Poissons - Intoxication :

La ciguatera était dans la carangue


Publié / Actualisé
Les premiers résultats des analyses effectuées sur les restes de poissons prélevés chez la famille victime d'une intoxication à la ciguatera ont confirmé, ce mercredi 14 octobre 2009, la présence de la ciguatoxine - la toxine responsable de la contamination -, dans des carangues blanches. Elles avaient été achetées à la débarque auprès du bateau "le Babouk" ce dimanche 11 octobre au Port. Aucun autre poisson issu de la même pêche n'était contaminé, indique l'agence pour la recherche et la valorisation marine (ARVAM). 4 personnes d'une même famille avaient été intoxiquées. Leur état de santé n'inspirent pas d'inquiétude
Les premiers résultats des analyses effectuées sur les restes de poissons prélevés chez la famille victime d'une intoxication à la ciguatera ont confirmé, ce mercredi 14 octobre 2009, la présence de la ciguatoxine - la toxine responsable de la contamination -, dans des carangues blanches. Elles avaient été achetées à la débarque auprès du bateau "le Babouk" ce dimanche 11 octobre au Port. Aucun autre poisson issu de la même pêche n'était contaminé, indique l'agence pour la recherche et la valorisation marine (ARVAM). 4 personnes d'une même famille avaient été intoxiquées. Leur état de santé n'inspirent pas d'inquiétude
Une réunion sera organisée rapidement avec les acteurs de la filière pêche, l'ARVAM et les services de l'État pour discuter de l'opportunité "de modifier la législation locale sur le risque ciguatérique au regard de ce nouvel épisode" note la préfecture avant de souligner "cet événement, très localisé et très rapidement circonscrit ne remet nullement en cause la qualité de l'ensemble de la filière pêche à La Réunion".

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !