Il a été présenté par le préfet :

Covid-19 : tout savoir sur le calendrier de désescalade des mesures sanitaires


Publié / Actualisé
Voici le calendrier de désescalade des mesures sanitaires présenté par le préfet ce vendredi 18 février 2022 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)
Voici le calendrier de désescalade des mesures sanitaires présenté par le préfet ce vendredi 18 février 2022 (Photo d'illustration rb/www.ipreunion.com)

Lire aussi : Covid-19 : le couvre-feu décalé à 23h à partir de lundi

• 21 février : couvre-feu décalé à 23h00

A compter du 21 février, le couvre-feu sera en vigueur de 23h00 à 5h00. Les établissements recevant du public peuvent accueillir de la clientèle jusqu’à 23h00 dans le respect des protocoles en vigueur. Il appartient à la clientèle de prendre en compte les temps de transports nécessaires pour avoir rejoint leur domicile avant 23h00.

Les autres mesures de restrictions seront reconduites jusqu’au 28 février :
- Maintien des jauges dans les établissements recevant du public et les marchés
- Limitation des tablées à 6 personnes
- Interdiction des rassemblements festifs privés dans les salles des fêtes et salles polyvalentes
- Interdiction des concerts debout
- Interdiction des activités de danse
- Fermeture des discothèques
- Obligation de la restauration assise
- Interdiction de la consommation à emporter au sein des évènements et rassemblements soumis au passe vaccinal
- Interdiction du transport de matériel de sonorisation, des prestations d’animation de soirées (DJ) et les activités de traiteur à domicile.
- Interdiction de tout évènement et tout rassemblement sur la voie publique
- Interdiction de la consommation d’alcool sur la voie publique
- Pique-niques et bivouacs limités à 6 personnes partageant le même foyer
- Port du masque obligatoire dans les zones de forte affluence à partir de 11 ans

• 28 février : levée du couvre-feu, fin des jauges dans les établissements recevant du public (ERP) et fin de l’obligation du port du masque en extérieur

A compter du 28 février, les assouplissements suivants seront introduits :
- Suppression du couvre-feu
- Levée des jauges dans les établissements accueillant du public
- En entreprise, le télétravail n’est plus obligatoire mais reste recommandé
- Fin de l’obligation de port du masque en extérieur
- Levée de la limitation des tablées à 6 personnes
- Levée des restrictions de rassemblement dans l’espace public : regroupements de plus de 6 personnes, pique-niques, bivouacs, vide-greniers, brocantes… sont de nouveau autorisés
- Passage du protocole scolaire de niveau 3 au niveau 2 dans les établissements du 1er degré (levée du port du masque dans la cour).

• Perspectives pour le mois de mars

En fonction de l’évolution de la situation sanitaire et notamment de la tension hospitalière induite en service de réanimation par les patients Covid, le desserrement des dernières mesures pourra être envisagé dans le courant du mois de mars en 2 étapes:

Première étape :
- Réouverture des discothèques, dans le respect du protocole sanitaire
- Autorisation des concerts debout
- Autorisation de la consommation debout dans les bars, café et restaurants
- Levée de l’interdiction des moments de convivialités dans les ERP et les entreprises
- Levée de l’interdiction des rassemblements festifs à caractère privé dans les ERP de type X, L et CTS
- Fin de l’interdiction des activités de danse dans les ERP

Deuxième étape :
- Levée de l’obligation du port du masque dans tous les ERP soumis au passe vaccinal
- Retour des escales de bateaux de croisière.

• Rappel des mesures concernant le transport aérien

Le décret n°2021-699 modifié le 12 février a fait évoluer les conditions de voyage en provenance et à destination de La Réunion.

Les conditions de voyage dépendent du statut vaccinal qui est à distinguer du passe vaccinal. En effet, le décret précise que le schéma vaccinal complet "voyageur" correspond à la validation de deux doses de vaccins à laquelle un délai de 9 mois est accordé pour pouvoir réaliser la 3ème dose.

Pour vérifier la validité de leur schéma vaccinal, les passagers peuvent consulter la date à laquelle ils ont effectué leur 2ème dose dans leur carnet de vaccination, sur l’application TousAntiCovid/Carnet/Mode frontière ou directement sur l’attestation de vaccination remise lors de l’injection.

Par ailleurs, la classification des pays de la zone Océan Indien établie sur la base des indicateurs sanitaires, a évolué. En effet, depuis le mercredi 16 février, l’Île Maurice est placée en zone de circulation modérée du virus, dite "zone verte "". Les conditions de voyage vers cette destination évoluent en conséquence. Pour rappel, l’Afrique du Sud, Madagascar et les Seychelles restent classés en "zone orange".

• Voyages à destination de La Réunion en provenance de Métropole

Voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet :
Les voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet doivent présenter les pièces suivantes lors de l’enregistrement et à l’embarquement :
- Schéma vaccinal complet
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h

• Voyageurs ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet
Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’enregistrement et à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire et qu’elles s’engagent à s’isoler pour une durée de 7 jours.

