Chantier de la NRL :

Une réunion prévue lundi entre les transporteurs et la Région


Publié / Actualisé
La Région a répondu favorablement à la demande de réunion formulée par les transporteurs. Ceux-ci dénoncent les retards pris dans la signature de l'ordre de service, document officiel nécessaire à la poursuite du chantier. Ce mardi 23 juin, environ 2.000 tonnes de roches sont acheminées vers la digue en construction, ce sont les derniers camions. Les transporteurs attendent de nouvelles commandes de roches massives. Menaçant la collectivité régionale de monter à la pyramide inversée sous forme d'un convoi ce mercredi s'ils n'avaient pas de réponse dans la journée, les transporteurs ont donc obtenu une réunion prévue ce lundi 29 juin dans la journée, au lendemain du second tour des municipales. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
La Région a répondu favorablement à la demande de réunion formulée par les transporteurs. Ceux-ci dénoncent les retards pris dans la signature de l'ordre de service, document officiel nécessaire à la poursuite du chantier. Ce mardi 23 juin, environ 2.000 tonnes de roches sont acheminées vers la digue en construction, ce sont les derniers camions. Les transporteurs attendent de nouvelles commandes de roches massives. Menaçant la collectivité régionale de monter à la pyramide inversée sous forme d'un convoi ce mercredi s'ils n'avaient pas de réponse dans la journée, les transporteurs ont donc obtenu une réunion prévue ce lundi 29 juin dans la journée, au lendemain du second tour des municipales. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Ils avaient menacé de monter à la Région sous forme d'un convoi, à défaut d'avoir une réunion. Ce sera finalement sous une forme moins spectaculaire puisque les transporteurs ont bel et bien obtenu une réunion en présence du président de Région Didier Robert. Celle-ci se déroulera lundi 29 juin dans la journée.

Les transporteurs avaient pourtant affirmé ce lundi 22 juin qu'ils souhaitaient une réunion dans la semaine pour parler de la signature de l'ordre de service impliquant le groupement, et permettant de nouvelles commandes de roches nécessaires au chantier de la digue. Une suite au protocole d'accord trouvé en début d'année 2020, qui avait permis de calmer l'ire des transporteurs.

Les transporteurs acceptent la réunion proposée par la Région ce lundi 29 juin. L'ultimatum est finalement repoussé alors que les transporteurs souhaitaient une rencontre dès cette semaine, soit à quelques jours du second tour des élections municipales et alors que le calendrier politique est chargé pour le président de Région, également candidat au second tour sur la ville de Saint-Denis. Si les transporteurs affirmaient ce lundi "nous on ne fait pas de politique", le calendrier des municipales aura malgré tout eu raison de leurs revendications et repousse l'entretien à la semaine prochaine.

Une nouvelle réunion, qui s'ajoutent à la longue liste des entretiens déjà menés par le passé entre le président de Région et les transporteurs. Celle-ci sera-t-elle différente ? Les promesses seront-elles au rendez-vous ?

Quant à savoir si la potentielle élection de Didier Robert à la mairie du chef-lieu peut changer la donne, c'est une autre paire de manches. La candidate Ericka Bareigts, récemment alliée à Nassimah Dindar, est pour l'instant affichée largement favorite.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

HULK, Posté
Les repris de justice vont prendre l'air. Ils devraient plutÃ't prendre des coups de pied dans les fesses,c'est uniquement ce qu'ils méritent. J'espère que la Région va leur déplier le tapis rouge à ces voyous. Quelle lâcheté!
Hoarau, Posté
Ce matin un
Bon personnage m'a raconté que CAROUPAYE a dit qu'il ne fallait surtout pas perturber la campagne de DR d'où le rdv à lundi matin..... des dessous des dessous des dessous très louches ....
Stean, Posté
Ah, Ils ont oublié d'inviter le Parquet Financier...
7AC, Posté
Vous avez déjà vu une société faire du chantage pour vendre sa prestation ?
Le monde à l'envers !
Maillot, Posté
CAROUPAYE i berne les transporteurs ! Didier l'a fini dose lo peu ek lo sucré! Croi même transporteurs zot sa gagne travail. La demi route sera livré et vous, suive CAROUPAYE dans sa déchéance