[LIVE - PHOTOS/VIDEO] Le système passera au plus près dimanche soir :

Le cyclone Emnati est à 960 km de La Réunion, l'alerte orange déclenchée dans la journée de samedi


Publié / Actualisé
Emnati s'est encore renforcé et a atteint le stade de cyclone se vendredi après-midi 18 février 2022. Il continue de se rapprocher de La Réunion. A 16h cil se trouvait à 960 km au nord-est de l'île. Il se déplace vers l'ouest-sud-ouest à 17 km/h. Emnati pourrait passer au nord de La Réunion dimanche soir entre 280 et 320 km au stade de cyclone intense, mais avec l'incertitude de sa trajectoire, le système pourrait passer à 150 km des côtes au plus proche. Une dégradation du temps est attendue dès ce samedi. La Réunion est en pré-alerte cyclonique depuis midi ce vendredi. Le préfet Jacques Billant a annoncé vendredi après-midi que l'alerte orange serait potentiellement déclenchée samedi dans la journée. Un autre système à l'est du bassin a atteint le stade de tempête modérée et a été baptisé Fezile. Il ne présente pas de danger pour l'île (Photo rb/www.ipreunion.com)
Emnati s'est encore renforcé et a atteint le stade de cyclone se vendredi après-midi 18 février 2022. Il continue de se rapprocher de La Réunion. A 16h cil se trouvait à 960 km au nord-est de l'île. Il se déplace vers l'ouest-sud-ouest à 17 km/h. Emnati pourrait passer au nord de La Réunion dimanche soir entre 280 et 320 km au stade de cyclone intense, mais avec l'incertitude de sa trajectoire, le système pourrait passer à 150 km des côtes au plus proche. Une dégradation du temps est attendue dès ce samedi. La Réunion est en pré-alerte cyclonique depuis midi ce vendredi. Le préfet Jacques Billant a annoncé vendredi après-midi que l'alerte orange serait potentiellement déclenchée samedi dans la journée. Un autre système à l'est du bassin a atteint le stade de tempête modérée et a été baptisé Fezile. Il ne présente pas de danger pour l'île (Photo rb/www.ipreunion.com)

Regardez l'interview de Phlippe Caroff de Météo France

  • IPR

    Nous clôturons ce live

    Merci à tous.tes d'avoir suivi l'évolution d'Emnati avec nous. Bonne soirée zot tout



     

     

  • IPR

    Les élections municipales de l'Etang-Salé sont maintenues

    " Nous prévoyons que les élections municipales se tiennent, l'Etang-Salé est une partie de l'île qui ne devrait pas être impactée par les premiers effets du phénomène cyclonique" assure Jacques Billant. Les élections municipales auront donc bien lieu. Les bureaux de vote fermeront à 18h comme prévu.

  • IPR

    "La Réunion s’apprête à avoir à ses portes un phénomène dangereux et intense" Emmanuel Cloppet

    "Le système Emnati a atteint le stade de cyclone ce jour (ce vendredi, ndlr) à 16h et continuera à s’intensifier dans un environnement de plus en plus favorable et devrait passer au nord de La Réunion au stade cyclone tropical intense" explique Emmanuel Cloppet, directeur interrégional pour l’Océan indien / Réunion de Météo France.

    Selon les calculs de Météo France, un impact direct d’Emnati est exclu. "Néanmoins La Réunion subira une influence périphérique d’Emnati qui pourra générer des conditions météorologiques dégradées voire très dégradées sur la journée de dimanche et de lundi" ajoute le directeur interrégional de Météo France, mais elles seraient "d'un cran inférieur en termes de vent et de pluie de celles de Batsirai".

    La distance de passage prévue devrait être un peu supérieure à celle de Batsirai. "Des marges d'incertitudes subsistent, on considère que le cyclone passera à une distance comprise entre 150km et 400km des côtes, on ne peut pas exclure un passage à une distance similaire de celui de Batsirai et donc des impacts comparables" note Emmanuel Cloppet.

    Le passage d'Emnati au plus près de La Réunion est prévu dans la soirée de dimanche. Les dégradations météo seront ressenties en début de soirée dimanche, et subsisteront au cours de la journée de lundi.

    "Les deux cyclones pnt des trajectoires analogues c'est-à-dire que c'est les mêmes secteurs de l'île qui devraient connaître les mêmes dégradations en termes de vent et de pluie" prévient Emmanuel Cloppet.

