Les nuages s'amoncellent sur la NRL (actualisé) :

Mais qu'est-ce qu'il a fait au bon dieu ?


Publié / Actualisé
Les nuages continuent à s'amonceler au-dessus du chantier de la Nouvelle Route du Littoral. SBTPC-Vinci et GTOI-Bouygues viennent en effet d'introduire devant le tribunal administratif afin de réclamer 29 millions d'euros à la collectivité régionale, faisant encore des misères à Didier Robert, président de Région. D'où cette question légitime... ! Mais qu'est-ce qu'il a fait au bon dieu ?
Les nuages continuent à s'amonceler au-dessus du chantier de la Nouvelle Route du Littoral. SBTPC-Vinci et GTOI-Bouygues viennent en effet d'introduire devant le tribunal administratif afin de réclamer 29 millions d'euros à la collectivité régionale, faisant encore des misères à Didier Robert, président de Région. D'où cette question légitime... ! Mais qu'est-ce qu'il a fait au bon dieu ?

Le sort semble donc s’acharner sur Didier Robert, président de Région, qui porte à bout de bras ce projet de la Nouvelle Route du Littoral depuis son élection en 2010. Imaginait-il alors que ce chantier serait un long chemin de croix ?

Depuis 8 ans, les ronces et les épines ne cessent en effet de se développer autour de ce projet. Dernier épisode en date, SBTPC-Vinci et GTOI-Bouygues viennent d’introduire une action devant le tribunal administratif, la médiation avec la Région ayant échoué.

Cette procédure vise à faire reconnaître la responsabilité contractuelle et donc financière de la collectivité, sur des " Demandes de Rémunérations Complémentaires " (DRC) qu’elles ont déposées pour le chantier de la NRL. Le groupement estime en effet que "les difficultés rencontrées pour l’approvisionnement des travaux de digues ont dépassé par leur ampleur toutes les décisions que les candidats pouvaient anticiper lors de la remise de leurs offres".

Argument rejeté par la Région qui estime " qu’il appartenait au groupement d’apprécier et d’anticiper ces difficultés, en particulier au stade de son offre ". Conséquence, les élus du Conseil Régional ont validé ce mardi 25 septembre 2018 en commission permanente la possibilité pour Didier Robert de défendre les intérêts de la collectivité devant la juridiction compétente dans ce dossier qui l'opposera aux deux groupements.

Cette affaire pourrait coûter la bagatelle de 29 millions d’euros à la Région Réunion, voire davantage. Selon Karine Nabénésa, conseillère régionale d’opposition, près de 160 millions d’euros  seraient en jeu, ce qui alourdirait encore la facture de cette route décidément bien chère.

Après la remise en cause du Schéma départemental des carrièresaprès la grogne des professionnels du bâtiment en ce qui concerne l'avenir du chantier, alors que subsiste l'hypothèse d'un demi-NRL,  alors que le chantier prend du retard, alors que le chantier fait déjà état de surcoûts avoisinant les 2 milliards d'euros, alors que les ingénieurs avaient dû batailler contre un gros galet qui bloquait l'avancée du viaduc,  alors que ce projet fait toujours l'objet d'une enquête du Parquet National Financier, voilà donc un nouveau caillou, sans jeu de mot aucun, dans la chaussure du président de Région.

Face à tous ces déboires, nous ne pouvons que vivement suggérer à Didier Robert d’aller allumer un cierge à Notre-Dame de la Salette, histoire de chasser les mauvaises ondes autour de ce chantier. Ça tombe bien, il devrait être dans les parages ce dimanche, jour d’élection dans la 7ème circonscription.

www.ipreunion.com

   

13 Commentaire(s)

Sombrero, Posté
Les carburants augmentent 3€ au premier octobre.
Gageons qu'au 1er Novembre, une autre augmentation verra le jour. Faudra bien payer le coût exorbitant, plus le reste.
Les paris sont ouverts.
Aquilafaute, depuis son mobile, Posté
Franchement nos aînées à la Run du moment qu'ils ont leur brède et leur nouveau Park auto tout les ans et une baisse de l'essence de 10 centimes d'euros tout les 4 ans ben il est content le réunionnais je pense quitter la Run et allé manger à la maison mère pcq franchement à part notre place au soleil on a rien mais juste assez pour payer ....
Lol, Posté
Li mette ptit brasselet rouge dans bras
Nico, Posté
On sait déjà qui va payer les frais de toute cette mascarade. Déjà qu'au niveau de l'état on nous déshabille de la tête aux pieds. Nous sommes décidément gouvernés par des incompétents à tous les niveaux, pauvre pays ...
Zafer, Posté
Il préfère s’occuper des frères Robert avec SES amis , et surtout des élections municipales, ce Monsieur a la soif du pouvoir peut-être ,mais je comprends pas son entêtement à détruire tout et refaire la même chose quelques années après , soit c’est de l’ Incompétence, ou alors un manque de réflexion politique je suis assez partagé
Bouboul974 , Posté
Brûler un cierge ST leu ,faut pas Thierry y connais lol
Foutan fonkèr, Posté
Je crois que j'ai les mains dans le caca, attends je vais les sentir. Ah oui ça sent fort!
Life is short, Posté
Dis moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es.... NRL « Nou Roul Lentement »
Alan, Posté
Au vu de ces montants , il aurai été sage de continué le Tram Train mais la non vision de l’avenir de nos politiques nous amène à ces inepties. Le comble c’est que ses avocats sont payés avec l’argent du contribuable.
Y a t’il un moyen de les traduire en justice pour incompétences?
CHRISTIANE, Posté
Combien de procédures sur cette route et combien de frais d’avocats? Mettez les factures sur la table Monsieur Didier Robert ! Tout ceci avec l’argent des contribuables. Votez Pierrick Robert ce dimanche ✌️
By love, Posté
Quelle photo IMAZ PRESS ! À faire peur . Effectivement lorsqu’on est très mal entouré, votre visage change, vos peines s’alourdissent Et vos problèmes deviennent des montagnes. La faute à celle qui manipule en dessous...... courage la NRL, nous verrons le bout du tunnel quand DIEU le souhaitera
CHABAN, Posté
Ou n A380 de cierges serait plus adapté à la situation !
7 lames la mer, Posté
et un bain dans bord la mer, 7 fois ?