Les passagers âgés de 12 à 17 ans qui ne sont pas vaccinés et qui voyagent avec des passagers disposant d’un schéma vaccinal complet suivent le parcours de leurs accompagnateurs : ils ne sont pas soumis aux motifs impérieux de déplacement.

La liste des motifs impérieux de déplacement est disponible sur le site internet de la préfecture :

• Voyages à destination de métropole en provenance de La Réunion

Voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet
Le test pré-embarquement est supprimé dans le sens La Réunion – métropole pour les voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet.

Voyageurs ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet
Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement
- Résultats d’un test RT-PCR négatif de moins de 72h ou d’un test antigénique de moins de 48h
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire.

Ces personnes sont soumises à isolement de 7 jours à leur arrivée en métropole et devront réaliser un test à l’issue de la période d’isolement.

Les passagers âgés de 12 à 17 ans qui ne sont pas vaccinés et qui voyagent avec des passagers disposant d’un schéma vaccinal complet suivent le parcours de leurs accompagnateurs : ils ne sont pas soumis aux motifs impérieux de déplacement.

La liste des motifs impérieux de déplacement est disponible sur le site internet de la préfecture

• Voyages en provenance et à destination de Mayotte

Voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet
Le test pré-embarquement est supprimé en provenance et à destination de Mayotte pour les voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet.

Voyageurs ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet
Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement
- Résultats d’un test RT-PCR négatif de moins de 72h ou d’un test antigénique de moins de 48h
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire et qu’elles s’engagent à s’isoler pour une durée de 7 jours.

Les passagers âgés de 12 à 17 ans qui ne sont pas vaccinés et qui voyagent avec des passagers disposant d’un schéma vaccinal complet suivent le parcours de leurs accompagnateurs : ils ne sont pas soumis aux motifs impérieux de déplacement.

La liste des motifs impérieux de déplacement est disponible sur le site internet de la préfecture

• Voyages en provenance de l’étranger et à destination de La Réunion

Il est rappelé que les conditions de voyages au départ de La Réunion et à destination de l’étranger sont définies par les pays d’accueil. Un récapitulatif par pays est disponible sur le site du Ministère des affaires étrangères

• Voyages en provenance d’un pays étranger classé en zone verte

Pour rappel, l’Ile Maurice est désormais classée en zone verte.

Voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet
Les voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet doivent présenter les pièces suivantes lors de l’enregistrement et à l’embarquement :
- Schéma vaccinal complet
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h.

• Voyageurs ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet
Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’enregistrement et à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire et qu’elles s’engagent à s’isoler pour une durée de 7 jour
- Déclaration sur l'honneur attestant qu'elles ne présentent pas de symptôme d'infection à la covid-19 et qu'elles n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant leur voyage.

La liste des motifs impérieux de déplacement depuis un pays en zone verte est disponible sur le site internet de la préfecture de La Réunion

Tous les passagers ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet en provenance d’une zone verte feront l’objet d’un test à leur arrivée sur le territoire. En cas de résultat positif, un arrêté préfectoral d’isolement leur sera notifié pour une durée de 10 jours.

• Voyages en provenance d’un pays étranger classé en zone orange

Pour rappel, Madagascar, l’Afrique du Sud et les Seychelles restent classés en zone orange.

Voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet
Les voyageurs disposant d'un schéma vaccinal complet doivent présenter les pièces suivantes lors de l’enregistrement et à l’embarquement :
- Schéma vaccinal complet
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h.

Voyageurs ne disposant pas d'un schéma vaccinal complet
Les personnes qui ne sont pas vaccinées ne peuvent voyager que si elles relèvent d’un motif impérieux. Ces passagers doivent présenter les pièces suivantes à l’enregistrement et à l’embarquement :
- Justificatif du motif impérieux de déplacement
- Résultats d’un test RT- PCR ou antigénique négatif de moins de 24h
- Déclaration sur l’honneur attestant qu’elles acceptent qu’un examen de dépistage soit réalisé à leur arrivée sur le territoire et qu’elles s’engagent à s’isoler pour une durée de 7 jours
- Déclaration sur l'honneur attestant qu'elles ne présentent pas de symptôme d'infection à la covid-19 et qu'elles n'ont pas connaissance d'avoir été en contact avec un cas confirmé de covid-19 dans les quatorze jours précédant leur voyage.

La liste des motifs impérieux de déplacement depuis un pays en zone orange est disponible sur le site internet du gouvernement

Attention : la liste des motifs impérieux de déplacement diffère de celle pour les pays classés verts

Tous les passagers quel que soit leur statut vaccinal, en provenance d’une zone orange feront l’objet d’un test à leur arrivée sur le territoire. En cas de résultat positif, un arrêté préfectoral d’isolement leur sera notifié pour une durée de 10 jours.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !