Ça s'est passé cette semaine sur Imaz Press :

Moutons, variant anglais, Olivier Hoarau, justice, variant brésilien


Publié / Actualisé
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 1er février au vendredi 5 février 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 1er février - Covid-19 : on n'est pas des moutons ! Ah bon...
* Mardi 2 février - Le variant britannique fait son entrée à La Réunion
* Mercredi 3 février - Olivier Hoarau a passé la nuit en garde à vue
* Jeudi 4 février - Deuxième nuit en garde à vue pour Olivier Hoarau
* Vendredi 5 février - Covid-19 : un premier cas de variant brésilien présent dans l'île
Retour sur les actualités qui ont marqué la semaine du lundi 1er février au vendredi 5 février 2021 sur Imaz Press :

* Lundi 1er février - Covid-19 : on n'est pas des moutons ! Ah bon...
* Mardi 2 février - Le variant britannique fait son entrée à La Réunion
* Mercredi 3 février - Olivier Hoarau a passé la nuit en garde à vue
* Jeudi 4 février - Deuxième nuit en garde à vue pour Olivier Hoarau
* Vendredi 5 février - Covid-19 : un premier cas de variant brésilien présent dans l'île

• Lundi 1er février - Covid-19 : on n'est pas des moutons ! Ah bon...

Très régulièrement dans les commentaires de certains articles ou des posts publiés sur les réseaux sociaux, on peut lire des commentaires critiquant les informations relatives au port du masque ou encore à la campagne de vaccination contre la Covid-19. Ces auteurs vantent souvent leur vision éclairée sur la réalité de cette épidémie, clament leur indépendance et disent haut et fort "on n'est pas des moutons !" Ah bon...

• Mardi 2 février - Le variant britannique fait son entrée à La Réunion

Les autorités sanitaires de l'île l'ont confirmé ce lundi 1er février 2021 dans la soirée : le variant britannique est présent à La Réunion. Un premier cas a été confirmé, il s'agit d'un Réunionnais parti en Métropole durant le mois de janvier et qui a été déclaré guéri depuis. Aucun nouveau cas de variant sud-africain n'a été recensé, le total reste à 9 cas issus de cette souche sur l'île. Les deux variants les plus marquants sont donc présents sur l'île, plus contagieux que le virus d'origine, et alors que le nombre de cas est en hausse sur notre département.

• Mercredi 3 février - Olivier Hoarau a passé la nuit en garde à vue

Le maire du Port Olivier Hoarau et trois des quatre autres mis en cause dans l'affaire supposée de corruption ont passé la nuit du mardi 2 février au mercredi 3 février 2021 en garde à vue au commissariat Malartic de Saint-Denis. Les faits présumés qui leur sont reprochés portent sur des dysfonctionnements financiers qui aurait eu lieu lors de la mise en place de l'extension du centre commercial Cap Sacré-Coeur. L'édile Portois, son directeur de cabinet, Bernard Payet, son ancien premier adjoint et actuel conseiller municipal Fayzal Ahmed Vali, un représentant de la société Casino Mercialys et la compagne de Fayzal Ahmed Vali, libérée lundi soir, ont été interpellés à leur domicile à 6h ce mardi 2 février. Un fait suffisamment rare pour être souligné

• Jeudi 4 février - Deuxième nuit en garde à vue pour Olivier Hoarau

Voilà deux nuits que le maire du Port Olivier Hoarau passe en garde à vue au commissariat Malartic à Saint-Denis. L'élu portois est entendu dans l'affaire supposée de corruption au Port, qui porte sur l'extension du Cap Sacré Coeur. Sont visées des sommes importantes d'argent qui auraient été perçues, selon l'accusation, par l'actuel conseiller municipal Fayzal Ahmed Vali avant d'être remises à Olivier Hoarau. Cinq personnes ont été placées en garde dès ce mardi 2 février, dont le maire. Seule la femme de Fayzal Ahmed Vali a été remise en liberté dès le lundi soir. Les mis en cause ont été interpellés à leur domicile à 6h du matin, une forme de "violence de la part de l'Etat", bien que "légitime" a déclaré l'avocat d'Olivier Hoarau ce mercredi. Après deux nuits en garde à vue, les mis en cause vont être déférés pour être présentés au parquet.

• Vendredi 5 février - Covid-19 : un premier cas de variant brésilien présent dans l'île

Les autorités réunionnaises ont confirmé le premier cas de variant brésilien de la Covid-19 dans l'île ce jeudi 4 février 2021. Il a été détecté lors du séquençage de 22 tests le 1er février dernier, qui a mis en évidence la présence de 13 variants au total. 11 cas du variant sud-africain et un cas du variant britannique ont par ailleurs été confirmés. A noter que les deux premiers cas autochtones du variant sud-africain ont aussi été relevés

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !