L'Etat accepte de financer le tout viaduc :

Sébastien Lecornu : "la NRL ne sera pas terminée à la Saint-Glinglin"


Publié / Actualisé
L'option tout viaduc se confirme pour terminer la Nouvelle route du littoral (NRL) et l'Etat en financera bien une partie. C'est ce qu'a annoncé le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu à l'issue de sa rencontre avec Huguette Bello à la Région. Ensemble ils ont discuté du sujet épineux de la NRL et ont acté d'une future aide financière de l'Etat, non chiffrée pour l'heure, en vue de terminer le chantier. Sébastien Lecornu entame ce mardi sa troisième et dernière journée de visite à La Réunion, placée sous le signe de l'emploi et de la sécurité. (Photo rb/www.ipreunion.com)
L'option tout viaduc se confirme pour terminer la Nouvelle route du littoral (NRL) et l'Etat en financera bien une partie. C'est ce qu'a annoncé le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu à l'issue de sa rencontre avec Huguette Bello à la Région. Ensemble ils ont discuté du sujet épineux de la NRL et ont acté d'une future aide financière de l'Etat, non chiffrée pour l'heure, en vue de terminer le chantier. Sébastien Lecornu entame ce mardi sa troisième et dernière journée de visite à La Réunion, placée sous le signe de l'emploi et de la sécurité. (Photo rb/www.ipreunion.com)

La visite du ministre des Outre-mer a été marquée ce lundi 14 février par son échange sur la NRL à l'hôtel de Région dans l'après-midi, en compagnie de la présidente de la collectivité régionale Huguette Bello et du préfet Jacques Billant. "Je suis venu remettre à la présidente Huguette Bello une lettre signée du Premier ministre donnant mandat au préfet pour documenter les chiffres concernant la fin du chantier de la NRL" a indiqué Sébastien Lecornu à l'issue de son entretien avec Huguette Bello. "La présidente a fait un choix technique (celui du tout viaduc, ndlr). L'Etat a le devoir de l'aider pour la concrétisation de ce choix".

Ainsi, si la Région, elle, avait déjà assumé son choix du tout viaduc, l'Etat assure aujourd'hui suivre ce choix et accepter de le financer.

Sébastien Lecornu souhaite qu'un "nouvel accord soit signé entre l'Etat et la Région avant le 19 mars prochain", qui correspond de fait à la période de réserve en raison de l'élection présidentielle prévue les 10 et 24 avril prochains. Aucune somme précise n'a été décidée mais "les enveloppes seront importantes. Il ne s'agira pas d'un accord résiduel ridicule" a garanti Sébastien Lecornu. "C'est notre honneur collectif de finir cette route. La route sera terminée et pas à la Saint-Glinglin" a-t-il ajouté.

- "Rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" -

Sous l'ancienne mandature, le gouvernement ne s'était pas gardé de commenter le sujet de l'interminable Nouvelle route du littoral à La Réunion... En octobre 2019 déjà, le Président de la République avait évoqué "l'échaudage" lié au chantier. "Nous n'avons collectivement pas su être au rendez-vous" avait alors déclaré Emmanuel Macron lorsqu'il était de passage à Mayotte, visant notamment "la production locale et les acteurs locaux".

Plus tard, en juillet 2020, c'est le ministre de l'Economie Bruno Le Maire qui avait lancé un tacle à propos du chantier. "Je crois qu'il n'y a rien de plus stupide que les routes qui ne mènent nulle part" avait alors déclaré le ministre, répondant à une question du député LFI Jean-Hugues Ratenon. "Je connais bien le territoire de La Réunion, j'ai eu l'occasion de voir cette magnifique route inachevée" avait même ironisé le ministre, qui misait déjà sur le plan de relance pour financer la fin du chantier.

