Ca s'est passé un 26 janvier :

1980 : Le cyclone Hyacinthe dévaste La Réunion


Publié / Actualisé
Ceux qui étaient nés à cette époque en parlent comme de l'apocalypse. En janvier 1980, le cyclone Hyacinthe a touché de plein fouet La Réunion, mais aussi Maurice et Madagascar. Après une dizaine de jours de pluies torrentielles, le cyclone ayant tourné-viré trois fois à proximité de l'île, le bilan est lourd : 25 morts, des millions de sinistrés et au moins 700 millions de francs de dégâts.
Ceux qui étaient nés à cette époque en parlent comme de l'apocalypse. En janvier 1980, le cyclone Hyacinthe a touché de plein fouet La Réunion, mais aussi Maurice et Madagascar. Après une dizaine de jours de pluies torrentielles, le cyclone ayant tourné-viré trois fois à proximité de l'île, le bilan est lourd : 25 morts, des millions de sinistrés et au moins 700 millions de francs de dégâts.

Hyacinthe a ainsi fait deux boucles et est passé trois fois à proximité de l'île : le 18 janvier d'abord, dans la nuit du 24 au 25 ensuite, puis le 27 janvier. Résultat, des pluies quasi permanentes pendant près d'une quinzaine jours, qui ont valu à La Réunion de battre des records mondiaux de pluviométrie, toujours d'actualité, 37 ans après. "Hyacinthe détient toujours les records mondiaux de pluviométrie sur 10 et 15 jours", confirme Météo France.

Pluviométrie record

Ainsi, 3 240 millimètres sont tombés sur trois jours à Grand Îlet du 24 au 27, au cratère Commerson on parle de 4 869 millimètres en quatre jours du 24 au 27, 4 979 en cinq jours du 23 au 27, 5 075 en six jours du 22 au 27, 5 400 en sept jours du 22 au 28, 5 510 sur huit jours du 21 au 28, 5 678 sur dix jours du 18 au 27 et 6 083 sur quinze jours du 16 au 307.

Des dégâts considérables

Sur les 25 victimes, 13 sont mortes suite à des glissements de terrain : 3 le 19 janvier à Petite-Ile et 10 le 28 à Salazie, avec la mort d’une famille entière. Selon Météo France, "la majorité des autres victimes sont liées à des actes d’imprudence (traversées de radiers submergés à pied, observation de la montée des eaux à proximité du cours d’eau en crue, jeux autour de la crue…) (...). Cet aspect (...)a également soulevé une gestion de l’alerte alors inadaptée face à un épisode aussi atypique que le cyclone Hyacinth, en raison notamment de sa durée: les seuils de vigilance et d’alerte se fondaient sur l’échelle de Saffir-Simpson et ne prenaient pas en compte l’intensité pluviométrique et la montée des eaux". 

En plus du bilan humain, les dégâts matériels sont également conséquents : 30 à 40 % du réseau téléphonique est détruit, 2000 maisons ou cases individuelles sont endommagées, dont 288 complètement détruites.  Les pertes pour les agriculteurs sont colossales, avec des élevages en partie décimés, soit 630 boeufs, 2 000 porcins, 100 ovins, 1 000 caprins, 40 000 poules et poulets, 5 000 lapins d'après les estimations.

ch/www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !