Journée mondiale de la Terre :

Saint-Paul : Huguette Bello rend visite au riziculteur Roland Turpin


Publié / Actualisé
Dans le cadre de la journée mondiale de la Terre, la maire Huguette Bello accompagnée de l'adjointe Pascaline Chereau Nemazine et des services de la mairie, a rendu visite à Roland Turpin, agriculteur des hauts de Saint-Paul. Spécialisé dans la culture du riz en provenance de Madagascar depuis plus de 30 ans, "il entend partager son expérience aux côtés d'autres agriculteurs" indique la mairie de Saint-Paul. (Photos : mairie de Saint-Paul)
Dans le cadre de la journée mondiale de la Terre, la maire Huguette Bello accompagnée de l'adjointe Pascaline Chereau Nemazine et des services de la mairie, a rendu visite à Roland Turpin, agriculteur des hauts de Saint-Paul. Spécialisé dans la culture du riz en provenance de Madagascar depuis plus de 30 ans, "il entend partager son expérience aux côtés d'autres agriculteurs" indique la mairie de Saint-Paul. (Photos : mairie de Saint-Paul)

En cette journée où la Terre 🌍 est mise à l'honneur, la Maire Huguette BELLO, en présence également de l'adjointe...

Publiée par Ville de Saint-Paul sur Jeudi 22 avril 2021
   

1 Commentaire(s)

GERARD97460, Posté
Tout cela est bien beau, mais il fallait y penser bien plus tôt, je pense que cela aurait été mieux de planter du riz à la place de la canne à sucre, mais on a misé sur la canne à sucre et le riz ne sera jamais rentable pour l'agriculteur, et bien trop cher à l'achat pour les créoles de base..La Réunion est très mal parti à ce que je vois, je pense qu'on ne peut plus rien faire à la Réunion c'est déjà bien trop tard pour le faire, car les réunionnais sont devenus des gros consommateurs et ne savent pas vraiment la valeur de l'agriculture.Les réunionnais ont eu une très mauvaise éducation alimentaire et ne savent pas comment faire pour se nourrir naturellement comme nous avant du temps de nos grands pères dans les années 60..On avait de tout à la maison sans besoin d'aller acheter tout ce qu'on avait besoin dans un commerces car les grandes surfaces n'existaient pas à cette époque.Je suis curieux de voir l'état de la Réunion dans 20 ans.