Décision mise en délibéré :

Loyers marrons : cinq ans d'inéligibilité requis à l'encontre d'Ibrahim Patel


Publié / Actualisé
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion Ibrahim Patel est rejugé en Cour d'appel ce jeudi 11 février 2021. L'affaire en question est celle des "loyers marrons" à Saint-Paul. Ibrahim Patel avait été condamné en première instance le 15 mars 2019 à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inéligibilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société. Ce jeudi, l'avocat général requiert à nouveau cinq ans d'inéligibilité. La décision a été mise en délibéré. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Le président de la chambre de commerce et d'industrie de La Réunion Ibrahim Patel est rejugé en Cour d'appel ce jeudi 11 février 2021. L'affaire en question est celle des "loyers marrons" à Saint-Paul. Ibrahim Patel avait été condamné en première instance le 15 mars 2019 à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inéligibilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société. Ce jeudi, l'avocat général requiert à nouveau cinq ans d'inéligibilité. La décision a été mise en délibéré. (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Condamné en première instance, le 15 mars dernier, à huit mois de prison avec sursis, cinq ans d'inégilbilité et cinq ans d'interdiction de gérer une société, le président de la chambre de commerce et d'industrie avait fait appel en 2019 de la décision du parquet. Ce jeudi 11 février, l'avocat général requiert à nouveau cinq ans d'inégilbilité. La décision est mise en délibéré.

En mars 2019, la défense du président de la CCIR avait indiqué qu'aucune tierce personne n’était concernée, qu'il s'agissait d'une "affaire privée" : "j’ai été condamné à me verser un chèque à moi-même" avait alors déclaré Ibrahim Patel. Celui-ci s'était également défendu en indiquant qu'il n'avait pas été condamné "pour escroquerie ou blanchiment". Il avait ajouté que son erreur avait été "de ne pas avoir versé tous les éléments au dossier en première instance", erreur qu'il avait voulu rectifier en appel.

Lire aussi : "Loyers marrons" : condamné en première instance, Ibrahim Patel ne quittera pas la CCIR

Ibrahim Patel était suspecté de ne pas avoir payé les loyers de son entreprise située à Saint-Paul, pire encore, le chef d'entreprise aurait sous-loué ledit local et encaissé les chèques toujours sans s'acquitter du loyer à son propriétaire.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

9 Commentaire(s)

Coco rico, Posté
Ibrahim qui sa la coule à où coma? Serié , rode dans out l'entourage proche même
Akim, Posté
Hé bien enfin et j'espère que la CCI enfin seras aux service du public et dans ces magouilles. Il méritais plus, car voilà l'image du président des commerçants et c'est vraiment pas ce qui ce fait de mieux ne pas payer mais encaisser. Ce qu'il fait à la CCI.Mais bon enfin on tourne la page, en espérant que la CCI changera dans ces magouilles.
8 9 et 10, Posté
8 avril délibéré.9 avril procès.Et 10 avril y ferme le lequipe.
Patrick, Posté
Oté l'équipe de la region lé gadiamb : Olivier RIVIERE 1èr VP inéligible et amendes, Luc Guy FONTAINE avec une interdiction de gerer ...., Patel : inéligibilité et amendes, les diverses Garde à vue des membres du cabinet .... Monsieur Robert sera fixé le 9 avril 2021, et bien lé gayard tout ça !!!!!!!
Moitie la route ?, Posté
C'est peut-être lui qui s'occupe de la.moitie la route NRL en.plus des .... loyers.
Missouk, Posté
Encore un gros zozo pris la main dans le sac... Son copain Didi passe au tourniquet demain!
Ramier, Posté
Vice-président Région, Président Chambre de Commerce . Il Fait fort le Bougre !!
Question, Posté
Ce monsieur est bien avec la majorité régionale.de didier Robert ?
Suzette, Posté
Oups, le lendemain c'est le procès de DIdier robert! Ah ils aiment les bancs marrons des tribunaux cette équipe régionale - votez BAREIGTS # 2021 # region