[PHOTOS - VIDEO] Son voilier est amarré au port-est :

Voyage en solitaire : de Marseille à La Réunion en passant par le Monde


Publié / Actualisé
Guy Loiero est un navigateur de 76 ans qui fait le tour du monde en solitaire sur son voilier. Partie de Marseille, il est passé par Gibraltar, les Canaries, la Malaisie et bien d'autres endroits jusqu'à arriver à La Réunion. Son bateau est amarré au port-est pour quelques jours encore. Histoire d'une aventure autour du monde , histoire d'une vie en photos et en vidéo (Photo rb/www.ipreunion. com)
Guy Loiero est un navigateur de 76 ans qui fait le tour du monde en solitaire sur son voilier. Partie de Marseille, il est passé par Gibraltar, les Canaries, la Malaisie et bien d'autres endroits jusqu'à arriver à La Réunion. Son bateau est amarré au port-est pour quelques jours encore. Histoire d'une aventure autour du monde , histoire d'une vie en photos et en vidéo (Photo rb/www.ipreunion. com)

Guy Loiero, 76 ans, fait le tour du monde en voilier, en solitaire. Son voilier a accosté au port-est le 10 mai dernier en provenance des Maldives. Le marin a quitté Marseile son port d'attache il y a un peu plus de deux ans. Il a décidé de partir seul "parce que les copains n'étaient pa d'accord pour partir". Il ne regrette rien. Issue de la cinquième génération de Marseillais, Guy Loiero a fait ses études chez les Jésuites, avant d'entrer dans la vie active". "Ce que j'aime c'est naviguer, le bruit de la mer" indique Guy Loiero. "Je suis un agité, il faut toujours que je fasse quelque chose" confie-t-il. Toujours en quête d'aventures, il veut réaliser son rêve : partir au carnaval de Rio. Regardez

Le marin ne fait pas les choses à moitié. A bord de son douzième bateau, il a déjà parcouru 180 000 km à travers le monde. Il est fier de son voilier et il en parle avec beaucoup d'affection. "J'ai commencé en 69 avec un petit bateau" ,  Toujours désireux de découvrir plus Guy Loiero fait son premier transatlantique en 2000. Il a acheté son douzième bateau dans le but de faire un voyage en solitaire "Il faut bien connaître son bateau, la mer et soi-même" ajoute le navigateur. Regardez

 

Au départ de Marseille, Guy Loiero découvre le monde en passant par Gibraltar, les Canaries, la Malaisie.... Il se rappelle de toutes ses escales. Après avoir navigué dans les Antilles, être parti à Cuba , en Amérique du Sud et dans plein d'autres contrées, le navigateur passe le canal du Panama en 2018 "pour voir l'autre côté". Découvrez les pays que ce solitaire a traversé à bord de son voilier. Regardez

 Pourquoi débarquer à La Réunion ? "Parce que c'est la France"  explique Guy Loiero. Guy Loiero est resté bloqué en Malaisie près de quatre mois sans visa à cause  de la crise sanitaire. "J'avais la pétoche d'aller en prison".Après être resté bloqué quatre mois en Malaisie, il part de nuit direction le Sri Lanka, en janvier à cause de la mousson qui l'empêchait de partir. Regardez

 

La viande et le poissson sont les principales nourritures à bord pour Guy Loiero. Il plaide pour un "manger sain", sans "sucre et sans gras". Et lorsqu'on lui demande comment il a reussi cette traversée, il réplique : "tout est dans la tête"

 

"La mer a soigné mon âme"  avoue sans détour Guy Loiero. Une belle leçon de vie. Pour vivre il faut être en bonne santé" indique Guy Loiero qui confie se contenter de peu pour vivre "on a une vie tellement basique sur le bateau". Regardez

 

vs / rb / www.ipreunion.com / [email protected]

   

6 Commentaire(s)

Bruno , Posté
Bravo Guy aventurier sage , tu es un très bel exemple d'adaptation et de maitrise . Sacré bonhomme au sens noble du terme
Sissi974, Posté
Si ce navigateur souhaite une idée extraordinaire avant de repartir, un contact via Imaz press c'est possible '
Mayaqui , depuis son mobile , Posté
Super ! Faut être en forme quand même !!!
Le kid, Posté
son voilier est amarré au Port Ouest ou Port Est ''''
Curieux, Posté
un bonhomme qui a la tete saine, bien pleine et l'esprit vif. En meme temps on peut se reconnaitre en lui, c'est rassurant car souvent chez les tourdumondiste on croise des gens marginaux,qui fuient quelque chose ou eux meme. voila une chouette interview.
7AC, Posté
Il a l'air bien sympa ce gars, ça doit être une encyclopédie vivante, bonne mer à lui !