     

  • IPR

     "Nous nous préparons au deuxième système cyclonique en 15 jours" Jacques Billant

    " Tout le monde doit se tenir informé de tout ce qui est diffusé par Méteo France et sur l'évolution de ce sytème cyclonique" indique Jacques Billant qui déclarerait l'alerte orange samedi dans l'après-midi "mais pas avant" insiste-t-il.

    "La deuxième étape sera le moment où il faudra se préparer, 24h avant l’arrivée du phénomène et c’est le moment où je déclencherai le niveau orange, c’est une étape qui interviendra au cours du week-end, il est possible que cela se fasse dès samedi, de manière à ce que nos concitoyens puissent se préparer à l’arrivée de l’évènement" explique le préfet. "Il faudra se préparer 24h avant l’arrivée du phénomène, je m’attacherai à donner de la visibilité sur l’évolution, l’impact du phénomène sur l’île" ajoute Jacques Billant.

    Le préfet déclarera l'alerte rouge lorsqu'il sera nécessaire, d'autres échanges avec Météo France sont indispensables à son déclenchement. "Les choses ne sont pas définies, l'alerte rouge résultera des analyses que j'aurai avec le directeur de Météo France" a déclaré le préfet.

  • IPR

    Les recommandations de la société Derichebourg

    Suite à l'annonce du passage de notre île en pré-alerte cyclonique, SAUR Derichebourg Aqua Océan Indien tient à rappeler à ses clients les conseils pratiques suivants :

    - Faire des réserves

    Lors des épisodes cycloniques, l’approvisionnement en eau peut être interrompu. La Préfecture de La Réunion recommande donc à la population de constituer des réserves pour les besoins de consommation et sanitaires. Il est préconisé au moins 10 litres d'eau par personne.

    - Notre dispositif de communication

    Dès la phase de pré-alerte cyclonique, SAUR Derichebourg Aqua Océan Indien recommande aux habitants de se tenir informés de l’évolution de la situation via les moyens de communication habituels et notamment la radio.

    Concernant le service de l'eau, SAUR Derichebourg Aqua Océan Indien déploie tous ses outils de communication afin d'informer, en temps réel, ses clients sur la disponibilité et la qualité de l’eau.

    Vous retrouverez toutes nos informations via les médias locaux

    En cas de passage en alerte rouge, les moyens de communication peuvent être perturbés. Dans ce cas, la seule source d'information reste la radio et notamment Freedom avec qui nous faisons des points de situation réguliers.

    - Suite à une coupure dans votre secteur :

    En alerte rouge, il peut être nécessaire, pour préserver les installations, de mettre en sécurité les sites de pompage et de distribution d’eau.La mise en sécurité permet de préserver les installations des dommages liés aux intempéries et aux dégâts sur le réseau électrique.

    La coupure de la distribution d’eau a pour objectif de disposer de réservoirs pleins et de pouvoir remettre en eau les réseaux le plus rapidement possible, sous réserve, que le réseau électrique et les sites de pompages soient opérationnels.

    Suite à la remise en service des installations, il est recommandé, par mesure de précaution, de ne pas boire l'eau du robinet avant la parution d'un avis de retour à la normale

  • IPR

    Les conseils pratiques de Sudéau

    Suite à l'annonce du passage de notre île en pré-alerte cyclonique, Sudéau tient à rappeler à ses clients les conseils pratiques suivants :

    - Faire des réserves

    Lors des épisodes cycloniques, l’approvisionnement en eau peut être interrompu. La Préfecture de La Réunion recommande donc à la population de constituer des réserves pour les besoins de consommation et sanitaires. Il est préconisé au moins 10 litres d'eau par personne.

    - Notre dispositif de communication

    Dès la phase de pré-alerte cyclonique, Sudéau recommande aux habitants de se tenir informés de l’évolution de la situation via les moyens de communication habituels et notamment la radio. Concernant le service de l'eau, Sudéau déploie tous ses outils de communication afin d'informer, en
    temps réel, ses clients sur la disponibilité et la qualité de l’eau. Vous retrouverez toutes nos informations

    • Sur notre site internet
    • Par mail en vous abonnant à notre newsletter
    • Via les médias locaux

    En cas de passage en alerte rouge, les moyens de communication peuvent être perturbés. Dans ce cas, la seule source d'information reste la radio et notamment Freedom avec qui nous faisons des points de situation réguliers.

  • IPR

    Conseils pratiques de la Cise Réunion :

    - Faire des réserves

    Lors des épisodes cycloniques, l’approvisionnement en eau peut être interrompu. La Préfecture de La Réunion recommande donc à la population de constituer des réserves pour les besoins de consommation et sanitaires. Il est préconisé au moins 10 litres d'eau par personne.

    - Mesures préventives pour protéger le réseau de distribution d’eau de la commune

    Nous vous rappelons que dès le préavis de passage en alerte rouge et afin de préserver les installations, une mise en sécurité des sites de pompage et de distribution sera réalisée. Par conséquent, en accord avec la commune des Avirons, des coupures préventives de la distribution en eau seront mises en place.

    La mise en sécurité permet de préserver les installations des dommages liés aux intempéries et des dégâts sur le réseau électrique. La coupure de la distribution en eau a pour objectif de disposer de réservoirs pleins et de pouvoir remettre en eau les réseaux le plus rapidement possible, sous réserve, que le réseau électrique et les sites de pompage soient opérationnels.

    Il est recommandé aux abonnés de vérifier l’état de leurs réserves en eau et de les reconstituer autant que de besoin. Suite à la remise en service des installations, il est recommandé, par mesure de précaution, de ne pas boire l'eau du robinet avant la parution d'un avis de retour à la normale.

    Notre dispositif de communication

    Dès la phase de pré-alerte cyclonique, Cise Réunion recommande aux habitants de se tenir informés de l’évolution de la situation via les moyens de communication habituels et notamment la radio.

    Concernant le service de l'eau, Cise Réunion déploie tous ses outils de communication afin d'informer, en temps réel, ses clients sur la disponibilité et la qualité de l’eau.

    Vous retrouverez toutes nos informations : sur le site internet, par mail en vous abonnant à notre newsletter ou via les médias locaux

    En cas de passage en alerte rouge, les moyens de communication peuvent être perturbés. Dans ce cas, la seule source d'information reste la radio et notamment Freedom avec qui nous faisons des points de situation réguliers

  • IPR

    Les mesures de précautions en pré-alerte cyclonique

    - Se tenir informé régulièrement sur l’évolution du phénomène en suivant les prévisions météorologiques à la radio ou à la télévision ou sur les répondeurs de Météo France : le 08.92.68.08.08 pour les prévisions météorologiques et le 08.97.65.01.01 pour le point cyclone ;

    - Ne pas entreprendre de longues randonnées en montagne ou des sorties en mer ;

    - Vérifier ses réserves : conserves, eau en bouteille, piles, médicaments pour les personnes en cours de traitement médical ;

    - Ne pas s’approcher du rivage en cas de houle ;

    - Vérifier les toitures et les fermetures des locaux d’habitation ;

    - Vérifier l’arrimage des machines, outils et matériaux sur les chantiers ;

    - S’assurer de connaître le numéro du centre d’hébergement le plus proche de son domicile, au besoin en appelant sa mairie ;

    - Contacter son établissement de santé habituel pour les personnes qui suivent un traitement médical, en particulier les insuffisants rénaux et les insuffisants respiratoires.

    Numéros de téléphones utiles : SAMU 15 ou 112 en cas de difficultés, Pompiers 18, Police et Gendarmerie 17.

     

  • IPR

    Le cyclone Emnati va encore se renforcer

    A 16h, le cyclone Emnati était à 960 km au nord-est de La Réunion. Il se dépalce vers l'ouest-sud-ouset à 17 jm/h

    "Une poursuite de l'intensification est envisagée. Emnsati devrait devenir un cyclone tropical intense et présenter des fluctuations rapides d'intensité du fait de cycle de remplacement du mur de l'oeil" note Météo France.

    "Le scénario favorisé fait passer le système à 280 km dans le secteur nord de Maurice dans la nuit de samedi à dimanche puis à 280km au nord de La Réunion en soirée de dimanche. Cependant avec l'incertitude de passage (plus ou moins 130km), la distance la plus proche de passage serait de 150 km pour Maurice et la Réunion" ajoutent les météorolouges.

    Une dégradation du temps et des conditions de mer est attendue à partir de samedi pour Maurice et La Réunion.

    Pour le moment, sur ce scénario les conditions devraient être un peu en dessous de celles de Batsirai. "Attention, une évolution plus pessimiste ne peut pas être exclue à l'heure actuelle" insistent les météorologues.

    Un atterrissage sur Madagascar est envisagé pour mardi en soirée au stade de cyclone tropical intense, présentant un réel danger pour la zone d'impact.

  • IPR

    "L’impact d’Emnati devrait être moins important que Batsirai" indique Philippe Caroff

    Emnati va continuer sa trajectoire dans le sud-ouest dans la journée et se rapprocher plus directement de nous. Le phénomène devrait passer "en soirée, début de nuit de dimanche à lundi" et la distance reste à préciser mais elle devrait être "suffisante pour ne pas être impacté directement par les conditions les plus extrêmes".

    La Réunion devrait cependant ressentir une "influence périphérique significative" malgré tout avec une dégradation du temps ce week-end. Les premières pluies vont toucher la façade sud de l'île et le volcan samedi, puis se généraliser dimanche. Le vent va balayer les côtes est et nord et les rafales pourraient "dépasser les 100-110 km/h sur le littoral nord et sud dimanche soir" avec des valeurs supérieures dans les hauts exposés, "jusqu'à 130 km/h". Mais ceci reste "tributaire de la trajectoire du phénomène".

    Il faut "rester prudent" mais tel que le scénaro se dessine actuellement, "on aurait un scénario comparable à Batsirai mais avec une influence un peu en-dessous" ajoute Philippe Caroff.

    Ecoutez :

  • IPR

    Maurice et Rodrigues en alerte 1

    La Mauritius meteorological services (le service officiel de mété à Maurice) a placé Rodirgues et Maurice en alerte 1 depuis 10h ce vendredi matin. "Tous les modèles numériques sont en accord et prévoient qu'Emnati entamera une trajectoire du sud-ouest durant les prochaines  heures tout en s'intensifiant en un cyclone tropical quand il passera tous près de Saint-Brandon. Sur cette nouvelle trajectoire, la forte tempête tropicale commencera à s'approcher de notre région et deviendra une menace potentielle pour Maurice" indiquent les météorologues mauriciens.

    "La présence d'Emnati au nord de Rodrigues représente toujours un risque d'occasionner des intempéries avec des vents forts, des fortes averses et une mer forte à Rodrigues. Ainsi Emnati représente une menace potentielle pour l'île" dit encore la Mauritius meteorological services

  • IPR

    La tempête modérée Fezile à 3.210 km de La Réunion

    "La tempête tropicale modérée Fezile continue la trajectoire vers les latitudes Sud" annonce Météo France. "Cette tempête devrait rapidement commencer à perdre ses caractéristiques tropicales en s'enfonçant vers les latitudes extra-tropicales et en restant très loin des terres habitées." Ainsi elle ne devrait pour l'instant pas passer au stade de cyclone.

    Ses vents maximaux sur mer sont estimés à 75 km/h et ses rafales maximales à 100 km/h. La tempête modérée se trouve à 3.210 km à l'est/sud-est de La Réunion et se déplace à une vitesse de 26 km/h.

    Voici les intensités et positions prévues de ce système dépressionnaire au cours des prochains jours:

    Dépression post-tropicale
    Centre positionné le 19/02 à 10h locales, par 33.5 Sud / 87.4 Est.

    Dépression post-tropicale
    Centre positionné le 20/02 à 10h locales, par 39.0 Sud / 93.2 Est.

  • IPR

    Emnati pourrait passer à 150 km de La Réunion dimanche soir au stade de cyclone intense

    La forte tempête Emnati se trouve à 1060 km au nord-est de La Réunion à 11h. Elle se déplace vers l'ouest/sud-ouest à une vitesse de 13 km/h. "Le système a commencé à incurver sa trajectoire légèrement vers le sud-ouest avant de redresser vers l'ouest-sud-ouest à partir de dimanche. Sur cette trajectoire, Emnati se rapproche des Mascareignes ce week-end puis de la côte Est de Madagascar en début de semaine prochaine" indique Météo France.