A nouveau donc, le gouvernement montre tout son empressement à voir la route terminée et Sébastien Lecornu assure la Région de son entier soutien. Une présence forte qui n'est pas hasardeuse : l'élection présidentielle approche, bien qu'Emmanuel Macron ne soit pas encore officiellement candidat. La date butoir annoncée par Sébastien Lecornu - un accord signé avant la période de réserve - s'inscrit d'ailleurs pleinement dans ce calendrier politique.

- Le programme de ce mardi -

Ce mardi 15 février 2022 à 9h, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu effectuera une présentation de l'école du numérique et des médias et participera à une table ronde sur l'emploi, dans les studios RTL à Saint-Denis.

A 11h, il se rendra à Saint-André pour inaugurer le nouveau commissariat de la ville. Puis à 16h45, Sébastien Lecornu retournera à Saint-Denis pour une séquence sécurité, afin d'effectuer un bilan "du groupe de partenariat opérationnel" et aborder la "mise en place d'un plan de sauvegarde du quartier de la Chaumière" indique le ministère des Outre-mer.

www.ipreunion.com / [email protected]

   

11 Commentaire(s)

Yabloport , Posté
Enfin, in bon nouvel''''''
Badamier, Posté
Un Tunnel !Combien aurait couté un tunnel par rapport à cette nouvelle route du littoral ' Et combien a couté la route en corniche. Sans parler des heures perdues et de la pollution par le passage par la Plaine des Palmistes, la Plaine des Cafres et le Tampon et des nombreux basculements par mauvais temps. Sans parler des fissures apparues sur les piliers de la NRL !Un tunnel a été construit sous la Manche. Combien de tunnels construits sous les Alpes et les Pyrénées ' Alors pourquoi pas un tunnel entre Saint Denis et la Possession 'C'est à croire que les réunionnais aiment bien perdre des heures dans les embouteillages !Pourquoi l'option "Tunnel" n'a jamais été réellement envisagée ' Pourquoi les réunionnais ne se sont pas fait entendre à ce sujet '
AMAZONUS, Posté
Pour un fin de chantier rapide, il faut confier ce chantier à une entreprise chinoise
Présidentielle 2022, Posté
Dans quelques semaines ce mec ne sera plus ministre , promet n'importe quoi juste pour son Macron en chute libre
Lucie , Posté
La honte de robert et sa com' merdique - la fou dand' fond. Ravie d'avoir bello comme présidente
St Glinglin c St André , Posté
St glinglin c'est une expression bien trouvée pour qualifier la ville de St André. La ville de la Réunion qui est restée 50 ans en retard.
Gros point faible de la Réunion , Posté
Le plus gros point faible de la Réunion à souvent été l'intérêt général. On ne pense pas suffisamment à l'intérêt de la population. On fait de la politique pour un quota de pêche pour un tel ou un tel oubliant au passable les Réunionnais. Un autre est allaité depuis des décennies et à beaucoup de mal à faire son propre chemin. Ou est l'intérêt des habitants encore une fois.
974, Posté
Espérons que l'état tiendra ses promesses pour terminer la NRL en tout viaduc. Que celui qui est responsable de ce fiasco : demi route, nombreuses affaires judiciaires soit jugé sévèrement.
Luc, Posté
Tu ne seras plus là pour voir ... Va pipoter ailleurs .... Après l'incompétent de Robert, le trompe à l'oeil de Bello et ses mensonges.... Le mieux est d'être fataliste et de se foutre de tout pour être bien dans ce monde, ces gens là nous bouffent, mais nous bouffent à un point ....
Jose, Posté
Encore des mots, toujours des mots, rien que des mots, parole, paroles et paroles...Au fait, juste pour avoir une idée du délai, quelqu'un sait c'est quand la Saint-Glinglin '
Le Seychellois , Posté
Monsieur le ministre nous avons eu droit à un amateur pendant 11 ans, une équipe de bras cassés, un loser que les réunionnais ont bordé récemment : qu'en est il de l'enquête du PNF svp'