene, une photographe suivie par 382 000 abonnés sur le réseau social Instagram. Si l’esthétique de la vidéo plaît aux internautes, la mise en situation beaucoup moins. "Un bon portrait de blogueuse" estime l’un, "On a zappé le sujet : La Réunion !" s’insurge un autre, "Moi, moi, moi… ah oui, y a la nature derrière" raille un dernier.

La web-série vend effectivement son concept ainsi : "Découvrez l’île de La Réunion, comme vous ne l’avez encore jamais vue !". Les commentateurs, eux, restent dubitatifs.

Si les paysages de la cascade du Niagara et le Maïdo défilent, ils servent plutôt de décor au travail de la photographe. "Combien cela coûte-il ce type de vidéo ?" se questionne un commentaire. Interrogé sur le budget alloué à cette web-série, l’IRT botte en touche : "Nous ne communiquons pas là dessus, comme nous le faisons d’ailleurs pour d’autres opérations".

Ce n’est pas la première polémique qui surgit autour de ce projet de promotion. La précédente vidéo, montrant un freerider à la Plaine des Sables, avait soulevé l’incompréhension. Interrogé par Imaz Press, Endémol, la société ayant produit la série, a reconnu que l'office national des forêts (ONF) n'avait pas signé de convention autorisant la société de production à tourner sur le site du volcan. L’ONF avait rappelé l’IRT à l’ordre, leur intimant de "ne pas récidiver de telles pratiques contraires à la protection de l’environnement". Ce à quoi, Stéphane Fouassin, président de l’Ile de La Réunion Tourisme avait rétorqué : "Si l’ONF savait faire venir des touristes, cela se saurait, il n’y a pas de leçons à donner".

Faute à la polémique ou pas, la vidéo mettant en scène André Dabene a tout de même été visionnée plus de 530 mille fois (tous réseaux sociaux confondus). Des personnes de tous horizons ont pu la regarder, comme en témoigne le commentaire d’un Allemand : "95 % über Fotografin und nur 5 % über Réunion. Also mit Reunion hat es nichts zut tun." (95% sur la photographe et seulement 5 % sur la Réunion. Ca n’a donc rien à voir avec La Réunion). Ce à quoi approuve un autre commentaire, en anglais. Pas de chauvinisme ici, les locaux n’ont visiblement pas l’apanage de la polémique.

Le problème, c'est qu'avec deux épisodes qui ont fait grincer des dents, les internautes sont maintenant à l'affût du moindre faux pas. Dans le dernier épisode de la série, sorti ce mardi 2 août, ils ont déjà repéré des détails pour continuer à alimenter la polémique qui entoure cette opération. Cette vidéo, l'IRT la présente comme un "voyage dans le bleu profond et intense de La Réunion avec le recordman d’apnée Guillaume Néry". En commentaire à cet article, un lecteur a déjà pointé du doigt le fait "qu'à 0.35 secondes dans cette vidéo des skateboarder se permettent de s'amuser sur la route nationale zigzaguant même sur les lignes continues".

 

 

www.ipreunion.com

   

16 Commentaire(s)

T42, Posté
Avant à l'IRT il y avait un responsable qui était un professionnel du tourisme. Mais ça c'était avant.
Guide peï benevole, Posté
si Andrea Dabenne veut revenir à la réunion, je suis disponible pour lui servir de guide peï pour lui faire visiter :

- le sentier interdit du kelval
- les bassins de st gilles (avec mini jupe ou bikini, peut importe, chui open mind)
- une plongée de nuit dans les lagons
- un palme masque tuba apres 9h00 dans la passe de l'hermitage
- le tour complet du cratère dolomieu avec crochet dans le bory
- bivouac sur la plage de grand anse
- promenade vers la cascade du cap noir à cilaos
- canalisation des hirondelles a bras de pontho (prevoir un pantalon a cause des colcols)
- la coulée de l'eruption 2007 par la ravine criais

proposition gratuite et 100% hospitalité- Ca marche aussi pour ses copines
Lou_gabrielle, Posté
J'adore cette féminité dans cette nature sauvage . Et oui il y a des femmes et elle font autre chose que de démolir la nature avec des engin a moteur ou en courant sur des sentiers sans rien voir de ce qui se passe dans la nature. Elles dansent dans cette nature incroyable qu'elle sublime et qui la sublime. La jupette c'est une touche de peinture vive et légère comme un ti piment rouge dans la cuisine réunionnaise. Vive cette réunion sensitive. c'est comme ça que je la vois
Philippe, Posté
allo allo la préfecture, messieurs, dames de la sécurité routière où êtes-vous ?
Orgueil quand tu nous tiens !, Posté
Oh mais y'en a un qui est hautement vexé par les commentaires ? Se sentirait-il directement concerner ? Es-ce Mr Tartempion ? Orgueil quand tu nous tiens !
Vous avez dit "textes re-gle-men-taires"? , Posté
j'attend avec impatience les prochains episodes "corps à corps avec les baleines", et celui des éruptions volcaniques avec belvedere à 2 km surveillé par les pete-sec de l'ONF.

Ce qui me fait marrer c'est que les specialistes de la loi et de la reglementation sont les memes qui profitent du volcan ad'une accreditation de niveau1 en theorie reservée aux "volcanalogues" terme de gros faux cul qui englobe un noyau de personnes de TOUT HORIZON PROFESSIONNELS qui entretiennent des liens de copinage avec l'OVPF et la bienveillance complice de la préfecture.
@geronimo. , Posté
Quoi environ 94 500 euros pour balancer une petite jupette dans le vent, faire du hors piste, arpenter les pentes du Piton Chisny, pour faire du skate sur la route, dépasser sur une ligne continue en voiture, montrer le fond sous marin réunionnais dans lequel il n'apparaît pas un seul poisson, pas un seul corail etc. Punaise. A cela il faut rajouter le salaire des administrateurs de l'IRT et les salariés. Attendons patiemment le futur rapport de la cour des comptes.
@Milouz : textes réglementaires skater ou skateboard interdit sur la route. , Posté
Milouz dans un premier temps les futurs touristes qui regarderont cette web série ne sont pas censé de savoir si la route est fermée ou pas. Donc ils se feront une image de l’île avec les interdits. Qu'importe qu'en fin du film il est écrit ceci est une fiction etc. Quand vous allez au cinéma vous prenez le temps de lire tout ce qui est écrit à la fin du film ? Moi pas.

Par ailleurs, je vous invite à lire le site officiel de l'administration française service-public.fr qui référence notamment des textes réglementaires concernant les engins sans moteur et fait état je cite : "Les engins à roulettes sans moteur (rollers, trottinettes, skateboards, planches ou patins à roulettes) ne sont pas assimilés à un véhicule. On peut les utiliser uniquement sur un trottoir."

Les engins concernés sont les engins selon le site :
sans moteur,
et de petite dimension.

Rentrent dans cette catégorie :
les rollers ou patins à roulettes,
les skateboards ou planche à roulettes,
ou les trottinettes sans moteur ou sans siège.

Aussi, si réellement le skater est un piéton selon vos dires j'attire votre attention que les piétons se déplacent sur le trottoir sauf quand ils doivent traverser la rue. Comme le confirme ledit site concernant les obligations des piétons :
Obligations :
Les utilisateurs d'engins à roulettes sans moteur sont assimilés à des piétons. Ils sont soumis à une obligation générale de bon sens et de prudence.

Ils sont aussi soumis, comme tout piéton, aux obligations particulières suivantes :
circuler uniquement sur les trottoirs,
respecter les feux tricolores,
emprunter les passages protégés.


Voici les textes réglementaires référencés sur le site :
Code de la route : articles R412-34 à R412-43
Réglementation relative aux piétons
Code pénal : articles 223-1 à 223-2
Mise en danger de la vie d'autrui
Code général des collectivités territoriales : articles L2213-1 à L2213-6-1
Pouvoirs du maire.

Et si vous ne me croyez pas je vous invite à vérifier par vous même sous réserve que le webmaster d'imaz press accèpte de publier cette adresse :
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F308
Geronimo, Posté
Estimation basse du budget;

Artistes: Billet d'avion 1500€ + Hébergement et repas pendant 1 semaine 7x150€=1050€ + Cachet 2000€ = 4550€ par artiste
x10 = 45500€

Equipe de tournage: on va dire que 2 personnes d'endemol qui ont eu besoin de passer en tout 3 jours avec chacun des artistes donc pareil 1500€ billets d'avion + Hébergement et repas pendant 30 jours 30x150€=4500€ + salaire 2000€ = 8000€ par technicien
x2 = 16000€

Logistique, au moins 2 voitures (1 pour l'équipe, au moins une pour les artistes) 30x50x2=3000€ + frais divers (location materiel, bateau, helico...) 10000€
13000€

La post-prod (montage, son, directeur artistique), à la louche, 20000€

Soit une estimation basse de 94500€ (sans la marge)!
L'Ile intense. , Posté
TROP C'EST TROP. La voiture de couleur bordeau dépasse la voiture verte sur une ligne continue et si vous analysez bien la vidéo vous remarquerez qu'elle s'est rabattue sur la voie de droite alors que que la ligne continue est toujours présente.
Donc à la Réunion nous pouvons faire du hors piste en VTT, en skateboard, patins à roulette etc. nous pouvons jouer sur la route nationale, en voiture dépasser sur les lignes continues, pratiquer la baignade et l'apnée même si la baignade est interdite. C'est ça l’île intense ? J'avais pas compris ainsi jusqu'à présent.
@polemiquer sur quoi, Posté
c'est bien simple: argent braguette, tes impots, intérêt commun (se transformant de plus en plus en intérêt privé! Et nous la dedans? On se fait plumer et on gagne quoi?)
Sans oublier les outrages au respect de la loi. Tu ferais la même chose qu'on te ferait bien chier et comprendre que tu vas passer à la caisse, qu'il ne faut pas recommencer, etc... Et eux? Ces vidéos montrent les mauvais exemple à la base. Aujourd'hui, cela n'a surement rien de très grave, mais demain? qui sait quel ampleur cela peut donner?

Bref, encore un bras d'honneur à la pop et plein de fric donné à des petits privés bien chanceux de connaître les bonnes personnes... Je suis dégouté!
Lucide, Posté
Stop ! Arrêtez les frais avec vos films à la noix : Didier Robert vient de remplir tous les avions à venir d'affinitaires qui se moquent bien de cette pub artificielle, et n'auront d'autre but que de se faire offrir des vacances à bas prix étant hébergés gratos par la famille...
Milouz, Posté
La Web série île de La Réunion. Episode 4 est faite dans le respect de la loi, je parle là des skateurs, ils descendent en fait la route fermée de "La pointe au sel".
Le seul problème c'est plutôt de rouler sans casque, c'est mortel. (pour info, aux yeux de la loi, le skater est un piéton)
www.youtube.com/watch?v=uSuoo-8B18A pour mieux comprendre la réalité du skate sur la route et voir de beaux paysages aussi.
L'épisode 3 est trop dans le zen et clichés posés en oubliant clairement le sujet principal, l'île.
Rudolph, Posté
Il est vraiment regrettable d'avoir utilisé une si bonne idée de com. de cette façon, et effectivement cela prouve le grand manque de discernement de la part des responsables IRT et de la boite de com qui leur a fourni l'idée (croyez pas que c'est eux qui ont eu l'idée hein .....). Personnellement, j'aurais proposer à l'IRT des vidéos beaucoup plus immersive, par exemple en filmant à la première personne, et permettre au spectateur d'avoir l'impression d'être acteur de l'action pour lui donner encore plus envie de venir, de cibler des thèmes comme le sport extrême, la découverte culinaire ou botanique, les vacances ressources en pleine nature,...,.je dis ça....... mais bon la com. c'est un métier, on vous en veut pas.
Par ailleurs votre com. devrait être d'autant plus facile puisque votre cible étant relativement jeune (jusqu'à 50 ans au delà la Réunion n'est pas pourvu de structures permettant le tourisme de 3ème age - transport en commun ridicule, toilettes publiques inexistantes - chemins/sentiers sécurisés et accessible tant qu il y aura pas un élu qui y habitera on aura rien du tout.....), ce qui vous permet un large panel de construction graphique possible...
un autre aspect négligé également c'est la vidéo testimoniale 100% local, sur le thème le vivre créole, pastille de 30 sec à 1mn grand max sur le témoignage positif d'un créole...non plutot d'un(e) réunionnais(e) vivant à la créole et pourquoi il aime ça :)

J'essaye d'ouvrir une boite de com en ce moment, si vous avez besoin d'idée n'hésitez pas.
Non mais !!!!, Posté
Je vous invite à regarder le web serie épisode 4. Si au volcan le rider faisait en autre du hors piste vous remarquerez qu'à 0.35 secondes dans cette vidéo des skateboarder se permettent de s'amuser sur la route nationale zigzaguant même sur les lignes continues.
Le comble de tout tant la 4/4 que les skateboarder dépassent Guillaume Néry alors qu’il y a des lignes continues jaunes au sol.
Je comprends plus rien là Messieurs les responsables de la sécurité routière c’est permis une telle chose ??????
Normalement c'est une amende entre 90 à 375 euros non et un retrait de points ???????
Par ailleurs sur une vidéo de 3.45 minutes pendant près de 2.20 minutes ce champion d’apnée ne parle que de lui, son vécu etc. Il serait bon de savoir si cette vidéo devait mettre en avant l’Île ou les acteurs (photographe avec sa petite jupette rouge, rider, apnéiste).
IRT et Endemol ne font que confirmer leurs incompétences.
Polemiquer sur quoi? , Posté
au final on a toujours pas compris ce qui etait grave? d'avoir ete allé faire du velo dans les lapillis et les cynoglossum ou plutot une sombre histoire de bureaucratie et d'autorisation à la con comme pour l'association 1901 des pistonnés du volcan ?