    Emnati pourrait passer au stade de cyclone samedi et cyclone intense à compter de dimanche "et présenter des fluctuations rapides d'intensité du fait de cycle de remplacement du mur de l'oeil". "Le scénario favorisé fait passer le système entre 220 et 280 km dans le secteur nord de Maurice dans la nuit de samedi à dimanche puis entre 280 et 320 km au nord de La Réunion en soirée de dimanche. Cependant avec l'incertitude de passage, la distance la plus proche de passage serait de 150 km pour Maurice et la Réunion" prévient Météo France. Le cyclone pourrait donc passer plus près que prévu des côtes.

    Une dégradation du temps et des conditions de mer est attendue à partir de samedi. "Attention, une évolution plus pessimiste ne peut pas être exclue à l'heure actuelle. Les habitants de la zone sont invités à suivre la situation" ajoute Météo France.

    "Par la suite, un atterrissage sur Madagascar est envisagé pour mardi en soirée au stade de cyclone tropical intense, présentant un réel danger pour la zone d'impact. Les habitants de la zone sont invités à suivre la situation."

    Voici les intensités et positions prévues de ce système dépressionnaire au cours des prochains jours:

    Cyclone
    Centre positionné le 19/02 à 10h locales, par 16.3 Sud / 59.1 Est.

    Cyclone intense
    Centre positionné le 20/02 à 10h locales, par 17.8 Sud / 56.5 Est.

    Cyclone intense
    Centre positionné le 21/02 à 10h locales, par 18.3 Sud / 53.9 Est.

    Cyclone intense
    Centre positionné le 22/02 à 10h locales, par 19.2 Sud / 50.5 Est.

    Dépression sur terre
    Centre positionné le 23/02 à 10h locales, par 20.9 Sud / 46.3 Est

  • IPR

    Une autre tempête modérée située à 3.260  de La Réunion

    Un autre système dépressionnaire se trouve actuellement dans la zone. Il s'est renforcé dans la nuit de jeudi à vendredi et à atteint le stade de tempête modérée. Il a été baptisé et s'appelle Fezile.

    A 4h ce vendredi la tempête était située à 3.260 à l'est-sud-est de La Réunion. "Cette tempête devrait rapidement commencer à perdre ses caractéristiques tropicales en s'enfonçant vers les latitudes extra-tropicales et en restant très loin des terres habitées".

    Elle ne présente donc aucun danger pour La Réunion

     

     

  • IPR

    Madagascar de nouveau menacée

    Après avoir frôlé La Réunion, Emnati va se diriger sur Madagascar. Selon Météo France, il devrait frapper la côte nord-est ce mardi. Si ces prévisions se concrétisent ce serait la troisième fois en 15 jours que Madagascar serait touchée par la tourmente.

    Le samedi 5 février, le cyclone intense Batsirai a dévasté la Grande île, avec des rafales de 235 km/h. Une centaine de personnes avaient été tuées et des - dizaines de milliers d'habitants avaient tout perdu.

    Ce système, entré sur la Grande Ile par la ville de Mananjary (est de l'île), était alors le plus violent cyclone recensait dans ce secteur de Madagasar depuis plus de 25 ans.

    Batsirai : le cyclone le plus violent à Madagascar en 25 ans

    10 jours plus tard, le mardi 15 février, la tempête modérée Dumako frappait à son tour le nord-est de Madagascar avec de de fortes pluies et des rafales proches des 100 km/h, entre la péninsule de Masoala et Tamatave.

    Des nombreux dégâts ont été de nouveau enregistrés

    La tempête Dumako va frapper le nord-est de Madagascar

  • IPR

    Voici les intensités et positions prévues pour Emnati au cours des prochains jours

    Forte tempête
    Centre positionné le 19/02 à 04h locales, par 15.7 sud / 60.1 est

    Cyclone intense
    Centre positionné le 20/02 à 04h locales, par 17.4 sud / 57.3 est

    Cyclone intense
    Centre positionné le 21/02 à 04h locales, par 18.1 sud / 54.7 est

    Cyclone intense
    Centre positionné le 22/02 à 04h locales, par 18.7 sud / 51.4 est.

    Dépression sur terre
    Centre positionné le 23/02 à 04h locales, par 19.8 sud / 47.7 est

  • IPR

    Emnati est à 1.110 km de La Réunion

    Selon le point de situation publié par Météo France à 4h ce vendredi, Emnati est à 1.110 km de côts nord-est de l'île. Le système génère des vents soufflant à 95 km/h avec des rafales pouvant atteindre les 130 km/h.

    Le système se déplace à 11 km/h vers l'ouest-sud-ouest.

    Emnati va continuer à se renforcer et devrait atteindre le stade de cyclone intense dès lundi.


     

  • IPR

    Bonjour, bonjour !

    Emnati s'est invitée dans les parages de La Réunion et s'approche de plus en plus de l'île.

    Nous suivons son évolution en direct. Restez avec nous !

A propos

"Le scénario favorisé fait passer le système entre 250 et 300 km dans le secteur nord de Maurice dans la nuit de samedi à dimanche ou dimanche matin puis entre 300 et 350 km au nord de La Réunion dans la nuit de dimanche à lundi" précise Météo France. Mais un passage plus rapproché ne peut pas être écarté à ce stade "avec une incertitude de plus ou moins 150 à 200 km"précisent les météorologues.

Lire aussi : La tempête modérée Emnati pourrait évoluer en cyclone intense
Lire aussi : Emnati : la pré-alerte cyclonique déclenchée ce vendredi dès 12h

"Une dégradation du temps et des conditions de mer est attendue à partir de samedi pour Maurice et La Réunion" note ensuite Météo France. "Si dans le scénario le plus probable, les conditions les plus extrêmes liées au cyclone resteront  en mer, les îles n'était intéressées pque ar une dégradation en périphérie, une évolution plus pessimiste ne peut pas être exclue à l'heure actuelle" préviennent les météorologues.

Le préfet Jacques Billant a donc décidé de déclarer la pré-alerte cyclonique dès ce vendredi dès 12h, puique qu'Emnati "présente  une menace potentielle pour l’île"

Interrogé par Imaz Press, responsable des prévisions cycnloniques à Météo France, estime - sous réserve de changement -, que le coeur du cyclone devrait épargner l'île. "On sera sur un phénomène d'une intensité à peu près égale à celle de Batsirai avec une trajectoire ouest/sud-ouest un peu similaire mais à priori décalée plus au nord" précise-t-il

"L'influence de d'Emnati sera moins importante que celle de Batsirai" ajoute-t-il, "le temps devrait comnencer à se dégrader dès samedi après-midi avec l'arrivée des premières bandes nuageuses sur le massif du Volcan, le sud sauvage et le reste de la région sud" estime Philippe Caroff,.

Lire aussi : La Réunion bien trempée après le passage de Batsirai

- L'ouest relativement protégé des pluies -

"La dégradation pluvieuse la plus importante arrivera dans la nuit de samedi à dimanche" indique le météorologue. Les fortes précipitations persisteront le dimanche et lundi. Elles toucheront surtout le secteur nord-est, l'ouest sera relativement protégé" dit-il encore.

Les vents souffleront sur le sud-est dans un premier temps, puis s'orienteront sur le secteur nord, selon les prévisions de Météo France. Les rafales pourront atteindre 120km/h, notamment dans les Hauts mais seront moins fortes que celles de Batsirai. "La houle déferlera sur les côtes est, nord et nord-est avec des vagues de 4 à 5 mètres en moyenne. Elles pourront atteindre les 10 mètres de haut" avertit Philippe Caroff.

Emnati arrive dans la zone alors que La Réunion a déjà été fortement secouée par Batsirai. Ce cyclone intense a frôlé l'île mercredi 2 février et jeudi 3 février. L'oeil s'était approché à moins de 200 km des côtes.

Lire aussi - Batsirai : l'alerte cyclonique rouge pourrait être levée ce vendredi à 9h

Les fortes pluies et les grosses rafales de vent avaient fortement impacté le secteur agricole. Les dégâts sont estimés à 47 millions d'euros. 20 communes sur 24 ont ensuite été déclarées en état de catastrophe naturelle. Une procédure de calaminité agricole va être enclenchée pour les quatre autres villes (Sainte-Marie, Sainte-Suzanne, Saint-André et Bras Panon).

Lire aussi : Cyclone Batsirai : 47 millions d'euros de pertes pour l'agriculture et l'élevage péi

vl/www.ipreunion.com /[email protected]

   

2 Commentaire(s)

Maire en difficulté , Posté
Il faudra aider le maire de st Philippe qui a été en difficulté à la TV ce jour pour gérer le navire échoué. On a l'impression qu'il ne sait pas ce qu'il faut faire.
Élaguer vos arbres , Posté
Ne pas oublier d'elaguer ses arbres.