Extrême-droite :

Des néonazis appellent au meurtre de Mélenchon, Obono, et deux journalistes


Publié / Actualisé
Après une enquête du média Streetpress dénonçant les actes de soutiens d'Eric Zemmour, un groupuscule d'extrême-droite a menacé de mort de nombreuses personnalités d'extrême-gauche : Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise (LFI), Danièle Obono, députée du même parti, mais aussi les journalistes Taha Bouhafs (Le Média) et Mathieu Molard (Streetpress). Des plaintes ont été déposées, la procureure de la République a été saisie (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Après une enquête du média Streetpress dénonçant les actes de soutiens d'Eric Zemmour, un groupuscule d'extrême-droite a menacé de mort de nombreuses personnalités d'extrême-gauche : Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise (LFI), Danièle Obono, députée du même parti, mais aussi les journalistes Taha Bouhafs (Le Média) et Mathieu Molard (Streetpress). Des plaintes ont été déposées, la procureure de la République a été saisie (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

C'est dans un canal Télégram (application de messagerie instantanée ; ndlr) d’extrême-droite "Les Vilains Fachos" que les menaces ont été proférées. Un photomontage publié la semaine dernière montre les visages Jean-Luc Mélenchon, Danièle Obono, un syndicaliste étudiant, les journalistes Taha Bouhafs et Mathieu Molard, mais aussi celui d’Anne Frank, grimés d'une cible. Des caricatures racistes de personnes noires et juives sont aussi présentes.

"En commentaire, sur un ton faussement humoristique, les administrateurs de cette chaîne glissent même un lien vers un site internet permettant d’acheter des pistolets à poudre noire" souligne Streetpress.

D'après le média en ligne, ces menaces ont été publiées suite à une enquête de StreetPress qui montre des militants pro-Zemmour "la Famille gallicane" tirer à l’arme à feu sur des caricatures racistes. Un article qui aurait fortement déplu aux militants d'extrême-droite. Le rédacteur en chef de Streetpress a d'ailleurs été la cible de centaines de messages d'insulte et de menaces suite à plusieurs interventions télévisées sur le sujet. Et si le canal Télégram a été supprimé ce mardi, un autre aurait été créé dans la foulée.

Du côté du gouvernement, interpellé par la députée LFI  Mathilde Panot, Jean Castex a assuré condamner "sans aucune forme de réserve" des agissements "parfaitement inadmissibles". "Oui, il existe des réseaux actifs d’extrême-droite, pas que d’extrême-droite d’ailleurs", a-t-il cependant ajouté.

Une réaction qui semble bien mesurée alors que les coups de filet permettant de déjouer des attaques terroristes d’extrême-droite se sont multipliées. "Il y a quelques semaines, le coordonnateur national du renseignement et de la lutte contre le terrorisme Laurent Nunez révélait que cinq cellules d’extrême droite à visée terroriste ont été démantelées en France depuis 2017. ​Parmi elles, le groupe OAS de Logan Nisin qui projetait des attentats islamophobes et, déjà, de s’en prendre à Jean-Luc Mélenchon pendant la campagne présidentielle de 2017" rappelle en effet Streetpress.

Ce mardi, ce sont aussi deux militants de la mouvance d'ultradroite qui appelaient à des actions violentes ont été interpellés ce mardi, l'un à Montauban (Tarn-et-Garonne) et l'autre en Gironde, puis placés en garde à vue. Ces hommes, repérés sur une messagerie cryptée, ont été interpellés par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Des "dizaines d'armes de toutes sortes, ainsi que du matériel entrant dans la composition d'explosifs" ont été découverts lors de perquisitions. Une montée de violence inquiétante.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

5 Commentaire(s)

Sergio, depuis son mobile , Posté
Sérieusement même vous Imaz Press vous abaissez à dénigrer Mélenchon en mettant les photos les plus désavantageuses ' Il doit faire sacrément peur en haut lieu...
Pierrot974, Posté
@ D974 : c'est comme cela qu'on reconnaît les journalistes qui détestent JLM. Peut-être ont-ils trop à perdre en cas de victoire de LFI ' Quant aux menaces de mort, c'est curieux puisque tous les anti LFI n'arrêtent pas de répéter, tels des perroquets décérébrés, que LFI et RN, c'est la même chose. Bizarre... Bizarre... (Oui nous détestons JLM, c'est d'ailleurs pour cela que nous parlons des menaces de mort à son encontre. Quant au parallèle entre RN et LFI, nous sommes très curieux de savoir où vous avez lu ça sur notre site. Beaucoup de suppositions pour une simple photo, vous ne trouvez pas ? Bonne nuit - webmaster)
Missouk, Posté
Ah bon ' Que pense de tout cela Mme Marine qui a participé il n'y a pas si longtemps à des soirées nazillonnes ' Et qu'en pense le sieur Zemmour qui véhicule des idées très proches de ces charmantes personnes ' Au passage, photo de MELENCHON peu "flatteuse"...
D974, Posté
Rien de mieux dans votre boutique que cette photo hideuse de MONSIEUR JEAN LUC MELENCHON '
La vérité si je mens !, Posté
Le scoop de l'année 1900, à en croire ces auteurs . Que fait le nom d' E Z dans cet article '